dimanche 15 juin 2014

Lecture Commune: La Princesse des Glaces de Camilla Läckberg.



Bonjour à tous et à toutes!

Aujourd'hui c'est dimanche (les 3615 Usul me manquent. Vraiment), et j'espère que vous allez bien! Je suis ravie de vous retrouver sur le Livroscope pour une nouvelle chronique, et comme je sais que vous êtes nombreux à mourir de chaud en ce moment, j'ai décidé de vous emmener avec moi à la découverte d'un livre dont le titre et le lieu d'action nous rafraichiront: il s'agit de la Princesse des Glaces, de l'auteure suédoise à succès Camilla Läckberg! Grande fan de cette auteure, j'ai pu la rencontrer en Avril dernier (et je ne m'en suis pas encore remise) lors de la dernière édition des Quais du Polar à Lyon. J'ai alors décidé de lancer une Lecture Commune via le site Livraddict pour faire découvrir les différents tomes de sa saga autour des personnages Erica Falck et Patrick Hedström, et nous allons commencer aujourd'hui par le premier tome, la Princesse des Glaces, que je suis impatiente de vous présenter! Bonne lecture à tous :)

Les autres chroniques de la LC:
Si vous souhaitez découvrir d'autres avis que le mien, vous inscrire à la LC pour le tome 2 de la saga ou simplement avoir un peu plus d'informations sur la LC, je vous conseille de suivre le lien ci-dessous qui vous mènera au topic sur Livraddict :D


Qui est Camilla Läckberg?
Commençons, si vous le voulez bien, par une petite présentation de notre vedette du jour, j'ai nommé Camilla Läckberg!

Née en 1974 à Fjällbacka (j'ai mis au moins... 30mn à taper et vérifier que je n'avais pas fait d'erreur), elle a toujours été de son propre aveu passionnée par l'écriture et surtout par les crimes sur lesquels elle fait beaucoup de recherches. Néanmoins, elle se dirige d'abord vers l'économie, avant de revenir à ses premiers amours: en 2003, son premier roman La Princesse des Glaces (Isprinsessan, en VO: il faut que je bosse mon suédois, sérieusement) est publié et devient rapidement un véritable succès de librairie. Elle devient alors une superstar de la littérature et se montre prolifique: la série Erica Falck compte déjà huit romans, ainsi que deux spin-off (consacrés au personnage de Martin Molin), et elle a aussi publié des livres de cuisine et une série pour enfants. Elle est aussi maman de trois enfants, dont le dernier, Charlie, lui a inspiré la série Super-Charlie.

Si vous avez envie d'en savoir plus sur elle, je vous conseille d'aller visiter son site internet, mais aussi de regarder cette petite interview réalisée lors des Quais du Polar, et très enrichissante!


La Princesse des Glaces:
Résumé:



Fjällbacka est une petite ville paisible de Suède, où jamais rien ne se passe. Jusqu'au jour où la belle Alexandra Wijkner est retrouvée, dans sa baignoire, les poignets tailladés, et recouverte de glace. Le suicide semble plus qu'évident. Mais Erica Falck, son amie d'enfance devenue auteure, se rend compte en faisant des recherches pour écrire une chronique mortuaire sur la défunte, que cette théorie ne tient pas debout. C'est aussi ce que découvrent les policiers chargés de l'enquête, notamment Patrick Hedström. Ce dernier est amoureux d'Erica depuis toujours, et l'enquête sera peut-être le moyen de se rapprocher d'elle... Mais qui a bien pu commettre un tel crime? Et que cachait Alex? 



Une mort surprenante... sur fond de retrouvailles qui font plaisir!
Avec ce premier roman, Camilla Läckberg a décidé de marquer les esprits et nous offre dès les premières pages la description du corps de Alexandra Wijkner, la "victime" du roman. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sa mort est on ne peut plus surprenante! 

En effet, Alexandra Wijkner est retrouvée dans sa baignoire, visiblement décédée d'une hémorragie comme en témoignent les traces de coupures sur ses bras. Mais ce qui est le plus spectaculaire (et c'est ce qui donne son titre au roman), c'est qu'en raison de la basse température de sa maison causée par un problème de chaudière, l'eau de la baignoire a gelé et la victime se retrouve donc recouverte d'une couche de glace, qui l'immortalise telle une statue à la fois belle et effrayante. 

