mardi 23 septembre 2014

Sense and Sensibility, mini-série de la BBC (2008).




Bonjour à tous et à toutes!

J'espère que vous allez bien et que vous passez un bon début de ce semaine! En ce mardi, je vous retrouve avec grand plaisir pour une toute nouvelle chronique, une chronique placée sous le signe de l'adaptation. En ce qui me concerne, j'aime beaucoup regarder des adaptations, en particulier de classiques britanniques. Et si il y a bien une auteure dont les romans sont très souvent adaptés sur petits ou grands écrans, c'est Jane Austen! Son oeuvre est toujours aussi populaire et fait souvent l'objet d'adaptations. Et justement, pendant les grandes vacances, une amie m'a offert lors d'un swap autour de Jane Austen une adaptation de Sense and Sensibility, l'un de mes romans austiniens préférés et connu en français sous le titre de Raison et Sentiments. Cette adaptation, qui date de 2008, est une mini-série en trois épisodes réalisée pour la BBC, et je vous propose de la découvrir dans cet article! Bonne lecture à tous!

Jane Austen, c'est qui?
Avant de parler de la série, je tenais à commencer cet article par une petite présentation de Jane Austen, auteure dont le succès ne semble jamais s'éteindre. Pour cela, je vous propose de suivre le lien ci-dessous, qui vous mènera vers une ancienne chronique dans laquelle je parlais de l'un de ses romans cultes et lui aussi adapté de multiples fois, Orgueil et Préjugés! J'en profite aussi pour vous annoncer déjà que Jane Austen aura droit à d'autres articles dans les mois à venir :)


Sense and Sensibility:
Résumé:
La famille Dashwood vit heureuse dans sa belle demeure jusqu'au jour où Mr Dashwood décède. Son fils, né d'un précédent mariage, récupère la maison et vient s'y installer avec sa femme. Alors qu'il est supposé subvenir aux besoins de sa belle-mère et de ses trois demi-soeurs (Elinor, Marianne et Margaret), elles décident de partir pour fuir le comportement odieux de son épouse. C'est avec peu d'argent et dans une petite maisonnette qu'elles s'installent et découvrent une nouvelle vie. Une vie où les amours naissantes prennent rapidement place, alors qu'Elinor semble sympathiser avec Edward, le frère de sa belle-soeur, et que Marianne tombe sous le charme de John Willoughby... 

Quelques informations sur la série:
Penchons nous à présent d'un peu plus près sur la série! 



Diffusée en 2008 sur la BBC, Sense and Sensibility est une mini-série en trois épisodes dont chacun dure environ une heure. Elle est le fruit de la collaboration entre John Alexander, réalisateur qui travaille majoritairement pour la télévision, et Andrew Davies, le scénariste qui se charge fréquemment de l'adaptation de classiques puisqu'il a aussi écrit le scénario de plusieurs autres romans de Jane Austen pour la télévision. Le tournage se déroula pendant le printemps de l'année 2007, et eut lieu en Angleterre. En France, la série fut diffusée pour la première fois en 2009 sur Arte. En ce qui concerne les audiences, elle a rassemblé environ 6 millions de spectateurs par épisode lors de sa diffusion sur la BBC. 
Maintenant, passons au casting, qui contient pas mal d'acteurs connus. Tout d'abord, dans le rôle d'Elinor, l'un des personnages centraux de l'histoire, nous avons Hattie Morahan, et Charity Wakefield interprète sa soeur Marianne. Edward Ferrars est joué par l'acteur Dan Stevens, qui s'est depuis fait connaitre grâce à la célèbre série Downtown Abbey. David Morrissey, que l'on a pu voir dans Doctor Who et Walking Dead, joue le colonel Brandon, et Dominic Cooper (Captain America, My Week With Marilyn) devient ici John Willoughby. A noter également Mark Gatiss dans le rôle du demi-frère des Dashwood, et Mark Williams (Arthur Weasley dans Harry Potter) dans celui de John Middleton.
Je vous laisse à présent avec la bande-annonce de la série!




Mariage et amour:
Comme dans nombre de ses romans, Jane Austen traite d'une thématique importante de son époque: le mariage. Le mariage a ici une importance toute particulière, puisqu'au delà d'une consécration d'une affection ou d'un amour partagé, c'est aussi et surtout un moyen de s'élever en société: il faut faire un bon mariage, un mariage qui garantira un train de vie convenable et qui sera le plus avantageux possible. Aussi, dans bien des cas, c'est davantage la position sociale ou/et l'argent qui comptent.

Pour nos héroïnes, et surtout pour Marianne et Elinor (Margaret étant encore une enfant), le mariage devient vite une préoccupation importante: elles sont en âge de se marier, mais en raison du décès de leur père, leur train de vie a considérablement changé et elles doivent jongler avec des finances plutôt incertaines: Elinor compte le moindre penny et elles ne peuvent pas faire d'achats extravagants. Pour les hommes, ce n'est pas simple non plus, comme on le constate avec le personnage d'Edward, dont la famille refuse qu'il se marie avec n'importe qui, agitant au dessus de sa tête la menace de se faire déshériter comme une épée de Damoclès. 

Néanmoins, il ne faut cependant pas croire que l'amour et les sentiments sont écartés de l'intrigue, bien au contraire: nos héroïnes expérimentent les plaisirs et déceptions de l'amour avec les personnages masculins qu'elles rencontrent, comme Marianne, qui est une jeune femme visiblement passionnée!

