jeudi 4 juin 2015

LC Potterhead Forever #1: Harry Potter à l'école des sorciers, de J.K Rowling (+ film de Christopher Colombus, 2001).



Bonjour à tous et à toutes!

J'espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine! Je suis ravie de vous retrouver une fois de plus sur le Livroscope pour une nouvelle chronique. Et pour être franche avec vous, cette chronique, j'avais hâte de l'écrire! En trois ans de blog, j'attendais le moment où j'aurais enfin un prétexte pour vous parler de cette saga si importante pour énormément de lecteurs, qui a été la saga d'une génération: Harry Potter, saga en sept tomes par J.K Rowling. J'ai découvert l'univers d'Harry Potter quand j'étais très jeune (j'avais huit ans) et je ne l'ai pas quitté depuis. C'est donc sans hésitation que j'ai décidé de participer à la grande lecture commune organisée par LadyChouxx via Livraddict, avec pour objectif de vous présenter les sept tomes de la saga. Et sans plus attendre, commençons par Harry Potter à l'école des sorciers!



Cette chronique entre dans le cadre de ma participation au challenge LEAF de Psylook!

Présentation de la Lecture Commune:
Pour commencer, quelques mots s'imposent sur la Lecture Commune. Elle a été lancée par LadyChouux via Livraddict, et s'étendra de Juin à Décembre 2015. Le but: lire les sept romans de la saga de J.K Rowling! Il peut s'agir d'une première découverte ou d'une re-re-re-relecture de la saga. Et pour ceux qui sont intéressés, LadyChouux propose également de lire trois autres livres autour de l'univers d'Harry Potter: Les Contes de Beedle le Barde, Les Animaux Fantastiques et Le Quidditch à travers les âges. En ce qui me concerne, je pense me focaliser sur la saga uniquement. Si vous souhaitez avoir d'autres informations sur la Lecture Commune, je vous laisse suivre le lien ci-dessous, qui vous mènera jusque vers le topic Livraddict! :)


J.K Rowling, c'est qui?
Normalement, lorsque je présente un livre, j'essaie de vous proposer une petite biographie de son auteur. Néanmoins dans le cas de J.K Rowling, j'ai déjà eu l'occasion de la présenter à plusieurs reprises sur le blog. Je vous propose donc à la place de suivre le lien ci-dessous, qui vous mènera aux différentes chroniques à son sujet.


Harry Potter à l'école des sorciers:
Résumé:
Harry Potter, à bientôt onze ans, est un jeune garçon aux cheveux noirs impossibles à coiffer, aux lunettes abimées, et avec une cicatrice à l'étrange forme d'éclair sur le front. Orphelin depuis son plus jeune âge, il a été élevé par son oncle et sa tante, les Dursley, et a grandi avec son cousin, Dudley, qui  le brutalise. Une enfance pas très joyeuse, mais qui est soudainement chamboulée lorsqu'Harry apprend qu'il est en réalité un sorcier et qu'il devra faire ses études à Poudlard, l'école de sorcellerie. Il apprend également qu'il est le seul à avoir survécu aux attaques d'un sinistre mage noir, dont on ne doit jamais prononcer le nom. Un nouvel univers, plein de magie, de robes de sorciers et de cours étranges attendent le jeune orphelin, mais le danger se profile aussi à l'horizon...

D'orphelin délaissé à sorcier:
Harry Potter à l'école des sorciers s'ouvre sur une scène très particulière: deux sorciers et un demi-géant viennent déposer dans un quartier tranquille un petit baluchon, où se trouve un bébé: ce bébé, c'est Harry Potter, dont les parents viennent d'être tué par Voldemort, un sorcier maléfique. Malheureusement pour le jeune garçon, les problèmes sont loin d'être finis: Petunia et Vernon, sa tante et son oncle, ne portent pas le petit dans leur coeur, et lui font bien comprendre. Harry devient vite le souffre-douleur familial, qui se charge des tâches ménagères, vit dans le placard à balais, et se fait en plus martyriser par Dudley, son cousin pourri gâté et qui n'a pas de limite.
Et bien, voilà que le destin s'en mêle. Depuis toujours Harry a provoqué, sans jamais savoir comment, une succession d'événements étranges autour de lui, ce qui avait le don d'énerver encore plus sa famille. En réalité, ces événements ont été causés par les pouvoirs magiques du jeune garçon. Comme Harry l'apprend de la part d'Hagrid, un demi-géant envoyé par Poudlard, il est en réalité un sorcier, et comme tous les sorciers, il doit suivre une éducation particulière, pour apprendre l'art des potions, la métamorphose, les sortilèges, ou encore comment voler en balais. Rien à voir avec l'orthographe, les mathématiques et la biologie! Tout, dans ce nouveau monde, est différent de celui des "moldus", des non-magiques, dans lequel Harry a grandi: les gourmandises, les échecs, les magasins, le train... Nous voilà dans un univers bien différent!



