mercredi 2 septembre 2015

Les Dames en Noir #10: Derrière la haine, de Barbara Abel.



Bonjour à tous et à toutes!

Et voilà, Septembre est là! Les vacances sont finies pour beaucoup d'entre vous, et il est temps de retourner au travail ou à l'école. Pour fêter la reprise, je vous ai préparé ce mois-ci un petit planning de chroniques qui, je l'espère, vous plaira! Et pour démarrer le mois en beauté, j'ai décidé de mettre à l'honneur le Challenge Les Dames en Noir avec une dixième (oui déjà!) chronique. Il y a quelques jours, je vous parlai de ma déception pour Les Lumineuses de Lauren Beukes. Et bien aujourd'hui j'ai choisi de vous parler d'un autre roman qui a fait beaucoup parlé de lui: Derrière la haine, de Barbara Abel. J'ai énormément entendu parler de ce roman, et j'ai fini par l'emprunter à la bibliothèque pour voir de qui il s'agissait. En espérant que cette lecture vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Le Challenge Les Dames en Noir:
Pour commencer cette chronique, un petit mot sur le Challenge Les Dames en Noir. Organisé par Zina du blog Les pipelettes en parlent, ce Challenge se déroule jusqu'en Décembre 2015. Le but est simple: il s'agit de présenter des auteures de polars, thrillers, policiers, car elles ont tendance à être moins mise en avant par rapport à leurs collègues masculins. En ce qui me concerne, j'ai pour but de proposer un total de treize chroniques, avec une auteure différente à chaque fois. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Challenge ou voir mes précédentes chroniques, je vous conseille de suivre les liens ci-dessous! :)




Barbara Abel, qui est-ce?
Entrons dans le vif du sujet avec une petite présentation de notre auteure du jour: Barbara Abel! Née en 1969, Barbara Abel est une auteure d'origine belge. Passionnée par le théâtre, elle commence à écrire après ses études à l'Université libre de Bruxelles. Après le théâtre, elle se tourne vers le roman et plus particulièrement le roman policier. L'un de ses premiers livres, L'instinct maternel, est même récompensé du prix du roman policier au festival de Cognac. Depuis le début des années 2000, elle a publié plus d'une dizaine de roman. Derrière la haine, sorti en 2012, se fait remarquer et remporte lui aussi un prix, celui des lycéens de littérature belge. Le roman a même une suite, Après la fin, publié en 2013. 

Derrière la haine:
Résumé:
Laetitia et David. Tiphaine et Sylvain. Ces deux couples emménagent dans des maisons mitoyennes, séparées uniquement par une haie. Ayant le même âge, ils se trouvent rapidement des affinités et deviennent amis: repas, apéros, coups de main... Ils savent qui peuvent compter les uns sur les autres! Et leur amitié se renforce le jour où Laetitia et Tiphaine se retrouvent enceinte toutes les deux. La première donne naissance à Milo, la seconde à Maxime. Naturellement, les deux enfants deviennent les meilleurs amis du monde! Jusqu'au jour où un drame se produit et fissure l'amitié indéfectible entre les deux couples... 

Deux familles voisines, pour le meilleur...
Le roman de Barbara Abel commence bien. Très bien même, on se croirait presque dans un rêve. Deux couples jeunes, dynamiques, emménagent l'un à côté de l'autre et deviennent très rapidement amis. N'étant pas très proches de leurs familles, Laetitia, David, Tiphaine et Sylvaine trouvent en chacun un frère, une soeur, une famille comme ils en rêvaient. Les deux couples passent énormément de temps ensemble, on a même l'impression qu'ils se connaissent depuis toujours. Pour ceux qui ont toujours voulu avoir des voisins super sympathiques, ce livre fait envie!
On pourrait croire que la grossesse de l'une risque de mettre un frein à cette belle amitié, mais cette grossesse se transforme en expérience commune lorsque Tiphaine, comme son amie, tombe enceinte elle aussi. Leur amitié en est donc renforcée, d'autant plus que Maxime et Milo, ayant le même âge, deviennent des compagnons de jeu inséparables, plus des frères que des amis!

