mardi 25 août 2015

Challenge Ecosse 2015: Outlander, tome 1, de Diana Gabaldon.



Hello hello, amis lecteurs!

Je vous souhaite la bienvenue sur le Livroscope! Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd'hui pour l'avant-dernière chronique du mois sur le blog. Après le Challenge Les Dames en Noir, je vous propose de découvrir une lecture réalisée pour un autre Challenge, à savoir le Challenge Ecosse lancé par Gilwen il y a quelques mois. Après deux premières lectures, j'ai décidé de m'attaquer à un petit pavé dont j'entendais beaucoup parler depuis un moment, notamment grâce à son adaptation pour la télévision qui fait un carton. Il s'agit d'Outlander, le premier tome de la saga de Diana Gabaldon! En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Le Challenge Ecosse:
Pour commencer cette chronique, un petit mot sur le Challenge Ecosse de Gilwen! Il s'agit de la seconde édition de ce Challenge, dont elle s'occupait déjà l'an passé. Cette seconde édition a commencé en mars 2015 et finira en mars 2016, et le but est simple: mettre en avant la culture écossaise en littérature (mais pas que: si vous avez envie de parler de musiques, films, recettes ou séries en rapport avec l'Ecosse, libre à vous). Pour cela, il est possible de parler d'auteurs écossais, mais aussi de livres qui se déroulent en Ecosse ou avec des personnages écossais! Si vous souhaitez en savoir plus sur le Challenge et (re)lire mes précédentes chroniques pour le Challenge, je vous laisse suivre les liens ci-dessous!



Diana Gabaldon, qui est-ce?
Entrons à présent dans le vif du sujet avec une petite présentation de notre auteure du jour, Diana Gabaldon! Diana Gabaldon est née en 1952, à Flagstaff dans l'Arizona. Elle grandit dans cet état, et suit des cours de biologie et zoologie à l'Université de l'Arizona. Elle devient professeur après ses études. C'est à la fin des années 80 qu'elle se décide à tenter l'expérience de l'écriture, inspirée par un épisode de Doctor Who (si, je vous jure). Elle se lance dans la rédaction de sa célèbre saga, Outlander, dont de nombreux tomes sont sortis à ce jour. Elle écrit aussi des nouvelles ainsi qu'une autre saga sur le personnage de John Grey, que l'on découvre dans Outlander. L'adaptation de sa saga en série télévisée a contribué à la faire connaitre internationalement.

Outlander:
Résumé:
Nous voici au lendemain de la Première Guerre Mondiale. Claire Randall, infirmière pendant la guerre, et son mari Frank, professeur d'Histoire et amoureux de généalogie, sont en vacances à Inverness, en Ecosse, où ils tentent de se reconstruire après des années de séparation. Alors que Claire se balade sur la lande près de pierres sacrées, elle s'évanouit. A son réveil, elle se retrouve en 1743, seule loin de son mari, dans une Ecosse troublée et rendue dangereuse par des conflits pour le pouvoir. Dans ce monde bien éloigné du sien, elle va devoir se faire accepter par les Scots, cacher sa véritable identité. Heureusement, elle trouve un allié en la personne de Jamie, un jeune homme courageux qui ne la laisse pas indifférente...

Un saut dans le temps:
L'histoire d'Outlander, c'est l'histoire d'un voyage dans le temps, un voyage qui entraîne notre héroïne (et le lecteur) des siècles en arrière. Du lendemain de la Première Guerre Mondiale, Claire Randall se retrouve au coeur du 18ème siècle, en Ecosse. Presque deux-cents ans séparent la jeune femme et cette époque, et autant le dire tout de suite, le décalage est très visible!
En effet, notre héroïne va se retrouver confrontée à un monde qui ne ressemble que peu au sien. Les coutumes du 18ème siècle sont bien loin de son quotidien habituel; sa tenue vestimentaire, passe-partout au début du 20ème siècle, la fait passer d'abord pour une femme de petite vertu. Elle constate d'ailleurs que les femmes sont reléguées au second plan par rapport aux hommes qui prennent seuls les décisions. 
Elle ressent aussi pleinement les différences au niveau médical: infirmière de profession, elle connait bien les méthodes les plus modernes de soin, et sait soigner une grande variété de plaies et de problèmes. Mais au 18ème siècle, l'hygiène, le repos et beaucoup d'autres notions n'existent pas.
Face à un tel décalage, Claire va devoir faire les bons choix pour s'adapter à sa nouvelle vie et pour éviter d'attirer les soupçons sur sa véritable identité...

