mardi 18 juillet 2017

The Girl on the train de Paula Hawkins.


Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope, j'espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! Je ne sais pas vous, mais lorsque l'été pointe le bout de son nez, j'ai tendance à me pencher sur des polars ou thrillers. Peut-être que la perspective d'avoir froid dans le dos m'aide à mieux supporter les chaleurs parfois écrasantes des mois de Juillet et Août? En tout cas, mon intérêt estival m'a conduite à me pencher sur un roman qui me faisait envie depuis longtemps et dont on a beaucoup entendu parler: The Girl on the train de Paula Hawkins. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une très bonne lecture! :)

Le Challenge LEAF:
Comme cela arrive assez souvent sur le blog, le livre dont nous allons parler aujourd'hui s'inscrit dans le cadre de l'un des nombreux Challenges auxquels je participe. Il s'agit cette fois du Challenge LEAF, lancé par Le manège de Psylook (une blogueuse que j'apprécie énormément) via son blog. Le but est simple: il s'agit de présenter des livres qui ont été adaptés en films. Et croyez-moi, il y en a vraiment beaucoup! Je vous invite à (re)lire mes précédents articles pour ce Challenge en suivant le lien ci-dessous! :)


Quelques mots sur Paula Hawkins:
Il est à présent temps de monter dans le train de Paula Hawkins, notre autrice du jour! Née en 1972 au Zimbabwe, c'est dans ce pays qu'elle a passé son enfance et son adolescence. Elle arrive en Angleterre pour y faire ses études universitaires, à Oxford, puis elle travaillera en tant que journaliste pendant plus de quinze ans. Paula Hawkins fera par exemple ses armes au Times. Elle décide ensuite de se lancer dans l'écriture de romans. En 2015 paraît The Girl on the train, son premier livre, un thriller qui rencontre très vite un grand succès: les ventes décollent et les critiques saluent un premier roman bien mené et prometteur. Très vite une adaptation du roman (dont nous reparlerons plus loin) est mise en place et sort en 2016. Paula Hawkins vient de publier son second livre, Into the Water. Je vous invite à suivre le lien ci-dessous pour découvrir son site internet, où vous en apprendrez davantage à son sujet.

Paula Hawkins - le site.

The Girl on the train:
Résumé:
Depuis son divorce difficile, Rachel n'est plus que l'ombre d'elle-même. Alcoolique, elle fait semblant, chaque matin, de se rendre à un travail dont elle a été licenciée voilà plusieurs semaines, pour éviter que sa colocataire Cathy ne se pose des questions. Et tous les jours, dans le train qui l'emmène vers cet emploi qui n'existe pas, elle contemple par la fenêtre Megan et Scott, un couple qui ne vit pas très loin de son ancienne maison (où Tom, son ex-mari, coule des jours paisibles avec sa nouvelle épouse, Anna). Un couple dont elle s'amuse à imaginer la vie, forcément idyllique. Jusqu'au jour où Megan disparait brutalement. L'obsession de Rachel prend alors un nouveau tournant: elle veut absolument découvrir ce qui est arrivé à Megan... 

Une vision idyllique...
Il nous est tous arrivé, un jour ou l'autre, de contempler de parfaits inconnus dans la rue, un bus, un parc, et d'imaginer un peu leur vie, leur métier, ce qu'ils peuvent bien faire de leur journée. C'est un peu ça que Rachel fait, chaque matin, dans le train. Assise toujours du même côté, au même endroit, elle a une vue parfaite sur le petit jardin du couple formé par Megan et Scott, qui habitent pas très loin de son ancienne demeure, qu'elle voit aussi. Rongée par la tristesse et par les trop nombreuses gorgées d'alcool qu'elle ingurgite tous les jours, Rachel a eu ce petit rituel quotidien d'imaginer ce que ce couple peut bien faire dans la vie. Elle leur donne des noms, des emplois, imagine leurs conversations, leur intimité. Une imagination débordante mais idyllique, reflétant les difficultés de Rachel à surmonter son divorce et l'échec de sa propre relation amoureuse avec Tom.

...Pour masquer une sinistre réalité:
Bien évidemment, l'image presque parfaite du couple Scott/Megan que Rachel se fait à l'aide de quelques petits instants n'a rien ou presque rien à voir avec la réalité. Elle va en être la première choquée lorsqu'elle réalise, un matin, que Megan fréquente un autre homme que Scott. Toutes ses certitudes sont chamboulées et cette illusion à laquelle elle s'accrochait et qui lui permettait de tenir à peu près bon éclate en mille morceaux.
Elle ne peut pas y résister: elle doit découvrir ce qui est arrivé à Megan. Même si cela la pousse à nouveau sur la route de son ex-mari et même si elle doit se confronter à ses pires angoisses, Rachel le sait, elle ne trouvera pas la paix tant qu'elle ne sera pas allée jusqu'au bout...