Et pour le pire:
Malheureusement, le conte de fées n'est pas fait pour durer. Être très proche d'une personne ne signifie pas la connaitre à 100%, et petit à petit, des fêlures apparaissent, des vérités cachées émergent. 
Mais c'est un drame, un drame insurmontable qui vient chambouler complètement la vie de nos héros. Pour ne pas vous spoiler, je vais éviter de vous dire de quoi il s'agit; mais ce drame vient tout ensevelir, tout engloutir. L'amitié de nos héros, qui durait depuis des années et qui semblait plus forte que tout et capable de surmonter toutes les épreuves, se retrouve brisée. Après un début idyllique, l'histoire se retrouve être une véritable descente aux enfers qui ne semble pas avoir de fin: entre disputes violentes, paranoïa, tentatives de réconciliation, le roman ne cesse de grimper en tension... 

Ce que j'en ai pensé:
Derrière la haine. Un titre (et une couverture, mais c'est un détail) qui fait envie! Voilà déjà un sacré moment que ce livre me faisait envie: j'avais vu de nombreux avis très positifs sur ce livre, notamment sur l'ancien blog du Chat du Cheshire, et j'étais donc curieuse de le découvrir. C'est en rangeant la bibliothèque où je travaillais récemment que je suis retombée sur ce roman, et je l'ai aussi emporté avec moi pour pouvoir le lire! Après l'avoir dévoré en une journée, je peux le dire: Derrière la haine a été un vrai coup de coeur pour moi!

Commençons par le gros point fort du roman: l'intrigue. Si j'ai lu le livre aussi vite, c'est grâce à l'intrigue super prenante que nous propose Barbara Abel. J'ai été captivée du début à la fin par l'histoire de Derrière la haine. L'auteure nous raconte un drame extrêmement bien ficelé et difficile à lâcher: on a envie de savoir ce qui va se passer, et les pages se tournent toutes seules. Le suspens ne cesse de monter, comme la tension, et le dénouement est vraiment spectaculaire. Quand j'ai commencé le livre, je n'imaginais pas une seconde que ça irait aussi loin ou que ça finirait ainsi. Gros point positif donc pour l'intrigue! 

Ensuite, passons aux personnages. J'ai apprécié le fait que l'auteure se concentre sur un nombre réduit de protagonistes, à savoir les deux couples et les enfants. Sans en être un, ça donne un peu l'impression d'être dans un huis clos. J'ai remarqué que mes policiers/thrillers/romans noirs préférés sont en général ceux où il y a peu de personnages. Ici, les relations entre les différents adultes sont vraiment bien mises en avant, et j'ai apprécié les personnages, leur caractère, leurs façons d'être. Certains aspects auraient pu être plus travaillés selon moi, mais j'ai été séduite dans l'ensemble par ces personnages.

J'ai également apprécié les thèmes abordés dans le livre et la façon dont ils sont utilisés: l'amitié entre adultes/voisins est bien exploitée, on en observe différentes facettes. C'est intéressant de voir comment cette amitié évolue face au temps et aux épreuves. Être parent est aussi un thème important, avec deux couples qui ne fonctionnent pas de la même façon. Enfin, le mensonge, élément capital du livre, sert très bien l'intrigue. 



Pour finir, un mot sur le style de l'auteure. J'ai bien aimé la façon d'écrire de Barbara Abel, qui a un style sobre et efficace, percutant, qui met vraiment en avant l'intrigue. C'était une lecture agréable et j'ai envie de lire d'autres de ses romans.

En bref, Derrière la haine a été pour moi une très bonne lecture que je recommande à 100%. J'ai déjà prévu de lire la suite, pour découvrir ce qu'il arrive aux personnages. Derrière la haine est un roman prenant et très réussi!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui, j'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire! On se retrouve très vite pour une nouvelle lecture, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup!

AnGee.

8 commentaires:

  1. bonjour Angee
    sans doute la dernière visite sur ton blog avant le mois d'octobre , je lirais les autres en rentrant ...
    vu que la biblio de Lyon baisse le prix des abonnements et augmentent le nbre de prêts ...je vais de ce pas voir si je peux l'avoir .. pour quoi ce livre me fait envie ?1) pour le thème des voisins que tout réunis en apparence 2) ce n'est pas un thriller si je te lis bien plus une histoire que l'on pourrait vivre l'auteure semble bien tirer les ficelles dans ce sens deux points qui m'amèneront sans doute à emprunter ce livre je te tiens au courant bonne rentrée pour toi aussi + bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon voyage Elo!!! Et j'espère que ça te plaira!

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce premier tome, la suite "Après la fin" est géniale aussi :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis très contente qu'il t'ait plu :D !!

    RépondreSupprimer
  4. Ce livre est dans ma PAL depuis un moment tu m'as donné une envie de le sortir !

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...