dimanche 11 mai 2014

La Croisade des Carpates, de Vanessa et Diana Callico.



Bonjour à tous et à toutes, mes amis lecteurs!

J'espère que vous vous portez tous bien en ce dimanche! Je suis ravie de vous retrouver sur le Livroscope pour un tout nouvel article, qui porte aujourd'hui sur un partenariat un petit peu spécial. Pourquoi spécial? Tout simplement parce que jusqu'à présent, tous les partenariats présentés sur le blog ont été faits via les sites Livraddict ou Babelio: mais pour le livre d'aujourd'hui, j'ai été contactée directement par l'une des auteures, Vanessa Callico, qui m'a gentiment proposée de lire son roman, la Croisade des Carpates. Ayant lu pas mal d'avis d'autres blogueurs (dont notamment celui de Ly, que je vous conseille d'aller voir), j'ai accepté! Je tiens cependant à préciser que de 1) je n'accepte pas tous les partenariats qu'on me propose, seulement ceux qui m'intéressent et qui sont proches de mes goûts, et que de 2) recevoir un livre gratuitement n'altère en rien mon avis dessus. Sur ce, je remercie Vanessa Callico de sa confiance, et je vous souhaite une très bonne lecture de cet article :)


Petite présentation des auteurs:



Pour commencer, je vous propose de nous pencher un peu sur nos auteures du jour, Vanessa et Diana Callico! Si elles portent le même nom de famille, ce n'est pas par coïncidence, mais bien parce qu'elles sont mère et fille: Diana Callico est née en 1959, au Chili, qu'elle a dû fuir à cause de Pinochet qui a pris le pouvoir en 1973. Sa fille, Vanessa, née en 1989, est de son côté auteure et musicienne (elle joue de la flûte et du piano de façon professionnelle). La Croisade des Carpates est leur premier roman à deux, il est publié aux Editions Asgard. C'est le premier tome d'une saga intitulée les Sept Portes de l'Apocalypse. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce livre, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site de Lokomodo, dont vous trouverez le lien ci-dessous. 


La Croisade des Carpates:
Quatrième de couverture:
Comment réagiriez-vous si, au lieu de mourir, vous vous trouviez projeté dans le corps d'une jeune aristocrate du XV siècle promise à Vlad Drakul?

C'est ce qui arrive, de nos jours, à Eva, étudiante en littérature, qui est poussée dans une faille volcanique par le linguiste qu'elle voulait retrouver. Celui-ci, possédé par l'esprit d'un légat du pape Drakul, n'a que ce moyen pour sauver les deux époques de l'Apocalypse. Commence alors pour Eva une étrange quête qui doit la mener à comprendre pourquoi, au XXIème siècle, une étrange maladie ravage le monde et au XVe, de monstrueuses créatures surgissent au coeur de la plaine du Danube.


Apocalypse... Et Vlad Drakul...
Le grand thème de la Croisade des Carpates, comme l'indique de le titre de la saga en général, c'est l'apocalypse. Ce thème à forte connotation religieuse a été abordé dans de nombreuses oeuvres littéraires, cinématographiques ou télévisuelles (la première qui me vient tout de suite en tête, c'est Buffy contre les Vampires: si le sujet vous intéresse, je vous conseille d'aller jeter un oeil à un vieil article que j'avais écrit sur la thématique biblique, en suivant ce lien). Ici, nous la découvrons à deux époques différentes.

