lundi 17 février 2014

Pretty Little Liars #8: Ali's Pretty Littles Lies de Sara Shepard.



Bonjour à tous et à toutes!

J'espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end! Je vous propose aujourd'hui de démarrer la semaine ensemble, avec un nouvel article dans le cadre de mon Challenge personnel consacré à la saga Pretty Little Liars de Sara Shepard. Après Killer en Décembre, nous allons cette fois nous attaquer à un nouveau roman "hors-série", autrement dit un roman qui ne rentre pas dans l'ordre chronologique de l'histoire. Il s'agit d'Ali's Pretty Little Lies, considéré comme le prequel de la saga, et qui va nous emmener à l'époque où Ali n'avait pas encore disparu... Bonne lecture à tous!

Attention: Cet article peut contenir des spoilers concernant la saga et également la série télévisée. Vous êtes prévenus!

Pour retrouver les autres chroniques Pretty Little Liars:
Habituellement, si vous suivez le blog, je commence par une présentation de l'auteur. Mais comme nous avons bien entamé le Challenge, je vous propose plutôt d'aller retrouver les autres articles Pretty Little Liars, qui traitent et de la saga et de la série. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous!



Ali's Pretty Little Lies:
Le roman prequel:
Après plusieurs années à raconter les aventures de ses quatre héroïnes fétiches (Aria, Spencer, Hanna et Emily), Sara Shepard a envie de se pencher sur un autre personnage de sa saga, personnage omniprésent tout en étant absent, à savoir Alison. Comme l'auteure elle-même l'explique, elle avait envie depuis longtemps de se plonger dans l'esprit d'Alison et d'écrire l'histoire de son point de vue. Et quoi de mieux pour ça qu'un retour en arrière?

En 2013, donc, Ali's Pretty Little Lies fut publié en librairie en tant que prequel à la saga, ou comme "companion book" (autrement dit hors-série).

Résumé:
Dans la famille DiLaurentis, on retrouve le papa, la maman, le grand frère Jason, et les jumelles, Alison et Courtney. Si les deux soeurs cultivent une grande complicité au cours des premières années de leur enfance, celle-ci se transforme en terrible rivalité lorsque Courtney comme à se faire passer pour Alison. Elle a beau se défendre en expliquant que c'est Alison qui l'oblige à agir ainsi, personne ne la croit, et elle se retrouve enfermée dans un centre, Radley, pendant des années, si bien que personne à Rosewood ne connait son existence. Quelques années plus tard, alors que Courtney revient à la maison pour quelques jours, elle parvient à prendre la place de sa soeur: Courtney devient Alison, tandis que la vraie Alison, prise pour Courtney, est envoyée dans un nouveau centre, la Préserve. Une nouvelle vie s'offre à Courtney sous l'alias de sa soeur...

"The lie that started it all":
Voilà comment on peut résumer en une seule phrase (oui, c'est plus rapide que pour le résumé juste au dessus) Ali's Pretty Little Lies: "the lie that started it all" ou, pour ceux qui ne parlent pas anglais, "le mensonge avec lequel tout a commencé". Pretty Little Liars est une saga qui est, comme son nom l'indique, basée sur la notion de mensonge: les héroïnes ont toutes des choses à cacher, d'où l'intérêt de A qui vient les persécuter.



Dans la saga, l'idée du mensonge est très souvent liée à Alison. En effet, lorsque les héroïnes reçoivent leurs premiers sms de A, elles sont persuadées que la personne derrière tout ça n'est autre qu'Alison. Pourquoi? Et bien parce qu'Alison est la seule à qui les filles se confiaient (plus ou moins de leur plein gré), et elle est devenue en quelque sorte la gardienne de leurs secrets. 

Avec ce livre, on revient sur l'origine des mensonges des filles (dans lesquelles Alison joue toujours un plus grand rôle qu'il n'y paraît), de leur amitié, et surtout sur le mensonge sans lequel rien de tout cela n'aurait eu lieu. Un début révélateur, en quelque sorte!

Identité et jumelles:
Dans Ali's Pretty Little Lies, Sara Shepard aborde un thème plutôt fréquent en littérature et sujet à fantasme: les jumelles. 

Les histoires de frères et de soeurs passionnent depuis toujours, que ce soit en littérature ou ailleurs: on en trouve d'excellents exemples dans la Bible, avec le passage dédié à Caïn et Abel (sujet dont je reparlerai prochainement dans un article consacré à East of Eden de John Steinbeck). En ce qui concerne les jumeaux, là aussi il y a une vraie fascination qui s'exerce: on peut par exemple mentionner les nombreuses théories développées autour du Masque de Fer selon lesquelles il serait le jumeau de Louis XIV, ou encore les jumelles flippantes de The Shining de Kubrick. Sara Shepard a elle-même utilisé les jumelles comme base pour une autre de ses sagas, The Lying Game, qui raconte comment des jumelles, séparées à la naissance, se retrouvent plus tard.



Tout l'enjeu du roman, c'est comment arriver à devenir l'autre au-delà de l'apparence physique, comment s'approprier sa personnalité et son identité. Jouer à être Alison, voilà ce qui a entrainé Courtney à Radley, mais être Alison, voilà ce qui pourrait l'en tirer.

