lundi 21 juillet 2014

Littérature Victorienne #7: The Sign of Four de Sir Arthur Conan Doyle.



Bonjour à tous et à toutes!

J'espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end, mes amis Livroscopiens! Je suis ravie de vous retrouver en ce Lundi pour une toute nouvelle chronique! Aujourd'hui, je combine tout un tas de trucs: tout d'abord, deux challenges, à savoir le Littérature Victorienne, lancé par chasse-mouche via Livraddict (j'atteins donc ma septième lecture sur un objectif de douze, on tient bon!) et le Read In English dont s'occupe mon amie Avalon puisqu'il s'agit d'une lecture en VO. Ensuite, j'ai également lu le livre du jour dans un but scolaire, comme vous le comprendrez dans quelques lignes. Le livre du jour, donc, c'est The Sign of Four, écrit par le célèbre Sir Arthur Conan Doyle, papa du héros que nous allons dès à présent retrouver: Sherlock Holmes! Bonne lecture à tous :)

Sir Arthur Conan Doyle et Sherlock Holmes sur le Livroscope:




Si vous connaissez bien le blog, vous savez peut-être que j'ai pour habitude de commencer mes chroniques par une présentation des auteurs dont je parle. Néanmoins, aujourd'hui, nous avons affaire à quelqu'un qui a déjà fait l'objet d'un article, à savoir Arthur Conan Doyle: en effet, il y a quelques mois, j'avais rédigé un avis sur la première des histoires de Sherlock Holmes, A Study In Scarlet. J'avais donc crée un libellé et pour l'auteur et pour le personnage principal, histoire de vous aider à mieux les retrouver.

Et je n'ai pas fait ça pour rien, puisque Sherlock va passer de guest à personnage récurrent sur le blog: car en Août je vais vous proposer (pour la première fois depuis Janvier, ça date!) un mois à thème autour de Sherlock Holmes! Je ne vous en dis pas plus sur le menu, sachez cependant que je fais ça à la fois parce que j'adore le célèbre détective mais aussi pour mes études puisque je prépare à partir de Septembre un mémoire autour de lui! Autant allier plaisir et travail, n'est-ce pas?

The Sign of Four:
Résumé:
Pour Sherlock Holmes, l'ambiance est plutôt morose: en effet, il ne trouve pas d'affaires suffisamment stimulantes pour son cerveau de génie. Pour compenser, il se drogue, au grand dam de son ami Watson. C'est alors qu'ils rencontrent la jeune et charmante Mary Morstan, qui a besoin de leur aide: elle a en effet reçu une lettre assez mystérieuse concernant la mort de son père, survenue des années auparavant, et elle doit être accompagnée pour rencontrer son auteur. Ce dernier n'est autre que Thaddeus Sholto, fils d'un ancien ami du père de Mary: elle découvre alors l'existence d'un important trésor, mais quelqu'un semble être prêt à tout pour empêcher nos héros de le retrouver! Voilà un mystère idéal pour Sherlock Holmes...

Le retour de Johnlock:
Après avoir publié A Study In Scarlet en 1887, Arthur Conan Doyle poursuivit son petit bonhomme de chemin dans l'écriture, avec des romans historiques qui marchent plutôt bien. Néanmoins, il fallut attendre presque trois ans avant qu'il ne se décide à écrire une nouvelle aventure de ses deux personnages devenus depuis cultes, célèbres, emblématiques: Sherlock Holmes et John Watson. En effet, il n'avait à la base pas prévu de les réutiliser et leur existence aurait dû s'arrêter là. Comme j'ai pu l'apprendre en cours/sur internet, c'est un concours de circonstances qui poussa l'auteur à faire sortir Sherlock et John de son placard à idées: Arthur Conan Doyle reçut en 1889 une commande pour écrire une histoire destinée à être publiée dans un magazine. Il est alors en pleine écriture d'un autre projet assez important et décide donc, plutôt que d'inventer de nouveaux personnages, de reprendre les aventures de Holmes et Watson là où elles s'étaient arrêtées. Il faut savoir également qu'il ne mit que quelques semaines pour écrire The Sign of Four.

