samedi 21 novembre 2015

Les filles de Mrs Bennet #3: The Selection, book 1 de Kiera Cass.




Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope et je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui pour une nouvelle chronique! Il y a quelques jours, mon amoureux Psychic TV vous a proposé un petit article autour de deux nouvelles Doctor Who. Aujourd'hui, j'ai quant à moi décidé de vous proposer une chronique pour le Challenge Les Filles de Mrs Bennet organisé par deedee1310, autour du roman Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Le mois dernier, j'avais utilisé un joker pour vous parler d'une réécriture du livre, Pride and Prejudice and Zombies, mais je reprends le cours normal des consignes pour vous parler aujourd'hui du premier tome de la saga The Selection de Kiera Cass. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Le Challenge Les filles de Mrs Bennet:
Pour commencer, un petit mot sur le Challenge Les filles de Mrs Bennet. Il s'agit d'un Challenge crée par deedee1310 via Livraddict et qui aura lieu jusqu'en Août 2016. Comme le nom du Challenge le laisse entendre, il s'agit d'un Challenge dédié au roman Pride and Prejudice de Jane Austen. Le principe est original: chaque mois, les participants doivent lire et chroniquer un livre en suivant des consignes qui reprennent les événements du roman. Quelques jokers sont également proposés. Si vous avez envie d'en savoir plus sur ce Challenge ou relire mes précédentes participations, je vous laisse suivre les liens ci-dessous.





Kiera Cass, qui est-ce?
Entrons dans le vif du sujet avec une petite présentation de notre auteure du jour: Kiera Cass! Kiera Cass est née en 1981 en Caroline du Sud, aux Etats-Unis. Elle a étudié l'Histoire à l'université de Radford en Virginie. Elle commence à se faire connaître à la fin des années 2000 en tant qu'auteure, en auto-publiant son premier livre, The Siren. Puis, Kiera Cass explose avec sa série The Selection, qui comprend plusieurs romans et nouvelles. Elle est également mariée et a deux enfants. 
J'ai aussi vu un truc qui craint un peu à son sujet: apparemment elle et son agent littéraire auraient mal pris une remarque négative sur le premier tome de The Selection sur le site Goodreads et s'en seraient pris un peu violemment à la personne qui a posté cette critique en l'insultant et en parlant de truquer les votes. Mmmh, pas classe :/. 
Si vous avez envie d'en savoir plus sur Kiera Cass, je vous laisse suivre le lien ci-dessous, qui vous mènera vers son site!


The Selection:
Résumé:
A Illéa, la société est divisée en huit castes, chacune avec une fonction précise. Et plus on descend dans l'échelle sociale, plus la vie est difficile. America Singer et sa famille appartiennent à la caste des artistes, la cinquième caste. Elle chante, joue des instruments, et essaie de joindre les deux bouts avec sa famille. Et voilà qu'arrive une occasion dont toutes les jeunes filles d'Illéa rêvent: la Sélection. La Sélection, c'est une opération extrêmement médiatisée dont le but est de trouver une épouse à l'héritier du royaume, le prince Maxon. America ne veut pas s'y inscrire, car le seul garçon avec lequel elle veut être, ce n'est pas le prince, mais Aspen, un garçon de la sixième caste. Mais poussée par sa mère et Aspen lui-même, America décide de participer, sans se douter qu'elle fera bel et bien partie des trente-cinq candidates de la Sélection... Entre découverte de Maxon et de la vie de luxe et les conflits avec les autres candidates, America va se retrouver coincée entre plusieurs choix...


Illéa, un monde qui fonctionne en caste:
L'intrigue de The Selection se déroule dans un univers futuriste, une sorte de pays nommé Illéa et ressemblant à une version futuriste des Etats-Unis. D'après ce qu'on comprend, Illéa est un pays assez jeune et qui fait donc face à des attaques fréquentes de la part de ses voisins, mais aussi de nombreux rebelles. 
Dans ce pays, les individus sont divisés en plusieurs catégories. On retrouve souvent cette division dans les romans dystopiques: dans Hunger Games, ce sont des districts séparés les uns des autres; dans Divergent, tout le monde cohabite ensemble mais les gens appartiennent à différentes factions qui correspondent à des qualités (intelligence, altruisme...) bien particulières. Dans The Selection, ce sont des castes, qui vont de un à huit. Ces castes fonctionnent un peu comme une pyramide: plus on est vers le sommet (et vers la caste numéro une), plus on est aisé; en revanche, plus on descend vers le huit, plus il est difficile de joindre les deux bouts. Chacune de ces castes est également associée à une branche professionnelle: la caste des Cinq, celle à laquelle America et sa famille appartient, est celle des artistes; la caste des Six, dont Aspen fait partie, est celle des serviteurs. 
Autant dire que les inégalités sont nombreuses et que tout le monde cherche à s'élever dans la société!

