vendredi 12 février 2016

La Communauté du Sud #6: La Reine des vampires de Charlaine Harris.



Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope, j'espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! Aujourd'hui je vous propose de poursuivre notre découverte d'une saga que j'apprécie particulièrement, à savoir La Communauté du Sud de Charlaine Harris. J'avais commencé à lire cette saga pour le Challenge Chasse aux vampires, et du coup j'ai eu envie de continuer à vous la présenter. Et aujourd'hui nous allons nous pencher sur le sixième tome: La Reine des vampires. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Charlaine Harris et La Communauté du Sud:
Si vous connaissez un peu le blog, vous savez que j'aime en général commencer mes chroniques par une petite présentation des auteurs. Cependant, dans le cadre de Charlaine Harris, j'ai déjà eu l'occasion de parler d'elle à plusieurs reprises, non seulement pour sa saga La Communauté du Sud, mais aussi pour le premier tome de Lily Bard. Je vais donc éviter de me répéter et je vais plutôt vous laisser découvrir les précédentes chroniques sur cette auteure et sur les précédents tomes de La Communauté du Sud avec le lien ci-dessous.



La Reine des vampires:
Résumé:
Après sa rupture avec Bill, Sookie essaie de remettre de l'ordre dans sa vie: elle a rencontré Quinn, un panthère-garou avec lequel elle commence une relation plus tranquille, et elle essaie de reconstruire sa cuisine. Mais lorsqu'elle doit se rendre à la Nouvelle-Orléans pour s'occuper de l'appartement de sa cousine Hadley, devenue vampire puis morte une deuxième fois (pour de bon cette fois), elle se retrouve une fois de plus plongée dans un noeud de problèmes bien difficile à démêler... 

Sookie à la Nouvelle-Orléans:
Dès les premiers tomes de la saga, Charlaine Harris a essayé de faire voyager son héroïne un peu partout aux Etats-Unis, un moyen de faire évoluer l'intrigue mais aussi d'explorer la communauté des vampires et des autres créatures surnaturelles. Sookie est par exemple allée au Texas, et la voilà qui se rend à la Nouvelle-Orléans. 
Mais la différence entre ce voyage et les précédents, c'est que notre héroïne va se retrouver face à face avec la reine des vampires de Louisiane elle-même. Petit à petit, en effet, Charlaine Harris a introduit dans son univers un système de découpage de la communauté surnaturelle: les vampires sont repartis en district, avec un système de shérifs et de rois. En Louisiane, la reine, c'est Sophie-Anne, une vampire extrêmement vieille (mais ça ne se voit pas) venue de France. Hadley, la cousine de Sookie, était la maitresse attitrée de Sophie-Anne, jusqu'au mariage de celle-ci avec un autre roi vampire. 
Le voyage de Sookie à la Nouvelle-Orléans sera-t'il de tout repos? Pas sûr!

Garous, vampires et autres surnats:
Comme je l'ai mentionné dans mes précédentes chroniques autour de la saga, Charlaine Harris a fait le choix assez tôt d'élargir la communauté surnaturelle de son univers. Nous sommes partis des vampires, et petit à petit elle nous fait découvrir de nouvelles créatures. Les plus importantes, après les vampires, sont les créatures "garous", comme les loups-garous mais aussi les panthères-garous et autres créatures du même genre. Et nous avons aussi les faeries, ou "fae", dont Claudine fait partie.
Chaque communauté de surnats a ses propres règles: nous avons vu que les vampires ont fait le choix de révéler leur existence aux humains; ils sont divisés en différentes communautés géographiques, et ont un fonctionnement précis pour ce qui est du sang, de la transformation, du sommeil.... Les "garous" ont choisi quant à eux de rester encore dans l'ombre: ils évoluent en système de meutes, qui se côtoient et parfois se déchirent. Là aussi, la transformation et la transmission fonctionnent de façon particulière. Pour ce qui est des fae, nous les découvrons petit à petit: les fae sont des créatures extrêmement séduisantes, qui attirent tout le monde comme des mouches. Leur sang semble tout particulièrement attirer les vampires...