Nous retrouvons donc Sherlock Holmes, le détective consultant à l'immense talent et au caractère bien particulier, et John Watson, son colocataire de médecin. Ils vivent toujours au 221B à Baker Street et partagent toujours la même relation, amicale et empreinte d'un certain respect et d'admiration. Sherlock fait toujours des démonstrations impressionnantes de ses talents, de la "science of deduction" comme il l'appelle, et John a toujours son caractère protecteur. Néanmoins, le duo va être chamboulé par l'introduction d'un nouveau personnage...

Mary Morstan, ou l'entrée en scène de l'amour:
Et ce personnage n'est autre que la "cliente" de l'aventure, à savoir la dénommée Mary Morstan! En effet, dès sa première apparition, on comprend que cette jeune femme risque de jouer un rôle assez important dans la vie de nos héros, et plus particulièrement dans celle de John Watson: alors que son regard se pose sur cette jeune demoiselle au caractère simple et au mode de vie paisible et bien réglé, le médecin ressent une certaine attirance pour elle, attirance qui ne cessera de s'accroître au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire. Il a envie de la protéger, de l'aider, bref, elle lui plait beaucoup!




L'introduction d'une romance dans les aventures de Sherlock Holmes, même si elle reste secondaire pour l'instant, apporte une autre dimension à l'univers. Conan Doyle a fait le choix de l'introduire assez rapidement (dès la deuxième histoire des deux compères), peut-être parce qu'il avait pour projet d'arrêter là les histoires autour de Sherlock et John en les séparant, ou alors pour renforcer le côté "loyal" de Watson qui, même marié, retournera toujours vers Holmes, montrant la profondeur de leur amitié.


Sherlock et la question de l'addiction:
Avec cette deuxième enquête, Arthur Conan Doyle nous présente également une autre composante assez importante du caractère de Sherlock Holmes: la consommation de drogue, et plus précisément de cocaïne, héroïne ou opium.

The Sign of Four s'ouvre sur une scène où, alors qu'ils passent un moment tranquille à Baker Street, Sherlock s'inocule de la drogue. Watson, en bon narrateur qu'il est, nous explique donc que c'est une habitude de son camarade, et qu'il consume assez régulièrement de la drogue. Assez régulièrement, au point d'agacer et de taper sur le système de notre bon médecin: bien que la cocaïne et l'héroïne aient des conséquences encore assez mal connues à l'époque et qu'elles soient également utilisées en médecine pour traiter certaines maladies, Watson leur reconnait déjà un aspect néfaste qu'il tente d'expliquer à Sherlock.

Néanmoins, Sherlock avance avoir besoin de consommer de la drogue pour une raison qu'il considère capitale: son cerveau. Sherlock a toujours besoin d'être en action, de réfléchir en permanence, de décortiquer, de penser, d'analyser. Ce n'est pas un esprit fait pour être au calme et pour ne penser à rien, il est heureux seulement quand il fait face à de la complexité. Hors, sans enquête, son cerveau est comme à l'agonie, une agonie dont seule la drogue peut l'en sortir.

Cette thématique de l'addiction et de la drogue est également utilisée dans les adaptations des histoires de Sherlock Holmes, notamment dans la version modernisée made in BBC, sous des formes plus ou moins variées... 

Mon avis sur ce livre:
Depuis quelques mois, je suis en relecture intensive de l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle autour de Sherlock Holmes, à la fois pour mon plaisir personnel et pour mon travail scolaire. J'avais donc relu (en VF: ma bibliothèque n'avait pas d'exemplaire en anglais et je n'avais pas encore acheté l'intégrale Sherlock Holmes) The Sign of Four il y a quelques temps, mais j'ai décidé de m'y replonger, en VO, pour me rafraîchir la mémoire. Qu'ai-je donc pensé de cette relecture?



Et bien, comme toujours, j'ai passé un très bon moment avec mes amis Sherlock Holmes et John Watson, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, pour l'intrigue: personnellement, je la trouve bien ficelée, avec de nombreux rebondissements, un bon rythme et beaucoup d'action. On ne s'ennuie pas un instant, car Arthur Conan Doyle a pris le temps de proposer non seulement une enquête intéressante, mais aussi des sous-intrigues qui donnent un peu de relief à l'ensemble: je pense à ce que  j'ai mentionné plus haut, à savoir la relation naissante entre John et Mary (un peu de sentiments dans ce monde de logique et de raison ne fait pas de mal!) mais aussi la drogue et le côté taciturne de Sherlock. 

