mercredi 23 novembre 2016

PotterOscope #1: I Ship It (2014).


Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope, j'espère que vous vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! On se retrouve aujourd'hui pour le lancement d'un nouveau rendez-vous mensuel sur le blog: le PotterOscope! Comme vous pouvez vous en douter, ce rendez-vous tournera autour d'Harry Potter, l'une de mes passions depuis l'enfance. J'avais vraiment envie de mettre cette saga davantage en avant sur le blog, et j'espère que ça vous plaira. Pour cette première chronique, j'ai choisi de vous parler d'un court métrage disponible sur YouTube: I Ship It de de Yulin Kuang. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Le PotterOscope, ce sera quoi?
Pour commencer cette chronique, voici quelques explications sur ce que sera le PotterOscope. Il y a quelques temps, j'avais participé à une lecture commune autour de la saga Harry Potter, que j'avais donc présentée sur le blog. Comme il s'agit d'une de mes sagas préférées au monde, cela m'a donné envie d'en parler davantage. Après plusieurs mois de réflexion, j'ai donc décidé de créer ce rendez-vous: chaque mois, vous pourrez trouver une présentation d'un livre, film, série ou événement (exposition, pièce...) en rapport, de près ou de loin, avec Harry Potter. Et histoire de rendre cela un peu plus interactif, je présenterai chaque mois, à travers une petite interview, un ou une Potterhead! D'ailleurs, si vous souhaitez répondre au questionnaire et apparaitre dans un prochain Potterhead, je vous invite à me contacter via ma page Facebook ou mon adresse email (voir onglet Contact). Si vous avez envie de lire ou relire mes précédentes chroniques autour d'Harry Potter, suivez le lien ci-dessous.


I Ship It:
Quelques informations:
Pour cette première chronique du PotterOscope, j'ai décidé de me pencher sur un court-métrage sorti en 2014 et nommé I Ship It. I Ship It a été réalisé par Yulin Kuang, une réalisatrice, scénariste et productrice américaine d'origine chinoise. Elle est aussi connue pour son travail sur A Tell-Tale Vlog ou plus récemment sur Tiny Feminists. Au niveau du casting, on retrouve des acteurs assez familiers du monde des web séries et productions sur YouTube: Mary-Kate Wiles (The Lizzie Bennet Diaries, Muzzled, Spies are Forever) joue Zoe. Sean Persaud, son compagnon dans la vraie vie et qui joue le formidable Poe dans A Tell-Tale Vlog ou Edgar Allan Poe's Murder Mystery Dinner Party, est Charlie. Le personnage de Peter est quant à lui interprété par Joey Richter (Spies are Forever, School of Thrones). I Ship It a depuis été transformé en série pour la CW sur leur site internet. 




Résumé:
Zoe a le coeur brisé. Son petit ami Peter, avec lequel elle avait un groupe de musique écrivant des chansons inspirées d'Harry Potter, vient de la quitter. Dans son malheur, elle peut compter sur Charlie, son ami de longue date, qui vient lui aussi de se séparer de sa petite amie. Mais si Charlie aimerait bien se morfondre, Zoe décide de ne pas se laisser abattre et de participer à un concours musical sur Harry Potter, et lui demande donc d'écrire une chanson...


Quel rapport avec Harry Potter?
Mais la grande question de cette chronique c'est bien sûr: quel rapport avec Harry Potter
Commençons par la réalisatrice: Yulin Kuang est une grande fan d'Harry Potter, ce qu'elle a dit dans plusieurs interviews, et notamment du couple Lily/James. Cela peut se voir dans sa série Kissing in the Rain, dont les protagonistes (joués d'ailleurs par Mary Kate et Sean) sont nommés Lily et James. 
Dans I Ship It, énormément de choses font références à l'univers de J.K Rowling. La passion des personnages pour Harry Potter, l'incorporation de cet univers dans l'intrigue (la battle musicale), mais aussi les costumes inspirés par les couleurs des maisons, les accessoires... En parlant des chansons, je vous les laisse ci-dessous! :)







Ce que j'en ai pensé:
C'est complètement par hasard que je suis tombée, il y a environ deux mois, sur le court-métrage I Ship It. Je regardais les vidéos d'une actrice américaine que j'aime beaucoup, Mary-Kate Wiles, qui joue dedans, et en la voyant en parler j'ai décidé d'y jeter un oeil. J'avoue que j'étais un peu inquiète au départ, ne regardant pas souvent des courts métrages, mais il ne m'a pas fallu longtemps avant de tomber amoureuse d'I Ship It et de ses personnages.


