vendredi 22 mai 2015

Psychic TV présente: Sam & Max: Police Freelance, de Steve Purcell.



Sam and Max : Police Freelance.
De Steve Purcell.
Réedité aux éditions Onapatut, Best Of contenant la majorité des vieilles bandes dessinées Sam and Max.

Pour cette nouvelle review, je vais m'attaquer à un duo de personnages que j'ai d'abord connu via le jeu vidéo, alors que leur origine est toute autre. Car oui, avant que LucasArts / Telltale Games leur donne une nouvelle visibilité avec des point and click de très bonne qualité, Sam and Max étaient des personnages de bande dessinée, hauts en couleurs et adeptes de l'absurde. Et le livre aujourd'hui mentionné est un recueil de strips / histoires courtes de Sam and Max, toutes plus farfelues les unes que les autres.



Nés de l'esprit de Steve Purcell en 1987, nous avons Sam, le chien détective en costume avec un chapeau mou à la fois réfléchi et à la logique douteuse, et Max, le lapin hyperactif, aux accès psychotiques et complètement imprévisibles, armé d'un Pistolet Luger qu'il sort d'on ne sait où.
Tous deux forment la Freelance Police, une police indépendante a peine reconnue par la police officielle, en se payant le luxe d'agir aussi bien aux limites de la légalité que dans des affaires sordides.

Leurs histoires (qui ont réellement été connues quand LucasArts a sorti le premier point and click dédié à la licence en 1983) sont pleines d'aventures où Sam et Max, entre leur voisin qui se bastonne toujours avec des criminels dans son bureau, leur voiture à l'entretien douteux tout comme leur bureau, et leur usage parfois disproportionné et absurde de la force, vont résoudre des situations rocambolesques qui vont parfaitement avec l'humour des deux personnages, entre blagues au goût prononcé et des punchlines sans aucun sens. Entre le Polar de Série B, la science fiction kitsch et les  stéréotypes de cinéma, nos deux héros malgré eux vont sauver la situation, très souvent de manière totalement inattendue et imprévisible (Par exemple, leur bourreau qui est pris d'une combustion spontanée, ou qui subit l'attaque de poulpes intelligents)

Totalement en noir et blanc, avec un style cartoon se déroulant dans un New York des années 80-90, Sam et Max, c'est de la tranche de rire et de la surprise à chaque page. En se demandant si Max va mordiller tout ce qui bouge (ou pire), pendant que Sam trouve les affaires qui les emmèneront à l'aventure. De plus, les personnages sont attachants, drôles, et même si vous n'avez pas fait les point and click (faut que je les fasse), vous pouvez vous lancer dans ce recueil d'histoires toutes plus folles les unes que les autres, ponctuées de références pop-culture, de pages « conseils pratiques et absurdes » qui sont raccord avec l'histoire et ses ellipses : C'est fait pour que vous passez un bon moment, pour détendre les zygomatiques, et se demander ce qui se passe et chercher une cohérence alors que la situation est résolue de la manière la plus drôle et absurde possible. 


J'espère que cette petite review vous a donné envie de découvrir la série, de plus cette version compilée n'est pas très chère : n'hésitez pas si vous voulez vous lancer dans cet univers barré !

Psychic TV.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...