Arthur Conan Doyle sait raconter une histoire et tenir son lecteur en alerte. Le livre est assez court, se lit donc rapidement voire d'une traite (c'est que j'ai fait personnellement, en buvant du thé bien chaud: le paradis), l'écriture est fluide et agréable. Personnellement, je trouve que son style est vraiment accessible en VO, et c'est un plaisir de redécouvrir toutes les aventures de Sherlock en langue originale! Enfin, je tenais à dire que j'aimerais être capable d'inventer une telle histoire en seulement un mois...

En ce qui concerne les personnages, pas de grosses surprises: j'étais ravie de retrouver Sherlock Holmes et John Watson, et je trouve que leur caractère est davantage développé dans cette deuxième aventure qu'il ne l'était dans le premier. On sent déjà que leur relation est devenue bien plus forte, bien plus amicale, et qu'ils s'apprécient l'un et l'autre. Ce que j'aime également beaucoup, c'est que chacun a vraiment son petit caractère, et qu'ils sont complètement différents l'un de l'autre: même si ils sont tous les deux des hommes de science (Watson est médecin, et Sherlock pratique la science de la déduction), Watson est beaucoup plus "romantique", moins froid que le très logique Sherlock qui, tout de même, a ses petites faiblesses. Mary Morstan est un personnage que j'aime plutôt bien, même si je sais qu'elle est plus secondaire qu'autre chose.

Pour conclure, on peut dire que The Sign of Four est une bonne suite à A Study In Scarlet: on y retrouve les éléments marquants de ce dernier, comme le génie de Sherlock, le côté enquête/mystère, la relation John/Sherlock... Tout en ayant de nouveaux aspects qui apportent un plus à l'univers. Un bon point donc!

Suite à cette lecture, je suis impatiente de me plonger dans le reste des aventures de Sherlock. Je suis déjà en train de préparer une vidéo sur l'une d'elles qui arrivera sur ma chaîne cette semaine, et d'autres articles Sherlock devraient arriver dans les semaines à venir...

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, je réponds à tous! On se retrouve d'ici quelques jours pour une nouvelle chronique manga, en attendant prenez soin de vous et attention aux coups de soleil!

AnGee Ersatz*



8 commentaires:

  1. Ah.... Sherlock et la nouvelle version télé.... <3, les personnages, l'ambiance... Tout y est! :)
    As tu le Mystère Sherlock de JM Erre? Il est super drôle et se lit vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, non, je ne l'ai pas lu, mais je note! Je prends toutes les lectures autour de Sherlock, merci :D

      Supprimer
  2. Un excellent article, j'ai hâte de lire tes prochaines billets sur Sherlock Holmes ! Ton mémoire doit être vraiment très intéressant à faire, même si il y a beaucoup à faire et à dire ;).
    Le chien des Baskerville reste mon chouchou, même si celui-ci m'a beaucoup plu, pour l'enquête et l'arrivée de Mary !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup à toi :D J'ai hâte de parler du Chien des Baskerville :D
      A très vite!

      Supprimer
  3. Whaaa, un mémoire autour de Sherlock Holmes je trouve ça TROP cool ! :D
    Tu me donnes vraiment envie de me mettre à lire des aventures de Sherlock Holmes avec tes articles ! Je vais essayer de voir s'ils en ont à la bibliothèque la prochaine fois que j'y vais :)
    Sinon j'adore la photo de Martin, Benedict et Amanda, Benedict et Amanda sont adorables :3
    Et je suis très pressée qu'on soit en août pour lire tous tes articles autour de Sherlock Holmes qui me donneront encore plus envie de lire les livres et qui promettent d'être très intéressants ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui :)
      J'espère que le mois d'Août te plaira :D

      Supprimer
  4. Un excellent article et j'ai adoré cette enquête :)

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...