L'autre grand événement du roman est quant à lui beaucoup plus joyeux. En effet, dans la Princesse des Glaces, Camilla Läckberg nous propose de découvrir le début d'histoire d'amour entre nos deux héros, Erica Falck et Patrick Hedström. Ils se connaissent depuis l'enfance, et Patrick a toujours eu un faible pour la jeune femme. La vie les a néanmoins séparés: Patrick est devenu policier à Fjällbacka, s'est marié, tandis qu'Erica a déménagé et a commencé sa carrière en tant qu'auteure. Mais suite au décès de ses parents, là voilà de retour dans la ville de son enfance, et Patrick vient de divorcer. Et voilà qu'un meurtre vient les réunir... 

Les autres grands thèmes du livre:
Si on se focalise principalement sur un meurtre et sur une histoire amoureuse, la Princesse des Glaces propose de découvrir d'autres thématiques. 

Tout d'abord, la question de la perte est très importante dans le roman. Erica et sa soeur viennent en effet de perdre leurs parents, ce qui a causé le retour de la première dans la maison de son enfance. On retrouve cette thématique dans plusieurs autres tomes de la série, alors qu'Erica découvre des choses sur le passé de ses parents. Dans la Princesse des Glaces, c'est surtout autour de la maison que ça tourne: Erica hésite à la garder, tandis que sa soeur et son affreux mari veulent la vendre. Cette maison est tout un symbole, puisqu'elle représente l'enfance et le passé de l'héroïne. Peut-on se séparer d'une partie de son passé?

Ensuite, nous avons aussi la thématique de la violence conjugale, que l'on découvre à travers le personnage d'Anna, la soeur d'Erica. Comme on l'apprend au début du roman, elle est loin d'être heureuse dans son mariage: elle a épousé Lucas, un homme d'affaires qui se veut ultra séduisant, et qui s'avère en fait être profondément manipulateur. Il ne supporte pas qu'on lui résiste et demande la perfection en permanence. Anna souffre donc de violence à la fois morale et physique. 

Pour finir, il y a également un autre thème très intéressant: comment connaitre vraiment une personne? Là encore, c'est un thème que Camilla Läckberg exploitera dans plusieurs de ses livres, mais c'est particulièrement frappant dans la Princesse des Glaces. Très rapidement, Erica découvre que son amie d'enfance cachait de très, très nombreux secrets, et que même les personnes supposées être les plus proches d'elle (sa famille, son mari, ses amis) n'avaient pas vraiment l'impression de la connaître. Sait-on vraiment qui sont les gens autour de nous?

Les adaptations de la Princesse des Glaces:
Comme beaucoup de romans à succès, il fut décidé d'adapter la Princesse des Glaces. Je sais qu'il existe une série autour des aventures d'Erica et de Patrick, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de la voir, donc je ne sais pas si cette histoire a été utilisée comme base de scénario pour l'un des épisodes. 

En revanche, l'intrigue a servi pour un téléfilm suédois en deux parties, diffusée en 2007, avec Elisabet Carlsson et Niklas Hjulström dans les rôles titres. Il y a également une version BD disponible depuis le début de l'année 2014. Certaines des images présentes dans cet article sont issues de cette BD, dessinée par Léonie Bischoff. 



Mon avis sur ce livre:
Mais que voilà? Un TARDIS? Génial, grimpons dedans et partons pour l'année 2010! A l'époque, j'ai 18 ans, j'entre en première année de licence, et je viens de découvrir la saga Millenium de Stieg Larsson. Une trilogie que j'aime tellement que je deviens pendant plusieurs mois obsédée par la Suède: j'achète un manuel de conversation suédoise (mais quatre ans plus tard je suis toujours incapable d'aligner quatre mots dans cette langue, hein), et surtout je cherche d'autres romans venus de ce pays glacial à dévorer. Et là je tombe sur la Princesse des Glaces, de Camilla Läckberg: un coup de foudre. Autant vous dire que j'étais ravie de m'y remettre pour cette Lecture Commune. 