L'adaptation cinématographique:
Présenter des livres qui ont été adaptés au cinéma, c'est le principe du Challenge LEAF. Alors même si je n'ai pas encore eu l'occasion de voir The Girl on the train version film, je tenais tout de même à vous en parler un peu.
Apparemment, le projet de réaliser le film remonte à avant la publication du roman. Il n'est pas rare que les studios, pressentant un succès de librairie ou trouvant une histoire intéressante, achètent les droits d'un livre pour l'adapter. C'est donc assez rapidement que l'adaptation se concrétise, avec un budget de 45 millions de dollars et un joli casting. On retrouve dans le rôle principal l'actrice britannique Emily Blunt, qui travaille actuellement sur Mary Poppins Returns. Cathy, la colocataire de Rachel, est jouée par Laura Prepon, que beaucoup connaissent pour son rôle dans Orange is the new black mais qui reste à jamais pour moi Donna de That 70s Show. Les deux couples du film, Tom/Anna et Scott/Megan, sont joués par Justin Theroux, Rebecca Ferguson (The White Queen), Luke Evans et Haley Bennett. Le tournage du film, réalisé par Tate Taylor (principalement connu pour le film The Help), s'est déroulé entre la fin de l'année 2015 et Janvier 2016, avec une sortie en Octobre de la même année.
Au niveau du box office, le film s'en est bien sorti, probablement porté par le succès du roman: plus de 173 millions de dollars de recettes, un joli score. Les critiques, quant à elles, sont un peu plus mitigées. Je vous laisse ci-dessous la bande-annonce pour que vous puissiez avoir un petit aperçu du film! 



Ce que j'ai pensé du livre:
Lors de la publication de The Girl on the train, je me souviens que tout le monde et son chien en parlait, tout comme ce fut le cas lors de la parution de sa version traduite en français. Intriguée par ce roman, j'ai tout de même fait ce que je fais habituellement: j'ai préféré attendre le passage du train de la hype pour le découvrir tranquillement, sans attente aucune. Et c'est pendant un long trajet en bus que je me suis plongée dans ce roman, que j'ai beaucoup aimé.

Pourtant, lorsque j'ai démarré ma lecture, c'était loin d'être gagné. J'ai trouvé les cent premières pages assez laborieuses, principalement à cause du personnage de Rachel, à laquelle je n'arrivais pas du tout à m'accrocher, mais aussi un peu à cause de l'histoire qui met un certain temps à démarrer. Et puis, tout a fini par se mettre en place pour moi et je me suis mise à véritablement apprécier ma lecture de The Girl on the train.

L'intrigue, comme dans tout bon thriller, se doit d'être l'un des points forts du roman, et c'est ici le cas. Il y a de très bonnes idées dans ce livre, et elles sont globalement toujours plutôt bien menées. Il se passe beaucoup de choses, je ne me suis pas ennuyée (à part, comme je l'ai dit, au début du roman), et j'ai particulièrement aimé la fin, un huis clos bien géré et assez intense. 

Paula Hawkins a une écriture intéressante, assez journalistique, dans le sens où elle sait se montrer très "équilibrée". Par là j'entends qu'elle est capable d'allier une façon d'écrire percutante, des descriptions maîtrisées pour ses lecteurs, et un côté plus introspectif, avec en particulier le personnage de Rachel. J'ai plutôt bien aimé son style et je suis curieuse de voir comment il évoluera avec les années.

Pour ce qui est des personnages, je suis un peu plus mitigée. Non pas qu'ils ne soient pas intéressants, mais je les trouve un peu trop clichés à mon goût: du coup, leurs réactions sont parfois un peu prévisibles. Ce manque d'originalité fait aussi qu'on a un peu du mal à s'attacher à eux... Ce qui est un peu dommage.

Malgré ces personnages un peu trop plats à mon goût, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture avec The Girl on the train et je suis ravie d'avoir enfin pu le lire. J'ai prévu de me pencher prochainement sur son adaptation cinématographique ainsi que sur le nouveau roman de Paula Hawkins.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire ainsi qu'à me donner vos avis sur le film, si vous l'avez vu! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous et lisez beaucoup :).

AnGee.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...