Une passion amoureuse:
En plus de nous proposer l'histoire d'une femme qui voyage dans le temps, Outlander est aussi une histoire d'amour. Une histoire d'amour compliquée entre Claire Randall, notre infirmière du 20ème siècle, et Jamie, qui appartient quant à lui bel et bien au 18ème siècle.
La rencontre entre nos deux protagonistes se fait dès l'arrivée de la jeune femme dans cette autre époque si différente de la sienne. L'une des premières choses qu'elle devra d'ailleurs faire (et qu'elle fera de nouveau à plusieurs reprises à travers le roman) est de venir en aide à Jamie, qui s'est blessé. A travers les blessures et les soins, Claire découvre petit à petit l'histoire de Jamie, au caractère téméraire et protecteur, et pour lequel le sens de l'honneur compte plus que tout. Ils possèdent chacun un caractère parfois explosif, qui promet de faire des étincelles!



Ce que j'en ai pensé:
Aaaaah, Outlander! Depuis un peu plus d'un an, je vois partout ce mot. Depuis l'explosion de la série télévisée (que je n'ai pas encore regardée, d'ailleurs), il est rare que je passe une journée sans voir quelque chose en rapport avec les livres ou la série. Autant vous dire que j'étais très curieuse de découvrir ce premier tome, d'autant plus que tous les avis que je lis dessus sont le plus souvent très positifs. J'ai donc fini par commander le premier tome, pour voir ce que ça donne! Et... ça donne que j'ai vraiment eu du mal à accrocher avec ce livre et que je culpabilise un peu. Commençons par ce que j'ai pensé du livre, et je reviendrai sur ce sentiment plus loin.

Tout d'abord: l'intrigue. Au début, j'étais plutôt confiante: Diana Gabaldon prend le temps de nous présenter ses personnages, son univers, avant d'envoyer son héroïne dans le passé. J'ai beaucoup aimé les 200-300 premières pages: il se passe beaucoup de choses, et l'arrivée de Claire dans le passé est plutôt réussie, avec le décalage entre ce qu'elle est et la façon de vivre du 18ème siècle. Malheureusement, après ce premier gros tiers du roman, j'ai commencé à sérieusement m'ennuyer: le livre passait de moments palpitants où il se passait plein de choses à des passages que j'ai trouvés longs, trop longs. Ce sentiment était exacerbé par le fait qu'il s'agit d'un pavé, et que je n'en voyais pas le bout. J'ai lu les cent dernières pages en diagonale parce que j'en avais un peu marre...

Je suis aussi mitigée pour ce qui est des personnages. Commençons avec le positif: Jamie. Il est selon moi le personnage le plus attachant du roman. Courageux, un peu trop téméraire, on sent qu'il a à coeur de défendre les autres, ce qui peut parfois se retourner contre lui. C'est un personnage que j'ai apprécié! En revanche, pour ce qui est de Claire... J'ai trouvé cette héroïne absolument agaçante, irritante au possible. Je n'ai pas compris ses réactions et je ne suis pas arrivée à m'attacher à elle. J'ai par exemple été assez choquée de la façon dont son mari disparait bien vite de ses préoccupations!

En ce qui concerne l'univers, je suis en revanche un peu plus positive. On sent que l'auteure a fait des recherches en amont et le livre est du coup très fouillé et intéressant. Elle fait référence à des coutumes de l'époque, par exemple, ou a des lieux très précis. J'ai eu l'impression d'y être, et ça c'est un bon point! J'ai aussi plutôt bien aimé son style d'écriture, sobre et efficace.

Le livre aborde de nombreux thèmes intéressants et variés: par exemple, la médecine est intelligemment exploitée avec le personnage de Claire, qui a des connaissances très en avance sur le 18ème siècle. La sorcellerie est également évoquée, comme les conflits politiques. Par contre, j'ai été un peu agacée par l'utilisation un peu excessive du sexe dans ce livre, qui semble être soit un moteur pour certains personnages, soit l'une des seules façons de régler les problèmes des personnages.

En bref, je n'ai pas accroché avec Outlander. Et je me sens un peu mal à cause de ça, car j'ai l'impression que TOUT LE MONDE autour de moi a adoré ce livre et adore cette saga. J'ai l'impression d'être complètement passé à côté de quelque chose, et c'est dommage. Quoi qu'il en soit, je vais essayer de regarder la série, qui me réconciliera peut-être avec la saga!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! On se retrouve très vite avec la dernière chronique du mois, qui sera la troisième chronique du cycle cinéma spécial vampire! En attendant, comme toujours, prenez soin de vous et lisez beaucoup!

AnGee. 