Poudlard, l'école de sorcellerie:
A travers ce premier roman, le lecteur est amené à découvrir en particulier trois lieux où la magie est présente: le Chemin de Traverse, où Harry va acheter ses fournitures scolaires (matériel pour faire des potions, livres, baguette); la gare King's Cross où les sorciers traversent un mur pour accéder à leur quai; et enfin Poudlard, l'école de sorcellerie.

Poudlard a été fondé il y a plus de mille ans par quatre grands sorciers, qui ont chacun donné leur nom à l'une des maisons: Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard. Les élèves, qui doivent suivre sept années de cours à Poudlard, sont repartis entre ces quatre maisons le jour de leur arrivée, grâce au Choixpeau magique. L'école est dirigée par Albus Dumbledore, un sorcier à l'impressionnante barbe blanche.
L'école est un château dans lequel les élèves dorment, mangent, et prennent leurs cours. Il y a les cours d'Histoire de la magie, par le soporifique professeur Binns; ceux de Botanique par le professeur Chourave; le professeur Flitwick s'occupe des sortilèges; la sévère McGonagall est en charge des cours de Métamorphose; Severus Rogue apprend aux élèves l'art des potions; le timide professor Quirrell est le professeur de Défense contre les Forces du Mal; et enfin, Mme Bibine donne les cours pour apprendre à voler en balais.

L'école est aussi entourée d'une grande forêt, la Forêt Interdite, près de laquelle vit Hagrid, qui fait office de garde-chasse, ainsi que d'un terrain de Quidditch, sport pratiqué par les sorciers.
C'est donc dans ce cadre que se déroule la première aventure d'Harry Potter!

Quelques-uns des personnages:
Pour terminer avec la présentation de ce premier tome, je tenais à me pencher quelques instants sur certains des personnages que l'on y rencontre. Evidemment, je ne peux pas mentionner tout le monde, mais en voici quelques-uns!
Nous avons déjà mentionné à plusieurs reprises Harry au cours de cet article. Harry, à son arrivée à Poudlard, va se faire des amis, et les deux plus importants sont sans nul doute Ron Weasley et Hermione Granger. Ron est un jeune garçon roux, avant dernier enfant d'une fratrie de sept: plusieurs de ses frères, comme Percy ou les jumeaux Fred et George, sont aussi à Poudlard. Comme il a grandi dans une famille de sorciers, il est le mieux placé pour donner des conseils ou répondre aux questions de Harry. La famille de Ron est aussi très modeste, un élément qui reviendra souvent à travers la saga. En ce qui concerne Hermione, elle a grandi dans une famille de moldus: il arrive que des enfants de moldus soient aussi des sorciers, et c'est le cas d'Hermione. Excellente élève, elle dévore une grande quantité de livres et veut faire ses preuves. Elle se démarque donc par une grande intelligence, mais qui a aussi le don d'irriter ses camarades.
Parmi les autres élèves, on retrouve aussi le détestable Drago Malefoy. Elève de Serpentard, maison en rivalité avec Gryffondor, Drago est méprisant envers les autres élèves. Toujours accompagné par Crabe et Goyle, ses deux fidèles sidekicks, Drago aime ennuyer Harry et les autres élèves. Parmi ces derniers, on retrouve aussi Neville Londubat, ) Gryffondor: Neville se caractérise par une très grande maladresse qui lui joue souvent des tours...
Dans les prochaines chroniques sur la saga, je vous présenterai d'autres personnages qui rejoindront les rangs de l'école!

Ce que j'en ai pensé:
Bon. Autant vous le dire tout de suite, vous allez avoir sept chroniques sur l'univers d'Harry Potter, et il y a de très grandes chances pour que ces sept chroniques aillent à peu près toutes dans la même direction en ce qui concerne les livres, tout simplement parce que cette saga est sans conteste parmi mes préférées, et que chacun des romans est pour moi une madeleine de Proust. Je vais néanmoins tenter d'être un peu plus précise et de vous expliquer pourquoi j'aime tant ces livres, à commencer par Harry Potter à l'école des sorciers.

L'un de mes éléments préférés de ce premier tome est sans aucun doute l'intrigue. Il se passe beaucoup de choses dans ce premier tome, entre Harry qui découvre la magie, son arrivée à Poudlard et ses premières aventures dans l'école. On ne s'ennuie pas car il se passe toujours quelque chose! Il y a beaucoup de rebondissements, et j'aime la tournure que prend l'histoire vers la fin: J.K Rowling nous propose déjà, à l'horizon, quelque chose de plus poussé que les aventures d'un sorcier à l'école. Et ce que j'apprécie aussi, c'est que rien n'est laissé au hasard: plusieurs éléments qui peuvent paraitre des détails s'avèrent être d'une grande importance à travers le roman. On sent que l'intrigue est travaillée, et on a envie de découvrir la suite!

