lundi 6 juin 2016

Masse Critique de Babelio: Academy Street de Mary Costello.








Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope, j'espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! Aujourd'hui on se retrouve pour un nouvel article pour vous présenter une petite lecture que j'ai pu découvrir grâce au site Babelio et à son opération Masse Critique. J'ai en effet eu la chance de recevoir un livre qui me tentait beaucoup, à savoir le premier roman de Mary Costello, intitulé Academy Street. Ce roman a reçu le prix Irish Book of the Year en 2014, et il a fait partie de la sélection du meilleur roman 2016 du prix des lecteurs des éditions Points. J'étais donc impatiente de me plonger dans ce livre, que je vous propose de découvrir dans cet article! En espérant que ça vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

La Masse Critique de Babelio, c'est quoi?
Pour commencer cette chronique, j'avais envie de vous parler un peu de la Masse Critique, événement que beaucoup d'amateurs de lecture connaissent déjà sûrement. Environ une fois par mois, le site Babelio, qui propose aux amoureux du livre de partager leur passion, organise une Masse Critique. Le but est simple: un échange d'un livre, vous devez rédiger une chronique, positive ou négative, dessus et la poster sur le site. La sélection est à chaque fois très vaste, et il y en a pour tous les goûts! Le site propose même parfois des Masses Critiques spéciales BD, ou sur d'autres thèmes. Si vous avez envie d'en savoir plus sur cet événement, je vous conseille d'aller faire un petit tour sur le site de Babelio.


Mary Costello: petite présentation de l'auteure:
Vous le savez peut-être si vous connaissez déjà un peu le blog, mais j'aime commencer mes chroniques par une petite présentation de l'auteure. Dans le cas de Mary Costello, je dois avouer que j'ai trouvé assez peu d'informations à son sujet. Irlandaise originaire de Galway, Mary Costello vit cependant à Dublin. Elle est très attachée à son pays et lui rend hommage dans son premier roman, Academy Street. Un premier roman publié en 2014 et qui a été très plébiscité, puisqu'il lui a permis d'obtenir le Irish Book of the Year Award 2014. C'est apparemment la première fois que ce prix est attribué à une femme. En France, le livre est sorti récemment en poche chez Points et rencontre un succès similaire, faisant partie de la sélection du prix des lecteurs. Mary Costello a également publié un recueil de nouvelles, intitulé The China Factory, en 2012, qui a lui aussi rencontré un beau succès critique.  

Academy Street:
Quatrième de couverture:
Tess a sept ans lorsque sa mère meurt de la tuberculose. Nous sommes en Irlande dans les années 40, dans le vaste domaine familial d’Easterfield. Avec cette perte, se creuse en l’enfant silencieuse une solitude fondamentale.
Tess a vingt ans lorsque des études d’infirmière la poussent à Dublin ; peu après, sa sœur Claire lui propose de venir tenter comme elle sa chance à New York. La vaste métropole et le tourbillon des années 60 emportent la timide jeune femme vers son destin.

La vie de Tess:
En un peu moins de 200 pages, Mary Costello nous propose de découvrir l'histoire d'une enfant, Tess, âgée de 7 ans au début du récit, jusqu'à l'âge adulte et même jusqu'à un âge bien avancé. En 200 pages donc, nous parcourons l'histoire de cette femme, une histoire qui reflète les changements sociaux de son époque.
Lorsqu'Academy Street commence, nous sommes en Irlande au coeur du 20ème siècle. A cette époque, certaines parties de l'Irlande sont encore très, très rurales, et les familles, souvent nombreuses, consacrent plusieurs heures par jour à s'occuper de tâches agricoles. Tess grandit dans une famille nombreuse de six enfants, et perd sa mère alors qu'elle n'a que sept ans. 
Nous la suivons ensuite aux Etats-Unis, où elle part devenue jeune adulte. On ne le sait pas forcément, mais de très nombreux Irlandais ont quitté leur pays au cours du 19ème siècle et dans la première moitié du 20ème siècle pour partir vivre aux Etats-Unis. Ils espéraient y trouver du travail et des conditions de vie meilleures à celles de leur pays d'origine. Ils forment une communauté avec ses codes, et même sa propre mafia. Les femmes n'étaient pas en reste en matière d'immigration, et elles étaient nombreuses à partir aux Etats-Unis. Le roman de Mary Costello le montre bien: Tess est loin d'être la seule Irlandaise à New York. A partir de là, nous continuons de suivre Tess dans ses études d'infirmière, dans sa rencontre avec un homme qu'elle aime passionnément, dans sa découverte et son appropriation d'un monde nouveau. 

