lundi 28 décembre 2015

DisneyOscope #1: Alice au pays des merveilles (1951) + livre de Lewis Carroll illustré par Benjamin Lacombe.



Bonjour à tous et à toutes!

Je suis ravie de vous retrouver sur le Livroscope! J'espère que vous avez tous passé un très bon Noël et que vous avez bien mangé de la bûche! On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle chronique, une chronique un peu spéciale puisqu'elle va servir d'introduction à un nouveau Challenge personnel qui nous accompagnera pendant très, très longtemps. Depuis que je m'étais lancée dans la lecture des vingt tomes de la saga des Rougon-Macquart, j'avais décidé de ne pas me relancer dans un autre chalenge personnel pendant un petit moment. Et puis cette année, j'ai eu envie de me faire un petit plaisir en préparant un petit défi personnel autour de l'univers de Disney! Et je vous propose de découvrir ça avec une première chronique sur Alice au pays des merveilles! Bonne lecture :).

Le DisneyOscope, c'est quoi?
Pour commencer, il me semblait important de vous parler un peu de ce Challenge DisneyOscope. Les amateurs de Disney le savent probablement, il existe déjà des Challenges autour de l'univers prolifique de Disney, mais j'ai décidé de me lancer un défi personnel. En allant à Disneyland cette année, j'ai eu envie de vous parler des films Disney sur le blog, et donc j'ai réfléchi à la bonne façon de le faire: et du coup j'ai décidé de vous présenter, chaque mois, une chronique sur un film réalisé ou produit par Disney. Et pour rester dans le thème de la littérature, je vous proposerai également une présentation littéraire, soit sur le livre qui a inspiré le film (de nombreux films Disney sont des adaptations), soit sur un livre dont les thèmes, lieux ou personnages sont proches du film présenté. J'espère que ce petit défi personnel vous plaira, et pour commencer, je vous propose de nous pencher sur Alice au pays des merveilles, sorti en 1951!




Alice au pays des merveilles:
A l'origine, un livre de Lewis Carroll:
Histoire de lancer ce petit challenge en douceur, j'ai choisi de mettre à l'honneur Alice au pays des merveilles, film sorti pour la première fois en 1951. Comme beaucoup d'entre vous le savent déjà, il s'agit d'une adaptation du livre éponyme écrit par Lewis Carroll et qui est l'un des livres les plus connus de la littérature mondiale. J'avais déjà d'ailleurs eu l'occasion de vous le présenter sur le blog il y quelques mois, mais voici tout de même quelques informations sur ce livre.
La version du livre telle que nous la connaissons est sortie en 1865 (Alice a donc fêté ses 150 ans cette année), et est l'oeuvre de Lewis Carroll, nom de plume de Charles Dodgson. Lewis Carroll est né en 1832, et était tout d'abord un mathématicien, enseignant à Oxford. Alice in Wonderland, illustré par John Tenniel, fut un énorme succès de librairie: inspiré par une vraie petite fille que Lewis Carroll fréquentait, Alice au pays des merveilles aura droit quelques années plus tard à une suite, nommée De l'autre côté du miroir.
L'univers décalé d'Alice, mêlant jeux de mots, comptines et thématiques comme le passage à l'âge adulte, a inspiré les studios Disney pour le film sorti en 1951.

Un film deux-en-un:
Penchons nous un peu sur le film en question! Alice au pays des merveilles à la sauce Disney est donc sorti en 1951. Il ne s'agit pas de la première adaptation de l'oeuvre de Lewis Carroll: en effet, le film a été précédé par plusieurs films muets, et il y a également eu des téléfilms.
La version Disney sortie en 1951 est un peu particulière: en effet, on peut parler pour ce film d'une adaptation deux-en-un. Car ce n'est pas un livre, mais bien deux qui sont adaptés dans ce film: Alice au pays des merveilles et De l'autre côté du miroir, les deux romans autour de l'univers d'Alice. Comme je l'ai mentionné plus haut, Lewis Carroll a écrit deux livres autour du personnage d'Alice, et on retrouve des éléments des deux livres dans le film. L'intrigue principale et la plupart des personnages sont issus d'Alice in Wonderland, mais on retrouve aussi des choses inspirées par le second roman: c'est le cas des iconiques personnages de Tweedle-Dee et Tweedle-Dum, les jumeaux insupportables.
Du coup, si c'est vraiment le côté adaptation qui vous intéresse, je vous recommande de lire les deux livres avant de voir le film, histoire de voir comment ils ont été transposés à l'écran!