Marianne et Elinor, deux soeurs très différentes: 
Pour conclure sur la série, je tenais à parler des deux personnages féminins mis en avant dans la série: Elinor et Marianne! Les deux soeurs partagent des problèmes similaires à la mort de leur père, puisqu'elles doivent toutes deux s'adapter à une nouvelle vie où l'argent est moins présent, et découvre également les relations amoureuses. En plus de ça, elles partagent une affection sincère, on sent qu'un vrai lien les unit.



Cependant, Elinor et Marianne restent assez différentes l'une de l'autre, et ce en raison de leurs caractères, comme on le comprend grâce au titre. Elinor, l'aînée, représente la raison, la sagesse, et on sent que ses actions sont très souvent réfléchies. Au quotidien, elle aide leur mère pour les comptes, le ménage et les repas. On la sent débrouillarde et mûre. En société, son attitude est également mesurée, elle ne s'aventure pas à faire des hypothèses sur l'avancée de ses rapports avec Edward alors que tout le monde lui en parle. Elinor, c'est le côté "sense", le côté raison.
Marianne, à l'inverse, a une attitude assez différente de sa soeur. Elle semble tout d'abord beaucoup plus extravertie qu'elle, riant et s'amusant ouvertement. Alors qu'Elinor calcule tout, elle voudrait un cheval, plus d'animations dans sa vie, bref, ses préoccupations vont ailleurs. Enfin, Marianne expose plus clairement ses sentiments: ce qu'elle ressent semble très clair, puisqu'elle rayonne lorsqu'elle est heureuse, et explose en sanglots lorsque ça ne va pas. Elle est beaucoup moins tempérée que sa soeur! 

Ce que j'ai pensé de cette série:
Même si je suis loin d'avoir lu l'entièreté de l'oeuvre de Jane Austen, dont la plume était, il faut le dire, prolifique, j'ai tout de même dévoré plusieurs de ses romans. Beaucoup de lecteurs de Jane Austen vous répondront que leur roman préféré, c'est Orgueil et Préjugés, extrêmement populaire, mais en ce qui me concerne, ma préférence va à Raison et Sentiments. Raison et Sentiments est le premier livre de Jane Austen que j'ai lu, et c'était de plus l'une de mes premières lectures en version originale. Du coup, j'ai gardé une tendresse particulière pour ce livre. J'avais vu l'adaptation cinématographique d'Ang Lee, sortie dans les années 1990, mais jamais cette version en mini-série. Cet été, je me suis plongée dedans, et je dois dire que je ne le regrette pas!

Commençons par l'histoire. Personnellement, j'aimais beaucoup l'histoire originale dans le roman, même si je l'ai lu il y a déjà pas mal de temps, et c'est une histoire que j'apprécie parce qu'il se passe pas mal de choses, il y a des retournements de situations, et aussi parce que j'aime les parallèles entre les histoires des deux soeurs aînées, Elinor et Marianne. Je trouve que l'adaptation est assez fidèle, j'ai retrouvé l'histoire telle que je la connaissais et je n'ai donc pas été déçue à ce niveau-là. Le format de la mini-série est ici plutôt bien approprié: chaque épisode dure une heure, on n'a pas l'impression de rester sur sa faim, et en même temps on veut voir la suite!

Le gros point de l'adaptation va pour moi aux personnages, que j'apprécie énormément! Je trouve le casting franchement réussi, les personnages sont tels que je les voyais lors de ma lecture et j'aime beaucoup le développement des personnages, le cheminement qu'ils font, leur évolution. J'ai mentionné plus haut la relation entre Marianne et Elinor, centrale dans la mini-série, mais j'aurais pu parler de la relation entre Edward et Elinor, les relations entre les différentes familles... En règle générale je trouve que Jane Austen réussit ses personnages, et dans cette adaptation cela se sent aussi. Ma préférence va à Dan Stevens et à Charity Wakefield, convaincants dans la peau d'Edward et de Marianne. 

Ensuite, je trouve qu'un gros travail a été fait en ce qui concerne les costumes et les décors. Les lieux utilisés sont vraiment très beaux, notamment les maisons, au style très particulier. J'ai pu voir dans plusieurs articles et présentations de la série que les costumes avaient demandé pas mal de recherches et de travail, et personnellement je les trouve très chouettes! A noter aussi la bande-son assez sympathique!

Enfin, le dernier point, qui est un peu plus personnel: j'ai aimé regarder cette adaptation car elle m'a permis de faire découvrir Jane Austen à ma petite soeur. Nous avons regardé les épisodes ensemble, sur deux jours, et ma soeur a vraiment adoré! C'était un chouette moment passé toutes les deux, et ça m'a fait plaisir de lui faire découvrir un peu de l'univers de Jane Austen :)

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! Je n'ai pas de points négatifs à relever concernant cette mini-série, qui m'a fait passer un très bon moment et que je ne regrette pas d'avoir vue. Si jamais vous la connaissez, n'hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire! On se retrouve très vite pour une nouvelle chronique, en attendant prenez soin de vous :)

AnGee Ersatz*



6 commentaires:

  1. J'adore cette série! Je te recommande chaudement une mini série BBC du même genre: Emma, aussi adaptée du roman de Jane Austen. Une vraie merveille et très drôle. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je note, j'ai très envie de voir ça x)

      Supprimer
  2. Je ne connais pas cette mini-série, mais ton article m'a fait rêver. Merci pour ce beau moment pendant ma pause midi au bureau :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore lu le roman mais j'ai eu un coup de foudre pour cette mini série. Les acteurs sont justes, le ton est très Austenien. Ca m'a donné envie de lire le roman :D

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...