En ce qui concerne les personnages, J.K Rowling en introduit déjà beaucoup dans ce premier roman. J'ai une préférence ici pour le trio de tête, Harry, Ron et Hermione, qui sont les personnages que l'on suit le plus. Je les trouve tous les trois attachants, et j'aime le fait qu'ils aient chacun leur caractère, leur histoire: j'ai pris plaisir à les suivre dans cette première aventure, et j'aime déjà beaucoup la relation qu'ils ont les uns envers les autres. C'était aussi une bonne idée de faire du héros quelqu'un qui ne connait rien au monde des sorciers, car nous pouvons le découvrir en même temps que lui. J'ai aussi beaucoup aimé les différents professeurs, avec une préférence pour McGonagall, qui pète la classe! En tout cas, ce premier tome est une bonne introduction à ces différents personnages, que l'on a envie de découvrir davantage. 

L'auteure développe déjà ici plusieurs thématiques intéressantes, et que le lecteur pourra retrouver dans les tomes suivants: par exemple, une certaine opposition entre monde de la sorcellerie et monde des "moldus", notre monde à nous; la rivalité entre les maisons; la théorie de l'élu avec Harry; la relation entre Harry et Dumbledore... Il y a de quoi faire!


Pour finir, je tenais à souligner le travail fait sur l'univers d'Harry Potter en lui-même, qui est lui aussi très travaillé dès ce premier tome. J.K Rowling a crée tout un monde pour son héros, dont on découvre ici de nombreux éléments: un monde caché par la magie aux yeux des non-sorciers, avec des dérivés de ce qu'on peut trouver dans notre monde, comme les photos, les échecs ou les confiseries, à la sauce sorciers. Mais aussi des inventions comme le Quidditch, le sport des sorciers, avec ses règles, son terrain, son fonctionnement. L'élément le plus marquant de cet univers est représenté ici pour moi par Poudlard: elle a crée une école entière, avec son histoire, sa légende, son mode de fonctionnement, la division en maison, les différents cours et années... 

En bref, j'adore Harry Potter à l'école des sorciers qui est une bonne entrée en matière à l'univers d'Harry Potter. C'est l'un des livres qui ont forgé mon identité de lectrice, que j'ai ensuite fait lire à ma soeurs, et que je ferai sûrement lire à mes enfants si j'en ai un jour! 

Le film de Christopher Colombus (2001):
A présent que nous sommes au point sur le livre, parlons de son adaptation, sortie en 2001. Après le succès mondial des aventures d'Harry Potter, l'idée d'une adaptation arriva très vite. Steven Spielberg devait au départ s'en charger, mais au final c'est à Christopher Colombus, producteur, réalisateur et scénariste américain, que revint le travail de réalisation. J.K Rowling supervise de nombreux aspects du film, notamment le casting (elle insiste pour que les acteurs soient britanniques). Dans les rôles titres, on retrouve les jeunes Daniel Radcliffe (Harry Potter), Emma Watson (Hermione Granger) et Rupert Grint (Ron Weasley). D'autres jeunes acteurs rejoignent le casting, comme Tom Felton (Drago Malefoy), Matthew Lewis (Neville Londubat), ainsi que des acteurs prestigieux tels Alan Rickman, Maggie Smith, ou encore Richard Harris dans le rôle d'Albus Dumbledore. Le tournage eu lieu entre la fin 2000 et Avril 2001, pour une sortie à la fin de l'année. Le film fut un énorme carton, avec un budget de 125 millions de dollars et près de 975 millions de dollars récoltés au box office. Je vous laisse ici la bande-annonce du film. 



Ce que je pense du film:
J'ai découvert Harry Potter quand j'étais au primaire, lorsque les livres commençaient à vraiment devenir extrêmement populaire en France. Très vite, je suis devenue une Potterhead acharnée: j'avais le sac à dos Harry Potter, le stylo-plume Harry Potter, le classeur Harry Potter, l'agenda Harry Potter, et très franchement, j'aurais même acheté le papier toilette Harry Potter si on trouvait ça à l'époque. Autant vous dire que l'un des meilleurs souvenirs de mon enfance a été d'assister à une avant-première du film Harry Potter à l'école des sorciers dans mon coin de province (il n'y avait pas d'acteurs du film, ça restait la province, évidemment, mais j'étais vraiment hystérique). Depuis, j'ai revu de très nombreuses fois le film, et je ne m'en lasse pas.