18 commentaires:

  1. Ah enfin quelqu'un qui n'accroche pas des masses à cette série !! Pour tout te dire, j'ai lu les premiers tomes, je continuerai jusqu'à la fin... Parce qu'il y a quand même des choses qui me font rire ou des beaux paysages, mais je ne partage pas du tout le grand engouement pour cette histoire :(

    RépondreSupprimer
  2. j'ai beaucoup envie de le lire aussi j'en entend tellement parler de ce Outlander .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente le alors, tu l'apprécieras peut-être :)

      Supprimer
  3. bonjour Angee
    j'ai les 3 premiers tomes de cette sage en livres de poche ,ce que tu en dis c'est exactement ce que me rengainait mon amie qui aurait volontiers tordue le coup à Claire , quant à moi j'ai marché emballée par le voyage dans le temps ... j'ai retrouvé la critique faite par mon Amie dans une lettre écrite en 1998 il me semble .... elle reprend a peu près les mêmes critiques que toi j'étais hilare en te lisant j'avais sorti la lettre de Mo pour comparer j'ai téléphoné à cette amie elle c'est encore foutu de moi en disant que j'avais lu ce bouquin comme une belle romance d'harlequin et pas vu le piège insipide tendu par l'auteur ,elle y va fort mazette !!! ...et dire qu'elle est ma meilleure amie :-) elle finit en me disant que j'étais une incorrigible romantique contaminée par les harlequin lus dans ma jeunesse et qu'elle détestaient au plus haut point ....je reste curieuse de voir la suite de ton point de vue :-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai très envie de lire ce livre, mais j'avoue que son épaisseur me décourage xD Néanmoins, ta chronique m'a donné encore plus envie de plonger dans cet univers, ça a l'air vraiment intéressant ! C'est dommage que tu n'ai pas accroché plus que ça, j'espère que la série te plaira davantage ! =) En tout cas, j'ai trouvé ton article vraiment bien construit et très intéressant ! =)

    RépondreSupprimer
  5. C'est marrant perso, c'est Jamie qui me tapait sur les nerfs : comme quoi ^^ Enfin, dans le roman, le passage où Jamie frappe Claire m'avait vraiment choqué (je ne sais pas si il est présent dans la série télévisée) et ça m'a empêché de lire la suite. Pourtant j'aimais bien le concept du bouquin (les voyages dans le temps <3, c'est cool ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha x) oui, j'ai oublié de le noter, mais moi j'ai trouvé ça odieux!

      Supprimer
  6. Ah! Je suis contente de trouver une critique un peu nuancée de ce roman! Et je suis surtout ravie de ne pas être la seule à avoir été dérangée par la façon dont Claire oublie facilement son mari dans les bras de Jamie... Franchement moi c'est le seul élément qui m'a vraiment embêtée. C'est dommage. Je te laisse le lien de ma chronique si tu veux jeter un oeil: https://mypublicstuff.wordpress.com/2015/05/26/outlander-tome-1-le-chardon-et-le-tartan-de-diana-gabaldon/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de voir qu'on est d'accord! J'irai voir ta chronique prochainement! :)

      Supprimer
  7. Meuh nan, faut pas culpabiliser ! On peut pas toujours aimer comme tout le monde, c'est ça la beauté de la communauté livrophile, y'en a pour tous les goûts ^^ Bon moi je suis une grande fan, coup de coeur dès le début, mais c'est pas pour autant que je souhaite te faire monter sur l'échafaud. Je n'avais pas vraiment ressenti de longueurs (plus dans le T2), mais c'est vrai que c'est un beau petit pavé. En revanche pour les personnages, j'ai adoré Claire, que j'avais trouvé courageuse, franche et passionnée. C'est Jamie pour le coup qui a mis plus de temps à m’apprivoiser: un peu en retrait au début et carrément rustre par moment. Mais j'ai fini par craquer. Pour ce qui est de la série TV, tu y trouveras peut être plus ton compte. Visuellement c'est un régal (décor et costume, hein, pas baver sur les persos, enfin si, un peu ^^) et c'est bien rythmé, l'occasion de digérer les longueurs du roman ;) J'espère qu'elle te plaira.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me soulage! J'ai toujours envie de voir la série, il faudra que je m'y mette! :)

      Supprimer
  8. J'ai aimé le roman mais je ne me presse pas pour lire la suite car il m'a manqué quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu lis la suite, je serais curieuse de voir ton avis!

      Supprimer
  9. La série m'a donné envie de lire les livres, que je connaissais mais dans lesquels j'hésitais à me lancer...finalement je n'ai absolument pas été déçue et même si la série tend, à mesure qu'elle avance, à s'éloigner de l'Ecosse, elle reste une très bonne saga historique...même le côté un peu "surnaturel" avec ces voyages dans le temps teintés de traditions et légendes celtiques est bien traité et rendu presque vraisemblable ! !

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...