Les attractions au parc Disneyland:
Pour conclure sur le film, j'ai eu envie de vous parler un peu des parcs Disney, et des attractions inspirées par le film.
Dans le parc Disneyland, on retrouve plusieurs attractions marquées par l'ambiance d'Alice au pays des merveilles dans la zone nommée Fantasyland. La plus célèbre est sans aucun doute celle inspirée par la rencontre entre Alice et le Chapelier Fou: il s'agit des Mad Hatter's Tea Cups, des tasses colorées tournant au son d'une musique tirée du film. Juste à côté, on retrouve également le Alice's Curions Labyrinth, qui, comme son nom l'indique, propose aux visiteurs de circuler dans un labyrinthe où se trouvent plusieurs personnages des films ainsi qu'un château dans lequel il est possible de grimper!




Ce que j'ai pensé du film:
Comme vous pourrez le constater dans les mois à venir, j'ai décidé de ne pas suivre l'ordre chronologique de sorties des films Disney. J'ai donc décidé de démarrer ce Challenge avec Alice au pays des merveilles, non seulement pour faire un clin d'oeil au 150ème anniversaire de l'oeuvre originale, mais aussi parce que je sais que ce film n'est pas forcément le plus apprécié des Disney. A vrai dire, j'ai remarqué que les gens s'y intéressaient davantage depuis la sortie du film live par Tim Burton il y a quelques années, mais il est rare d'entendre des gens parler de ce film comme étant leur film préféré. 

En ce qui me concerne, Alice au pays des merveilles n'est pas non plus mon film préféré, mais c'est en tout cas l'un de ceux que j'apprécie le plus. Tout d'abord parce que j'ai toujours eu une affection particulière pour l'univers de Lewis Carroll: j'ai tout de suite accroché au monde d'Alice, à ses personnages loufoques, aux jeux de mots et à la finesse de l'oeuvre. Il s'agit de l'un de mes livres préférés, et je pense que mon amour pour le film vient en partie de là. 

Ensuite, le film m'a aussi marquée pour son côté décalé et loufoque, qui détonne avec les autres films classiques de Disney, qui mettent en avant de belles histoires d'amour et des princesses. Ici, les personnages sont improbables, fous, et on ne sait pas à l'avance ce qu'il va arriver à Alice, une héroïne qui détonne elle aussi. 

Le film me plait pour son côté ultra coloré, assez speed, avec des musiques très entraînantes. On a l'impression d'être plongé dans une spirale, dans un labyrinthe un peu fou où tout le monde court dans tous les sens. Il y a énormément de détails à ne pas rater!

Ce que j'apprécie aussi, c'est qu'on retrouve des éléments des deux livres de Lewis Carroll: je m'en suis rendue compte assez tardivement, car j'avais déjà vu le film de nombreuses fois avant de lire les livres à l'adolescence, mais personnellement, comme j'aime autant De l'autre côté du miroir que Alice au pays des merveilles, c'est vraiment quelque chose qui me plait!



En bref, Alice au pays des merveilles est un film Disney que j'aime beaucoup, et que je vous conseille si vous aimez les livres de Lewis Carroll!

