dimanche 31 juillet 2016

Les filles de Mrs Bennet #11: La mort s'invite à Pemberley, de P.D James.



Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope! J'espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique, la dernière de ce mois de Juillet. Je tenais à vous remercier car vous êtes nombreux à être venus voir les chroniques et les commenter. C'est toujours un plaisir d'échanger avec vous! Pour conclure Juillet, je vous propose l'avant-dernière chronique du Challenge Les filles de Mrs Bennet. N'ayant pas réussi à trouver un livre qui convenait à la consigne du mois, j'ai décidé de prendre un petit joker et de vous présenter La mort s'invite à Pemberley de P.D James. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Les filles de Mrs Bennet, le Challenge:
Pour commencer cette chronique, il me faut parler un peu du Challenge Les filles de Mrs Bennet. Il s'agit d'un Challenge lancé par deedee1310 via Livraddict et qui porte sur l'un des plus grands classiques de la littérature: Pride & Prejudice de Jane Austen. Le but est simple: chaque mois, une consigne inspirée du roman est proposée et il nous faut présenter un livre autour de cette consigne. Et si jamais on coince, des jokers sont aussi proposés! C'est ce que j'ai choisi de faire aujourd'hui en vous présentant un roman inspiré de Pride & Prejudice. Si vous avez envie d'en savoir plus sur ce Challenge, je vous laisse suivre les liens ci-dessous pour découvrir mes précédentes chroniques ou le topic sur Livraddict.


Quelques mots sur P.D James:
A présent, penchons nous un peu sur notre auteur du jour: P.D James. De son nom complet Phyllis Dorothy James, elle est née en 1920 à Oxford. Sa vie a été assez mouvementée: elle a dû arrêter l'école à l'âge de 16 ans, à la fois pour aider sa famille à subvenir à ses besoins mais aussi parce que son père estimait que cela servait à rien pour une fille d'avoir une trop grande éducation. Elle commence donc à travailler dans les impôts puis, plus tard, au ministère de l'Intérieur britannique. En 1941, elle se marie et a rapidement deux filles, nommées Clare et Jane. Malheureusement, son mari souffre de troubles mentaux à son retour de la Guerre, et passera les années suivantes dans une institution psychiatriques. Elle se met à l'écriture dans les années 60, privilégiant le roman policier. Elle est notamment connue pour sa série autour du personnage Adam Dalgliesh, et elle devient rapidement une figure majeure de la littérature policière. Elle meurt en 2014 à l'âge de 94 ans.

La mort s'invite à Pemberley:
Résumé:
1803. Voilà six ans qu'Elizabeth Bennet et Darcy se sont avoués leurs sentiments, malgré des premières impressions plutôt négatives. Devenue maîtresse de Pemberley, Elizabeth est en pleine préparation du grand bal annuel. Un événement qui doit être placé sous le signe de la fête et des réjouissances, puisque qu'il est aussi l'occasion de peut-être trouver un potentiel soupirant pour Georgina, la soeur de Darcy. Mais le bal est bouleversé par l'arrivée de Lydia, l'une des plus jeunes soeurs d'Elizabeth, porteuse d'une horrible nouvelle: Wickham, son époux, a été assassiné... Darcy se lance aussitôt à la recherche de la vérité.

Orgueil & Préjugés...
Si vous êtes fan de Jane Austen et plus particulièrement de Pride & Prejudice, vous devez le savoir: les romans inspirés et dérivés de ce classique sont très, très nombreux. La popularité d'Elizabeth, Jane, Bingley, Darcy et les autres est toujours aussi vivante et ne cesse d'inspirer de nombreux auteurs. Si certains proposent des versions modernes de l'histoire (Lizzie Bennet's Diaries, sur Youtube), ou des "suites" plus ou moins heureuses, P.D James s'est lancée un autre défi: apporter un twist policier à Pride & Prejudice avec... un meurtre!
Mais avant de nous pencher sur le meurtre en lui-même, focalisons nous un peu sur cette "suite" du roman original. L'intrigue se passe six ans après l'intrigue originale, en 1803. Pour Elizabeth, tout semble se passer à merveilles: non seulement son mariage avec Darcy est plutôt heureux, mais elle s'épanouit aussi dans son rôle de maîtresse de Pemberley. Jane, l'autre "héroïne" de Pride & Prejudice, ne vit pas loin, avec Bingley: elle aussi est heureuse en ménage et les deux soeurs se voient régulièrement. Georgina, la soeur de Darcy, dont l'histoire avait touché Elizabeth, a bien grandi et est désormais prête pour le mariage.
La seule qui semble être exclue de ce bonheur, c'est Lydia, la petite soeur d'Elizabeth. Sa fuite puis son mariage précipité avec Wickham l'a fait tomber en disgrâce et, on peut le dire, elle n'est pas vraiment la bienvenue à Pemberley... 