Le principe de la Sélection:
L'un des éléments importants du livre est évidemment cette histoire de "sélection". Il s'agit en fait plus ou moins d'une sorte de "Bachelor" un peu particulier: le prince et hériter du royaume, Maxon, doit choisir sa future épouse parmi trente-cinq candidates choisies soit-disant au hasard à travers tout le pays. Les sélections fonctionnent de cette façon: chaque jeune fille âgée de plus de 16 ans peut proposer sa candidature. Ensuite, trente-cinq candidates sont choisies, une pour chaque région. Elles bénéficient d'avantages, comme une compensation financière versée à leur famille et un statut plus avantageux dans la société.
Une fois arrivée, elles doivent attirer l'attention du prince Maxon, qui est le seul à décider si les jeunes candidates restent à ses côtés ou non. Il y a également plusieurs règles à suivre: les candidates doivent être vierges, ne pas avoir de petits amis, ne pas se bagarrer les unes avec les autres... Chaque effraction à la règle sera puni d'un renvoi immédiat. 
Le but: il ne doit en rester qu'une! 

Ce que j'ai pensé du livre:
Voilà déjà plusieurs années que la saga La Sélection fait parler d'elle. Je vois souvent des chroniques sur les différents tomes sur de nombreux blogs et sur de nombreuses chaînes YouTube. J'ai longtemps hésité à me plonger dans ce premier tome, car j'ai vu des avis assez variés: certains adorent, certains détestent. Mais lorsque j'ai vu que ce livre était recommandé pour la consigne du mois de Novembre, je me suis dit qu'il était temps de m'y mettre. Au final, que dire de ce premier tome de The Selection? Et bien, un peu à ma grande surprise, j'ai été assez séduite par ce livre, qui est un mini coup de coeur. 

Commençons par un premier point important: l'histoire. Globalement, j'ai assez bien accroché à l'intrigue. Il se passe pas mal de choses, je ne me suis pas ennuyée, et j'ai aimé suivre les aventures d'America. Je m'attendais à certains éléments de l'intrigue, par exemple le triangle amoureux, qui sont habituellement des choses qui ont tendance à me gonfler assez rapidement: le triangle amoureux est par exemple une ficelle narrative que je trouve trop exploitée ces dernières années. Mais ici, j'ai trouvé que ce triangle amoureux était cohérent avec l'histoire, et utilisé à bon escient. J'attends de voir la suite pour voir comment cela va évoluer. J'ai aussi apprécié la fin, qui donne vraiment envie de lire le tome suivant.

Pour ce qui est des personnages, là aussi je suis plutôt positive. J'ai plutôt bien aimé America, qui est assez naturelle, et que j'ai trouvé sympathique. J'ai aimé découvrir ses relations avec les autres personnages: Marlee, Maxon et Aspen, en particulier. C'est une héroïne assez intéressante et dont j'attends de voir l'évolution. En revanche, j'ai trouvé les personnages secondaires un peu caricaturaux, en particulier les autres candidates: Céleste est celle qui m'agace le plus, tant pour son côté pimbêche que par le fait qu'elle manque un peu de profondeur. Mais c'est un léger bémol qui ne m'a pas empêché d'apprécier le livre.



Ensuite, je tenais à mentionner le style de Kiera Cass. Sa plume est assez agréable, même si elle ne m'a pas marquée plus que ça. C'est fluide et agréable à lire. J'ai lu le livre en version originale, et je tiens à mentionner le fait que le niveau de langue est plutôt accessible, donc si vous avez envie de tester la lecture en VO, ce livre peut être un bon moyen de débuter. 

Pour conclure, je voulais mentionner mon seul "gros" bémol qui fait que ce livre est un petit et non pas un gros coup de coeur: l'univers. Kiera Cass nous donne quelques informations sur le monde qu'elle a crée, mais je trouve qu'elle aurait pu pousser un peu plus loin et nous donner davantage d'informations: comment fonctionnent les autres castes? Quelle est l'histoire d'Illéa? J'ai trouvé que ces éléments étaient abordés de façon un peu trop superficielle, et j'aurais aimé en apprendre davantage.

Néanmoins, The Selection a été pour moi une découverte assez agréable. Je ne m'attendais pas à autant aimer ce livre, et j'ai très envie de lire la suite!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire. On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup!

AnGee.

7 commentaires:

  1. Ca fait un moment que j'en entends parler, il faudrait que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes ce genre de livre, ça peut te plaire!

      Supprimer
  2. Heureuse de connaître ton avis au sujet de ce livre qui m'intrigue beaucoup! Je n'exclus pas de le lire à l'occasion.

    RépondreSupprimer
  3. Oh Je vais finir par craquer, ça fait déjà trois fois que je lis de très très bons avis sur cette saga. Ce challenge est tentant mais je préfère voir les billets des autres.. je ne suis pas assez assidue sur les challenges.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai eu un gros coup de cœur pour cette saga. J'adore America! Mais il est vrai que le côté Dystopique de la trilogie est très peu poussé! J'espère que tu aimera la suite! :)

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...