En ce qui concerne l'intrigue, je l'ai personnellement trouvée fidèle au livre, même si quelques éléments ont été modifiés. Tout comme dans le livre, il se passe beaucoup de choses et on ne s'ennuie pas! Il y a de l'action, de l'humour, du suspens, des retournements de situation... Bref, le film est assez rythmé, avec une intrigue intéressante et plutôt respectueuse du livre. 

En ce qui concerne le casting, je n'ai pas grand chose à redire: je trouve la majeure partie des acteurs très bons dans ce premier film! Je sais que beaucoup ont critiqué les talents d'acteurs des jeunes Emma Watson, Daniel Radcliffe et Rupert Grint, mais à l'époque de mon premier visionnage, j'étais loin d'être une experte de l'acting (et je ne le suis toujours pas aujourd'hui): je les trouvais très convaincants, et si maintenant, en re-re-gardant le film, je me rends effectivement compte qu'ils ne jouent pas toujours super juste, je suis incapable d'imaginer d'autres acteurs à leur place. Pour les acteurs plus âgés, j'ai adoré les performances de Robbie Coltrane, Alan Rickman et Maggie Smith, qui s'éclatent dans leur personnage! 

Enfin, j'adore l'ambiance du film: Poudlard est magnifique, la musique est splendide, les costumes sont soignés... Autant vous dire que j'avais qu'une envie: aller à Poudlard!



Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette première chronique pour la LC vous plait, n'hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaire! On se retrouve très vite pour une nouvelle chronique, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup :)

AnGee. 


12 commentaires:

  1. J'ai encore plus envie de les relire et revoir les films <3

    RépondreSupprimer
  2. Harry Potter marquera à jamais notre génération...J'essaye de convaincre ma nièce de 9 ans ;)
    Oui, c'est vrai que les jeunes acteurs ne jouent pas forcément très bien certaines scènes mais bon, comme tu le dis, je n'arriverai pas à en imaginer d'autres ! ;)
    Et puis, les jeunes acteurs avaient un peu près notre âge alors forcément...(d'ailleurs, Rupert Grint pourrait être mon triplé ! ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha ça serait super Rupert Grint en triplé :)

      Supprimer
  3. Waouh, ta chronique est très bien faite ! :)
    Je commence ma lecture dans quelques jours, j'ai d'autres livres à finir avant !

    Bisous, La blonde framboise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Bonne lecture à toi! :)

      Supprimer
  4. Mince, j'ai recommencé à lire la saga il y a 3 mois... si j'avais su, j'aurai attendu pour participer à la LC :(
    Une chronique très complexe ! Waouh ! Tu as fait lire la saga à ta sœur à quel âge ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Tu peux toujours nous rejoindre pour les tome suivants! Elle a commencé à 9 ans je crois, elle a lu les trois premiers tomes à cet âge là.

      Supprimer
  5. Ah là là Harry Potter ^^ Bon, moi, je l'ai découvert adulte trentenaire donc j'ai sans doute un autre regard. Je trouve le terreau de l'histoire hyper fertile, le genre d'univers qui m'aurait rendue hystérique moi aussi à huit ans. Je trouve les acteurs du film trop chou, même à la fin de la saga alors qu'ils ont bien grandi. Mais, les livres m'ont ennuyée et les films m'ont paru creux.
    Je sors :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu as tout à fait le droit ^^. Après je ne pense pas que ce soit une question d'âge: ma maman avait la trentaine aussi, et elle aimait bien, comme beaucoup de trentenaires ou de quarantenaires ^^.

      Supprimer
  6. Harry Potter ou comment rendre mon enfance, mon adolescence et ma vie d'adulte si spécial ! Un univers qu'on aime à l'infini. On regrette presque d'être que des mordus ! Dès le premier tome j'ai eu une affection particulière pour Draco. J'avais le sentiment que sous cette tête brulée assez idiot surtout dans le premier, qu'il se cachait un personnage beaucoup plus complexe. Le tome 6 m'a confirmé qu'il était vraiment le héros de la saga ! Mon tome préféré, je ne me lasse pas de le relire ! J'ai beaucoup aimé le quatrième qui est vraiment l'un des plus aboutis notamment sur l'univers de la sorcellerie.
    Le premier film est très fidèle au roman mais on remarque que les acteurs ne sont pas à l'aise comme dans les suivants. Snape me faisait peur mais j'ai appris à l'aimer également dans le tome 6. Enfin, le troisième personnage qui m'a conquis est Lupin. Un personnage presque sous exploité dans les films après le troisième.
    J'ai relu il a quelques mois le premier tome d'Harry Potter en anglais et j'avais adoré un peu de le découvrir dans sa langue d'origine. L'univers est si magique, j'ai le tome 2 en VO dans ma PAL... il faut que je le sors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça c'est du commentaire! J'aimais beaucoup Drago aussi, et son évolution me plait beaucoup :) j'en ai certains en VO, je les présenterai en VO!

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...