La grande force de ce court-métrage réside dans ses personnages. Je me suis énormément reconnue dans le personnage de Zoe, pour plusieurs raisons dont quelques-unes assez personnelles, mais son côté un peu autoritaire, déterminée, et fragile me plait énormément car je suis un peu comme ça aussi. J'ai adoré Charlie qui est vraiment très attachant. On les suit avec plaisir et en seulement quelques minutes on s'y accroche.

L'histoire est aussi très mignonne. C'est un court-métrage que je qualifierai de feel-good, qui fait du bien, qui remonte le moral, parfait à regarder avec une couette et un chocolat chaud. Je dois avouer que si j'ai adoré la fin, elle est aussi un peu différente de ce que j'imaginais, une petite surprise. En tout cas, on ne voit pas le temps passer et on ne s'ennuie pas!

Je suis aussi amoureuse des chansons de ce court-métrage. Je les écoute au moins une fois par jour et je les ai mises dans ma playlist pour le NaNoWriMo. L'esthétique en général d'I Ship It est vraiment chouette, elle fait référence en permanence à Harry Potter sans être une claque dans la figure.

Un truc que j'apprécie aussi beaucoup, c'est la façon dont le thème du fandom est présenté. Dans beaucoup de séries ou films, les fans ou membres de fandoms sont souvent présentés comme des des espèces de freaks ou des hystériques. Ici, les héros sont des fans d'Harry Potter, mais leur passion est montrée avec beaucoup de respect, sans jugement. Ce que j'apprécie.



En bref, I Ship It est un gros coup de coeur pour moi et je ne m'en lasse pas. Si vous avez un petit moment devant vous et que vous voulez regarder quelque chose de sympa, foncez!

Le Potterhead du mois!
Pour cette première interview, c'est la blogueuse Psylook du Manège de Psylook qui a accepté de répondre à mes questions! Si vous souhaitez répondre au questionnaire et apparaitre dans un prochain numéro du PotterOscope, cliquez sur l'onglet contact en haut du blog!

Fiche d’identité :
Prénom ou pseudo : Psylook

Âge : 38 ans




La maison à laquelle tu appartiens : Gryffondor.

Ton Patronus : Jument Isabelle.


Harry Potter et toi :
Comment as-tu découvert Harry Potter ?
Mon frère de 2 ans mon cadet m’en parlait beaucoup et me poussait à lire les livres mais je m’y refusais en raison de son succès, je n’ai jamais aimé faire comme les autres. Puis j’ai vu le premier film, j’ai aimé les musiques et le côté magique mais cela ne m’a pas davantage poussée à commencer la saga.
Après une énième discussion avec mon frère à ce sujet, je me suis décidée à lire Harry Potter à l’école des sorciers, histoire de pouvoir lui retourner tous les points négatifs et argumenter sur un succès surfait. Je me suis reprise à deux fois pour le lire, le premier chapitre me bloquait complètement. Finalement, je me suis piégée toute seule.

Ton personnage préféré ?
Entre Rogue et Lupin mon cœur balance – avec une très légère avance pour le professeur de potion. Le côté différence et rejet me parlent dans les deux cas ; sans compter qu’ils sont complexes, ils ont une part d’ombre plus grande que de lumière.

Ton livre préféré ?
Le prisonnier d’Azkaban parce qu’on découvre énormément de détails intéressants et auxquels je ne m’attendais pas sur le passé de James, Lily, des Maraudeurs mais aussi de Rogue.

Ton moment préféré dans la saga ?
Dans le numéro cinq (l’ordre du phénix), le moment où, lors d’un cours d’occlumancie, Harry plonge dans la pensine de Rogue et découvre que son père et son parrain sont loin d’être ce qu’il imaginait.

Une citation que tu apprécies dans la saga :
Ca ne fait pas grand bien de s’installer dans les rêves en oubliant de vivre.

As-tu une collection en rapport avec Harry Potter ?
Je n’ai pas de collection particulière autre que celle des livres en français mais dépareillée, ainsi qu’en anglais, j’aimerais en commencer une de funko pop.






Si tu pouvais posséder un objet tiré de l’univers, que choisirais-tu ?
Un retourneur de temps, non pas pour son utilisation, mais pour son design que j’adore.

Sorting Hat/Choixpeau :
Fred ou George ?
Fred.

Pré-au-Lard ou Chemin de Traverse ?
Chemin de Traverse.

Rogue ou McGonagall ?
Rogue.

La cape d’invisibilité ou le Polynectar ?

La cape d’invisibilité.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire! Merci encore à Psylook d'avoir pris le temps de répondre à mes questions! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous et lisez beaucoup! :)

AnGee.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...