Tout d'abord, dans l'ordre chronologique, au XVème siècle, chez notre ami Vlad Drakul: de mystérieuses apparitions sèment la panique, apportant désolation et mort à ceux qui traversent la plaine où elles se produisent. Puis, chez nous, une maladie aux symptômes étranges (les personnes qui en sont atteintes se retrouvent à parler un dialecte disparu) se propage à une vitesse si impressionnante que les autorités se décident à créer l'Atlantide, pour y confiner tous les malades. L'Apocalypse prend donc des formes différentes, mais à chaque fois se montre extrêmement menaçante. 
Dans les deux cas, on peut noter une forte présence de la religion: on peut noter l'utilisation de citations tirées de la Bible pour ouvrir certains chapitres, le personnage du religieux à l'époque de Vlad, ou encore tout simplement le sujet de la thèse d'Eva, accès sur l'étude de l'Apocalypse et de la fin du monde. 
Personnellement, c'est un sujet qui me plait beaucoup et que j'étais contente de retrouver dans ce livre!
Comme je vous l'ai dit à l'instant, le livre se déroule en partie à l'époque de Vlad Drakul, que la littérature a transformé, grâce notamment au célèbre roman de Bram Stoker, en buveur de sang connu sous le nom de Dracula. Mais plutôt que de nous parler de Drakula, Vanessa et Diana Callico ont pris le parti de nous parler de Vlad Drakul, le personnage historique. Nous découvrons pas mal de choses, notamment concernant son enfance en tant qu'otage des Turcs, sa découverte de la violence, les ragots qui courent à son sujet... En fait, c'est un peu "l'avant Dracula" qu'on nous propose! 

...Réunis autour d'Eva:
Ces deux thèmes, ces deux époques et ces deux apocalypses gravitent autour de notre héroïne, la jeune Eva! 
Ilona et Vlad dans la série Dracula.
Eva est une jeune femme, étudiante, qui termine sa thèse consacrée à la fin du monde dans la culture. Elle vit avec Arnaud, son copain, qui est plutôt un goujat (pour ne pas dire connard, en fait) qu'un prince charmant: elle passe ses journées à étudier et à faire toutes les tâches ménagères pendant que monsieur regarde la télévision. La confiance en soi, c'est pas vraiment son fort, mais elle est en revanche extrêmement intelligente.
Suite à plusieurs événements (que je vous laisse découvrir en lisant le livre), elle se retrouve transportée dans une autre époque, vers le passé, et dans un autre corps: celui d'Ilona, une jeune vierge fiancée à Vlad Drakul et qui en fait son opposée. Elle est extrêmement jolie mais semble un peu naïve, un peu niaise. Eva va devoir surmonter ses préjugés sur Vlad, qu'elle se retrouve forcée d'épouser, pour pouvoir mettre fin à la fin du monde (aha, mettre fin à la fin du monde, petite blague). 

Mon avis sur ce livre:
Lorsque Vanessa Callico m'a proposée de lire son roman, j'avoue ne pas avoir hésité longtemps: le résumé me faisait envie, et l'idée de partir à la découverte de l'Apocalypse et de Vlad Drakul me tentait beaucoup. Les avis que j'avais lus étaient plutôt positifs dans l'ensemble et semblaient correspondre à mes goûts. Alors, bilan de cette lecture? Et bien je dois dire que je suis un peu mitigée par ce livre. Voici pourquoi.



Commençons par les points positifs. Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé la façon dont les thèmes principaux étaient exploités: j'ai trouvé intéressant de mettre deux apocalypses, à deux époques et deux lieux différents, en parallèle. J'ai aimé leurs particularités et ressemblances, l'idée que l'apocalypse puisse arriver n'importe quand et de façons si variées. Je dois avouer être curieuse de voir comment les auteures exploiteront ce sujet dans les tomes suivants, et à quel genre de catastrophe notre héroïne sera confrontée! Ensuite, toujours dans ce même point, j'ai apprécié le développement du thème de la religion: on sent qu'il y a eu pas mal de recherches derrière, et comme c'est les religions m'intéressent, j'étais agréablement surprise de voir leur importance dans le livre. J'ai eu envie de me replonger dans la Bible après ma lecture, un bon point!

En ce qui concerne les personnages, je dois dire que je suis plutôt contente de ce que Vanessa et Diana Callico nous proposent pour Vlad: j'ai tellement l'habitude de le voir uniquement sous le côté "Dracula" que j'ai trouvé rafraichissant de le voir sous un autre jour. Là encore je pense qu'il y a eu de la recherche sur ce personnage historique, même si je ne suis pas hyper au point concernant sa vie. Evidemment le personnage n'est pas exempt de défauts et de travers, mais il reste très intéressant. J'ai aimé sa relation avec Eva, en particulier son évolution; il la perçoit tout d'abord comme un trophée, comme la génitrice de sa progéniture, et plus on avance dans le roman, plus sa perception change. En parlant d'Eva, j'avoue avoir eu du mal au début, j'avais envie de la secouer en voyant son manque de réaction face au comportement de son blaireau de copain, mais là encore son évolution me plait, et je l'ai trouvée de plus en plus sympathique. 