Sur fond d'Histoire:
Une autre force du roman, au-delà du fait qu'il présente l'histoire passionnante d'une femme, c'est qu'à travers la vie de Tess, nous pouvons aussi suivre l'évolution de son temps. 
Nous passons de l'Irlande rurale de la moitié du 20ème siècle aux Etats-Unis en pleine expansion. Deux mondes très différents et à l'évolution passionnante. A travers le regard de Tess, nous voyons passer de grands événements de notre Histoire proche: l'assassinat du président Kennedy à Dallas, par exemple, ou encore les attentats du 11 septembre, des événements qui ont marqué plusieurs générations. On voit aussi l'évolution des moeurs, des communautés et de la place de la femme, des thématiques intéressantes. 

Ce que j'ai pensé du livre: 
Si vous avez déjà participé à une Masse Critique de Babelio, vous savez qu'il est parfois très difficile de choisir le livre que l'on a envie de découvrir tant la sélection est vaste. Mais lorsque j'ai lu le résumé d'Academy Street, j'ai tout de suite eu envie de lire ce roman, qui me paraissait prometteur. La mention du prix de l'Irish Book Award a renforcé ma curiosité, et j'étais donc ravie de recevoir ce livre. Je n'ai pas attendu très longtemps avant de me plonger dans ce livre. Et après ma lecture, je dois dire qu'il s'agit pour moi d'un petit coup de coeur, d'une lecture que je conseille fortement. 

La première chose frappante dans ce livre, que l'on remarque dès les premières lignes du livre, c'est la plume unique de Mary Costello. Il y a quelque chose de très beau, de très subtile et élégant dans sa façon de choisir les mots. J'ai vu que plusieurs critiques et chroniques parlaient d'une plume "poétique", ce avec quoi je suis tout à fait d'accord. J'ai effectivement trouvé sa façon d'écrire très poétique, et les scènes qu'elle dépeint sont sublimées par son style. J'ai vraiment envie de voir ce qu'elle va pouvoir écrire par la suite, et j'ai aussi envie de découvrir ses nouvelles. Une plume à surveiller, donc!

Mon autre coup de coeur: l'histoire de Tess. C'est un personnage attachant, qu'on suit presque du début de sa vie à la fin. J'ai ressenti tout de suite pour cette petite fille une empathie qui n'a fait que croître à travers les pages du roman. Il se passe beaucoup de choses, si bien que les pages se tournent les unes après les autres sans effort. Elle passe par différentes étapes auxquelles on peut parfois s'identifier: le deuil, l'amour, la maternité... C'est un personnage que j'ai trouvé profondément humain et qui est intéressant du début à la fin. J'ai aussi apprécié les autres personnages, en particulier Claire, la soeur de Tess avec laquelle elle a une relation très forte, et son fils Theo. On explore différentes relations, toutes différentes les unes des autres.

Ce que je trouve également intéressant, c'est qu'en plus de suivre l'histoire de Tess, Mary Costello nous propose de découvrir en toile de fond l'Histoire avec un grand H. L'immigration irlandaise aux Etats-Unis, un véritable phénomène, la mort de Kennedy, les attentats... Tous ces événements, même s'ils restent en arrière-plan, jouent un rôle important sur la vie de Tess, sur sa construction. Cela nous permet ainsi d'avoir non seulement l'évolution d'une personne mais aussi d'un pays tout entier. Un point que j'ai apprécié dans ce roman, donc. 

Mon seul petit bémol, qui fait que ce livre est un petit et non pas un gros coup de coeur, c'est que Mary Costello aurait pu aller beaucoup plus loin selon moi. Je trouve que 200 pages, c'est trop peu pour l'histoire qu'elle nous raconte, et certains passages auraient mérité un développement un peu plus poussé. J'ai terminé le livre avec beaucoup d'émotion mais en me sentant tout de même un peu sur ma faim, ce qui est dommage. Une cinquantaine de pages supplémentaires auraient été les bienvenues.

Mais malgré ce petit point négatif, j'ai passé un très bon moment avec Academy Street, que je vous recommande si vous avez envie d'une lecture rapide mais puissante. Pour un premier roman, je trouve ce livre très bon, et je suis impatiente de découvrir ce que Mary Costello nous réserve pour l'avenir.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette petite chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir. On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup!

AnGee.


4 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout ce roman, mais tu me donnes vraiment envie ! ! Non seulement la couverture est très très belle, mais le résumé me rend curieuse... et ton avis est positif donc forcément... ça pousse à s'intéresser plus avant au bouquin ! Je le note ! Merci pour la découverte, AnGee ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup aussi le concept de Masse Critique, j'y participe pratiquement à chaque fois, même si je ne suis pas toujours sélectionnée, c'est toujours plaisant de recevoir un livre contre une critique, et ça permet parfois de découvrir des livres auxquels on ne se serait pas forcément intéressé si on ne les avait pas vus sur la page. :)

    Ce roman a l'air vraiment intéressant, tu donnes envie de le découvrir, c'est un sujet intéressant, et il a l'air vraiment bien écrit d'après ce que tu en dis ! :) Je ne connaissais pas, mais il me tente beaucoup, merci pour la découverte ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, c'est un super concept! J'aime énormément Babelio :)

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...