Le lien avec la série:
Habituellement, lorsque je parle de Pretty Little Liars, j'essaie de me pencher sur les liens avec la série. Dans le cas de ce roman, c'est un peu plus complexe: en effet, la série n'a pas encore attaquée de façon frontale les raisons pour lesquelles Alison disparait, et il n'y a pas encore eu d'histoires de jumeaux (même si, il faut le dire, en faisait un tour sur les fanpages PLL des différents réseaux sociaux, vous trouverez pleeeeein de théories autour de ça: je crois que chaque personnage a eu droit à un moment ou un autre à son "naaaan mais il a un jumeau en fait"). 

En revanche, on a quand même des éléments présents et dans le livre et dans la série: la référence à Radley (qui joue un rôle important dans la série), ou encore celle de l'histoire entre Mrs DiLaurentis, la mère d'Alison et de Courtney, et Mr. Hastings, le père de Spencer. Pour le reste, ce sont des choses dont nous avons déjà parlés (la relation extra-conjugale du père d'Aria, Ian...).

Mon avis sur ce livre:
Lorsque j'ai commencé il y a quelques mois la saga, j'ai commencé par lire les romans dans leur ordre de publication, ce qui me semblait logique en terme de chronologie. Néanmoins, j'avais très envie de lire Ali's Pretty Little Lies, étant donné qu'Alison est un personnage qui me passionne et que j'avais très très envie de découvrir son histoire. Du coup, je me suis laissée tenter par l'argument "prequel", et je me suis lancée! Qu'ai-je donc pensé de ce roman? Pour être honnête, je suis plutôt mitigée.

Commençons par ce que j'ai bien aimé. Tout d'abord, l'histoire me plait beaucoup, je suis entrée dedans sans problème et j'ai dévoré le livre en un temps record tellement je souhaitais découvrir la fin: il y a pas mal de suspens, de rebondissements, de retournements de situations... Honnêtement je ne me suis pas ennuyée et je me suis retrouvée (pardonnez moi l'expression) sur le cul en arrivant aux derniers chapitres. Un bon point donc! Il en va de même pour les personnages: j'étais ravie de suivre Courtney/Alison, qui est une héroïne assez intéressante et plus complexe qu'il n'y parait, ni bonne ni méchante. Elle se comporte parfois comme une affreuse garce, tout en souffrant profondément de sa condition (on peut voir ça par exemple lorsqu'elle parle de sa relation avec Jason, son frère). A certains moments, j'étais vraiment choquée de ce qu'elle pouvait faire, et à d'autres je la trouvais touchante. 


Alors quel est le problème me direz-vous? Et bien, franchement, avec ce livre, j'ai l'impression de m'être fait avoir. Je m'explique: le livre se vend comme un prequel, mais après ma lecture, j'avais le sentiment de m'être pris une rafale de spoilers en plein visage par rapport à la saga. Parce que là où je m'étais arrêtée, en terme de chronologie, rien ne laissait présager une histoire de jumelles et de fausses identités. Je pense que ces éléments sont révélés plus tard dans l'un des romans que je n'ai pas encore lus, et que Sara Shepard a ensuite décidé d'écrire cette histoire d'Ali après. Je me trompe peut-être, mais ce sentiment n'a pas cessé de persister pendant ma lecture et après ma lecture. J'aurais dû respecter la chronologie de publication, je n'aurais peut-être pas eu ce souci!

Néanmoins, je compte quand même poursuivre ma lecture de cette saga qui me plait toujours, et je continuerai à vous la présenter sur ce blog! 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cet article vous a plu, on se retrouve d'ici quelques jours pour de nouvelles chroniques! En attendant, n'hésitez pas à me laisser vos commentaires, je réponds à tout le monde. Avis, suggestion lecture, je prends tout! A très vite, et prenez soin de vous,

AnGee Ersatz*

6 commentaires:

  1. Je pensais ne lire que les livres de la saga "originiale" mais tu me donnes envie de me lancer. Je pense par contre suivre ton conseil et les lire plutôt dans l'ordre de parution. Juste une question, est-il sorti en français ? Parce que sur LA je ne l'ai vu qu'en anglais... Au pire lire en VO ne me fera pas de mal mais je suis un peu une flemmarde pour ça ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, pas encore! Néanmoins je pense qu'il devrait être traduit prochainement: les autres livres de la saga le sont, et avec l'arrivée de la série en France, le processus devrait s'accélérer :)

      Supprimer
  2. Salut!

    Je ne suis pas du tout attirée par cette saga, à vrai dire, les histoires d'usurpation d'identité me font fuir. Mais ton article est, comme toujours, très bien écrit et j'ai pris du plaisir à le lire. Alors même que le sujet ne m'intéresse pas spécialement... tu es forte toi! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey :)

      Et oui, c'est le genre de saga qu'on aime ou qu'on déteste...

      Merci à toi :D

      Supprimer
  3. oh je viens de lire ta chronique j'ai lover je loverais avoir le livre en français car il n'est qu'en anglais tu ne saurais pas m'envoyer un lien avec une traduction en fr s'il te plait ? ;) merci d'avance :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Pour l'instant le livre n'a pas encore été traduit et je ne sais pas quand il y aura un traduction. Le mieux serait de se renseigner auprès de la maison d'édition française.

      Comme il n'y a pas de traduction, je ne peux donc pas t'envoyer de lien avec une traduction, à moins de te traduire le bouquin moi-même, ce que je n'ai ni le temps, ni l'envie de faire.

      Dernier point: personnellement je me casse la tête à défendre les livres et à essayer de pousser les gens à ne pas pirater les livres, donc je trouve ta demande assez déplacée...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...