Alice au pays des merveilles sauce Benjamin Lacombe:
Histoire de terminer cette chronique en beauté, je voulais vous parler de l'un des livres que j'ai reçus à Noël: la version d'Alice au pays des merveilles illustrée par Benjamin Lacombe. C'est mon illustrateur fétiche depuis des années, et chacun de ses projets est pour moi une source d'excitation. Depuis plusieurs années, il avait comme idée de travailler sur Alice au pays des merveilles, et j'étais donc heureuse de voir le résultat. Ma maman, qui me connait bien, m'a offert ce livre (et je l'en remercie très fort) et je le trouve tout simplement magnifique.

Comme toujours, le travail sur l'édition est très, très soigné: c'est un beau livre, un bel objet, qu'on aime toucher et regarder. C'est vraiment un travail de qualité et ça fait beau dans ma bibliothèque!

Le travail de Benjamin Lacombe est absolument magnifique. On retrouve deux types de dessins: certains sont plutôt "simples" (si on peut parler de simplicité avec un illustrateur pareil), en noir avec de petites touches de rouges, parcourant le récit. D'autres, majestueux et probablement faits à la peinture à l'huile, subliment des scènes capitales de l'histoire: la rencontre entre Alice et le chapelier, la Reine Rouge... Je suis encore plus amoureuse de son travail que je l'étais auparavant! :)

J'ai aussi apprécié les petites références à des personnalités iconiques de l'Histoire de l'Angleterre: la reine Elizabeth I sert de modèle à la Reine Rouge, et Victoria apparait aussi au détour d'une page... De petits clins d'oeil que j'ai trouvés vraiment sympathiques!



Enfin, je tiens à mentionner le fait qu'il y a aussi des annexes après le récit: des lettres et photographies de Lewis Carroll, ainsi que des biographies de l'auteur et des illustrateurs.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire. On se retrouve très vite pour une nouvelle chronique, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup! 

AnGee.

11 commentaires:

  1. Très chouette challenge ! Ton article est très intéressant :)
    J'aime beaucoup le dessin animé et j'ai adoré les bouquins, l'univers me plaît beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas non plus mon préféré ! Si je devais retenir une scène, c'est celle où les fleurs chantent surtout le petit solo de la rose blanche ! ;)
    En revanche, je suis séduite par l'édition de Benjamin LACOMBE, il en parlait à la télé...Je n'ai pas encore craqué mais bientôt surement.

    Super ce rendez-vous ! Une idée du prochain ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aime beaucoup ce passage aussi! :) Alors je pense faire Mary Poppins, car j'ai reçu le livre lors d'un swap récemment :).

      Supprimer
    2. Oh super ! C'est un de mes préférés <3

      Supprimer
  3. Je crois que ça va être mon nouveau rendez-vous préféré sur ton blog :D ! Alice au pays des merveilles illustré par Benjamin Lacombe me donne super envie, je pense le mettre dans ma wish-list :). J'ai la version Le livre de poche (avec les deux romans) mais une version illustrée aussi belle en plus ne me déplairait pas :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Il y a des versions illustrées très sympa et pas très chères, donc tu devrais trouver ton bonheur :)

      Supprimer
  4. J'ai très envie de lire ce Benjamin Lacombe <3 J'ai acheté Facéties de chats pour une amie, j'espère qu'elle aimera ! J'ai à Aurélie que tu avais mis que le prochain billet est sur Mary Poppins ??? ohhhh joie !!!! hihi J'adore comme Aurel le passage avec les fleurs... je préfère largement de l'autre coté du miroir ! Hate de voir le film d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai très envie de lire Facéties de chats aussi! :) Olala, j'ai hâte de faire l'article sur Mary Poppins :)

      Supprimer
  5. Waouh ! une chronique encore plus complète que d'habitude ! Je ne m'attendais pas à ce que tu écrives un topo sur la version de Benjamin Lacombe - j'ai vu des illustrations circuler, elles sont magnifique ^_^
    Et maintenant, j'ai hâte de lire/relire le Alice que tu m'as offert :D

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...