Il y a énormément de choses que j'aime dans ce roman. La première, c'est l'intrigue criminelle. Personnellement, je lis assez peu de polars ou de policiers, même si j'aime bien en regarder. Mais ici, j'ai accroché dès le début. L'originalité du meurtre, qui colle bien avec le froid suédois qui règne à travers l'histoire, intrigue beaucoup, et donne envie de savoir ce qui s'est passé. Il y a beaucoup de suspens, de rebondissements, et à certains moments je me retrouvais à faire "Ooooh" (même à la relecture, car je ne me souvenais pas de tout ^^) car je ne m'attendais pas à tout ce qui se passait. Le dénouement est très réussi selon moi, on est tenu en haleine tout au long du roman, et c'est exactement ce qu'on attend de ce genre de livres!

Camilla Läckberg écrit avec une simplicité élégante, agréable, et le roman se lit sans difficulté. J'aime beaucoup sa façon de faire des descriptions, car il est assez facile de se figurer ce qu'elle nous raconte: pas étonnant que le roman ait été adapté en BD, je le trouve assez visuel! J'aimerais beaucoup voir l'adaptation télévisée à l'occasion voir ce que ça donne! Je trouve le style de Camilla Läckberg vraiment agréable et je pense que ça joue pour beaucoup dans mon appréciation du roman.

L'autre point que j'apprécie énormément réside dans les personnages. Patrick et Erica me plaisent beaucoup: je les trouve attachants, et si ils ont des qualités ils restent néanmoins humains. Leurs retrouvailles sont très touchantes, et j'aime leur maladresse commune. Il m'arrive souvent d'avoir du mal à m'attacher à des personnages parce qu'ils sont ou trop parfaits ou trop imparfaits, mais là on est dans le juste milieu. J'ai aussi une petite tendresse particulière pour Anna, la soeur d'Erica, et pour Dan, son meilleur ami. Globalement je n'ai pas de reproche à faire aux personnages, ils sont top!

En bref, la Princesse des Glaces est l'un de mes livres du genre préférés. J'ai adoré le relire, et j'ai déjà hâte de me replonger dans le tome deux, dont je vais lancer la LC très vite! Si vous hésitiez à découvrir Camilla Läckberg, je vous la conseille plus que fortement!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cet article vous a plu, on se retrouve très vite pour une nouvelle chronique, qui portera sur l'un des romans de la saga Pretty Little Liars pour fêter le retour de la série! En attendant prenez soin de vous et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires, je me ferai un plaisir de vous répondre et de vous lire!

AnGee Ersatz*





8 commentaires:

  1. Je vais lire ce tome dés que je pourrais pour vous rejoindre pour la LC du deuxième tome. Le résumé de l'histoire me plaisait énormément et ce que tu dis sur le style de l'auteur me plait beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras nous rejoindre :)

      Supprimer
  2. J'ai toujours voulu le lire et je me laisserai tenter un jour avec plaisir !

    RépondreSupprimer
  3. JE rejoins ton avis ^^ C'est un livre policier très sympa qui nous fait adorer la Suède. J'aimerai beaucoup découvrir la BD maintenant car les dessins sont très beaux (ça donne envie) Tu l'as lu ?!
    On sent la passionnée avec ton manuel de conversation suédoise :) Perso, j'ai écouté la série Real Humans en suédois (sous titrée on est d'accord) c'est une langue très jolie mais ça a l'air d'un compliqué ... Un truc de dingue ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha on se moque pas :p non je n'ai pas encore lu la BD, j'aimerais beaucoup!!!

      Supprimer
  4. Ah ben oui, j'hésitais justement! Mon oeil était régulièrement attiré par la couverture, mais je ne lis plus de policier depuis longtemps et, ayant adoré Millenium, je me méfiais justement de cette vague suédoise qui sentait l'opportunisme à plein nez.... bon bon bon, c'est pas demain la veille que ma PAL va diminuer avec toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez différent de Millenium je trouve :) Aha, je tente les gens, bouhou :)

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...