Le style des auteures est plutôt plaisant, on a droit à de jolies tournures de phrases, à du beau français, et c'est franchement agréable! En ce moment, avec mes cours, je lis beaucoup moins en français, donc j'admets apprécier les livres qui l'utilisent bien. Les citations de Victor Hugo et de la Bible sont aussi un point que j'ai aimé, j'ai envie de me replonger dans la Légende des Siècles!

Alors qu'est-ce qui ne va pas pour moi? Deux choses principalement. Premièrement, je me suis retrouvée parfois perdue. Je trouve qu'il y a un peu trop de choses dans ce roman, entre les deux apocalypses, les maladies, les différents personnages, les événements qui se passent à chaque époque, bref, j'ai eu du mal de temps en temps à m'y retrouver. Je suis retournée plus d'une fois en arrière pour comprendre ce que je lisais, et c'est un peu dommage. L'autre truc est cette fois une impression purement personnelle, sur un passage en particulier: sans trop vous spoiler, on trouve dans le roman plusieurs passages autour d'un insecte géant, et ces passages étaient franchement écoeurants de réalisme. Personnellement, j'ai une trouille bleue des insectes, je les trouve répugnants et je déteste les voir, et encore plus les toucher. Du coup, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à surmonter mon dégout lors de ces passages, je me représentais tellement ce que je lisais que je me suis retrouvée avec l'estomac retourné une ou deux fois. Alors oui, c'est sûrement un détail pour beaucoup d'entre vous, mais il a joué dans mon appréciation du livre.

En bref, si vous aimez la religion, l'apocalypse et Vlad Drakul, je pense que le livre vous intéressera. En revanche, si ce n'est pas le cas, je pense que vous aurez plus de mal. En ce qui me concerne j'ai tout de même envie de lire la suite, car ce premier tome était prometteur et la fin plutôt réussie!

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, j'espère que cet article vous a plu! On se retrouve d'ici quelques jours pour parler cette fois de manga avec une nouvelle lecture dans le cadre du Baby Challenge Livraddict. En attendant, n'oubliez de me laisser une petite trace de votre passage en commentaire, je réponds toujours! Prenez soin de vous, et lisez beaucoup!

AnGee Ersatz*



10 commentaires:

  1. Il est dans ma pal, j'ai hâte de le lire ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai aussi, mais j'ai un peu moins hâte de le lire =D On verra... Je pense qu'il faudrait que je lise Dracula avant (car à ma grande honte je ne l'ai toujours pas lu donc ton explication du personnage m'a beaucoup plu ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiètes pas, tu n'as pas à avoir lu tous les livres de l'univers ^^. Franchement, je pense que si tu connais grosso modo l'histoire de Dracula, tu peux te dispenser de le lire pour lire la Croisade des Carpates!

      Supprimer
  3. Si il y a Vlad, j'accours !! Comme d'habitude, un article hyper intéressant !
    (Et j'avoue avoir un faible pour ta photo de la série Dracula ;) !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, j'espère que ça te plaira :D

      Supprimer
  4. Je suis moins tentée par cet univers-là, mais te lire reste un plaisir par contre! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai ajouté à ma PAL aujourd'hui à l'occasion du Salon du Livre à Paris. Ça fait plusieurs mois que je le vois sur la blogosphère du coup, j'ai eu envie de me lancer moi aussi en pensant devant le stand. J'ai commencé les premières pages cet après-midi et c'est vrai que c'est vraiment très bien écrit ! J'ai hâte d'aller plus en avant dans ma lecture :) Le tome 2 est déjà sorti, tu comptes le lire du coup ? Bonne continuation à toi Angee :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne pense pas, j'ai tellement de choses à lire en ce moment!

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...