Ce que j'ai pensé du livre:
Lorsque je vous avais quitté il y a quelques mois avec le cinquième tome de La Communauté du Sud, j'étais un peu mitigée: je n'avais pas vraiment apprécié ce cinquième tome, dont je trouvais l'intrigue un peu maladroite et où Sookie m'agaçait tout particulièrement. Mais j'étais tout de même motivée à poursuivre ma route, et je me suis enfin décidée à me plonger dans La Reine des vampires, en espérant l'aimer un peu plus. Et j'ai bien fait de m'y mettre, car j'ai effectivement largement préféré ce sixième tome au précédent!

Commençons par l'intrigue: pour être honnête, au début, j'ai eu un peu peur, car Charlaine Harris partait dans tous les sens, ce que je reprochais au tome précédent. Une histoire de mariages, un enfant disparu, un mort dans le jardin, une amourette... Mais heureusement, l'intrigue se recentre très vite sur le voyage de Sookie à la Nouvelle-Orléans, et la cohérence est de retour. J'ai globalement bien aimé l'intrigue, que j'ai trouvée divertissante et assez bien ficelée. Je m'attendais pas vraiment à la fin, un bon point. Je préfère tout de même nettement l'intrigue des premiers romans, mais je me suis plus régalée avec La Reine des vampires qu'avec son prédécesseur. 

J'ai bien plus apprécié Sookie dans ce sixième tome. Elle est motivée pour se reprendre en main et pour apprendre de ses erreurs, ce qui est appréciable: on sent une petite évolution dans le personnage, ce qui donne l'impression d'avancer un peu. J'ai particulièrement aimé sa relation avec Quinn et sa volonté de laisser les choses aller un peu plus lentement. D'ailleurs, je me suis un peu attachée à Quinn aussi, que je trouve assez sympathique, bien plus qu'Alcide, par exemple. Le personnage de Sophie-Anne, quoi qu'un peu secondaire ici, est également intéressant.

J'apprécie aussi ce que Charlaine Harris fait avec son univers des surnats: elle continue de développer l'univers politique et social de ces créatures, et je trouve ça vraiment intéressant. J'aimerais en apprendre un peu plus sur les fae, mais je pense qu'on en découvrira davantage dans les tomes suivants. J'ai aussi apprécié le lien plus présent entre vampires et garous: il y a une cohésion un peu plus poussée, un vrai rapport entre les deux, ce qui n'était pas forcément le cas précédemment. 

Mon seul petit bémol pour ce livre, c'est le traitement qui est fait du personnage de Bill. En ce qui me concerne, Bill est mon personnage préféré, dans la saga comme dans la série (que je suis en train de regarder). Cependant, j'ai l'impression que plus les romans avancent, plus Charlaine Harris essaie de transformer ce personnage en pseudo bad guy, en faisant régulièrement des "révélations" servant à le "casser" aux yeux de Sookie. Je peux me tromper, mais j'ai l'impression que Charlaine Harris fait ça pour mieux faire passer la relation entre Sookie et ses petits amis aux yeux des fans de la team Sookie/Bill. Mais franchement, je trouve que c'est un peu tout much.

En bref, j'ai beaucoup aimé ce sixième tome de la Communauté du Sud. Il me réconcilie avec la saga, et j'ai très envie de lire la suite, ce que je compte faire prochainement. 

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup! :)

AnGee.

2 commentaires:

  1. je n'ai plus trop de souvenir de ce tome ! J'aime Bill dans la série mais pas dans les romans ! Tiens moi au courant quand tu es au tome 10, si ça te dit qu'on fasse des lc des le 10 ? Je l'ai dans ma PAL depuis deux ans au moins lol et je veux finir cette saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, ça serait super, je suis hyper partante!

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...