...Et un meurtre?
Si les "suites" de Pride & Prejudice sont légions, avec parfois des twists assez surprenants (les zombies de Seth Grahame-Smith, par exemple), P.D James a de son côté décider de marier ce classique de la littérature avec ce qu'elle maîtrise le mieux: le policier. Comme je l'ai mentionné plus haut, P.D James est connue pour avoir été l'une des grandes dames du roman policier du 20ème siècle, faisant d'elle une figure incontournable du genre.
Nous nous retrouvons donc avec les héros de Jane Austen, mais ceux-ci se retrouvent confrontés à un événement aussi inattendu que tragique: la mort de Wickham, l'époux de Lydia, qui aurait été assassiné... Mais que s'est-il vraiment passé? 

Ce que j'ai pensé du livre:
Si j'ai toujours beaucoup aimé Jane Austen et ce depuis l'adolescence, je dois avouer que je ne m'étais pas vraiment intéressée à la "paralittérature" autour de ses romans. Alors que pourtant, il y a de quoi faire! Ce n'est qu'en me lançant dans le Challenge que je me suis décidée à découvrir quelques titres, et j'ai été assez rapidement attirée par La mort s'invite à Pemberley: le titre, ainsi que la renommée de l'auteure, me donnaient envie. Au final, si je n'ai pas détesté ce roman, je ne suis pas non plus très emballée par ma lecture. 

Commençons par un point positif: le début du roman m'a vraiment séduite. J'ai tout de suite accroché au style de P.D James, qui s'inspire de celui de Jane Austen. On retrouve avec plaisir nos personnages favoris, et j'étais contente de voir que P.D James proposait une vision assez positive de l'avenir des héros de Jane Austen: dans certains romans dérivés, certains auteurs imaginent des mariages ratés, des personnages malheureux... C'est pas forcément évident de voir des personnages qu'on apprécie être si tristes, alors j'étais contente de voir une Jane et une Elizabeth plutôt contentes. 

En parlant des personnages, j'ai été heureuse de les retrouver, et je trouve que P.D James a, dans l'ensemble, plutôt bien respecté les différents personnages. Je n'ai pas été frappée par de grosses incohérences ou des traitements bizarres. On sent qu'elle connait bien l'oeuvre originale et qu'elle connait bien Elizabeth, Bingley et les autres. Un bon point!



Là où ça se gâte pour moi, c'est lorsque l'histoire policière à proprement parler commence. J'ai eu l'impression de lire un roman différent, comme si l'auteure avait "switché" de styles. Un peu dommage, car on ne retrouve pas l'hommage des premières pages. J'ai eu l'impression que l'intrigue aurait pu se dérouler avec n'importe quel univers, et que Pride & Prejudice n'apportait pas de vraie valeur ajoutée. 

Je n'ai d'ailleurs pas été emballée par l'intrigue policière, malgré un début assez intéressant et l'implication de Darcy. Si l'intrigue tient debout, j'ai trouvé qu'il était assez facile de comprendre ce qu'il s'était passé. Ce qui est dommage, car du coup on a l'impression qu'on ne va jamais arriver au bout...

Je pense que La mort s'invite à Pemberley est un roman qui peut vous intéresser si vous êtes vraiment fan de Jane Austen et que vous aimez lire tout ce qui touche à l'oeuvre de l'auteure. Ce n'est pas un roman mauvais, j'ai lu des choses bien pires inspirées par Jane Austen (Pride & Prejudice & Zombies, par exemple), mais je m'attendais à quelque chose d'un peu plus intense. En tout cas, j'ai tout de même envie de regarder l'adaptation qui en a été faite, et aussi de découvrir un peu plus l'oeuvre de P.D James, que je ne connaissais que de nom.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire. On se retrouve très vite pour le premier article d'Août, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup! :)

AnGee.

4 commentaires:

  1. Un livre que j'ai lu au moment de sa sortie. J'en garde un bon souvenir, mais il faudrait que je le relise ! Il faudrait aussi que je me mette à la mini-série :)

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente beaucoup mais ton avis me refroidit un peu. Ce n'est pas le premier avis très mitigé que je lis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu qu'il était assez décrié!

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...