lundi 26 mai 2014

Baby Challenge #9: Chi, Une Vie de Chat (tome 1) de Konami Kanata.




Bonjour à tous et à toutes!

Et oui, le week-end est déjà fini... Mais le Livroscope est là pour vous soutenir en ce Lundi! J'espère que vous allez bien, que vous avez tous passé un bon week-end et une bonne fête des mères, et que vous êtes prêts pour un nouvel article! Aujourd'hui, j'ai décidé de continuer sur ma lancée et de vous présenter une autre lecture tirée de la liste du Baby Challenge Manga de Livraddict: après Paradise Kiss de Ai Yazawa la semaine passée, j'ai choisi de vous parler d'un autre manga qui m'intriguait depuis pas mal de temps et que j'avais hâte de découvrir, à savoir Chi, Une Vie de Chat. J'avais beaucoup entendu parler de ce manga qui est devenu assez populaire dès la sortie du premier tome, auquel je vais à présent m'attaquer! Je vous souhaite une très bonne lecture à tous ;)

Le Baby Challenge sur le Livroscope:
Avec cette chronique, nous arrivons presque à la moitié de l'objectif de vingt lectures, objectif que je dois atteindre d'ici Décembre 2014. Si vous souhaitez retrouver mes articles rédigés pour le Baby Challenge Livraddict, je vous conseille de suivre le lien ci-dessous qui vous entrainera à la découverte de Nana, Paradisse Kiss, Death Note ou encore Switch Girl!.



Konami Kanata: c'est qui?
Commençons, tout d'abord, par une petite présentation de notre mangaka du jour, j'ai nommé Konami Kanata, que je ne connaissais pas avant de préparer cet article. Née en 1958 à Nagano, Konami Kanata démarre sa carrière au début des années 1980, avec tout d'abord un one-shot baptisé Puchi Neko Jamu Jamu. Son travail se fait connaitre davantage avec sa première série, Fuku-Fuku Funyan, qu'elle commence en 1986 et qu'elle a repris en 2005 sous le titre de Fuku-Fuku Funyan New. C'est en 2004 qu'elle se lance dans Chi, Une Vie de Chat (ou Chi's Sweet Home, en VO), qui la fait connaître à une échelle mondiale.
On peut constater qu'elle a un thème de prédilection qu'elle a exploité dans ses différentes séries, à savoir les chats, qui lui servent de personnages et qu'elle décline en privilégiant l'humour et un dessin doux et mignon.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Konami Kanata, je vous conseille d'aller visiter sa page sur le site Manga-News que j'ai consultée pour trouver des informations!


Chi, Une Vie de Chat:
Quelques informations sur la série:
Entrons à présent dans le vif du sujet en nous penchant sur Chi, Une Vie de Chat! Démarrée il y a déjà 10 ans, cette série est publiée au Japon dans le magazine Weekly Morning et chez l'éditeur Kodansha. En France, c'est Glénat qui se charge de sortir les aventures du petit chaton, en proposant même (comme dernièrement) des éditions collectors avec des goodies, et des objets dérivés (papier à lettres, carnets...). Pour l'instant, dix volumes ainsi qu'une histoire courte sont sortis.



Comme souvent avec les mangas, Chi a eu droit à une adaptation en anime en 2008 et 2009, avec des épisodes assez courts reprenant la trame des livres originaux.
En parcourant le monde fabuleux d'internet, j'ai pu découvrir qu'il existe pas mal d'objets dérivés tirés de l'univers de Chi, mettant en scène le personnage: ça va de la peluche aux cartes postales, en passant par les post-it, bref, vous avez de tout! Si jamais vous êtes un fan ou que vous en connaissez un, vous devriez trouver votre bonheur!


Résumé du tome 1:
L'histoire commence avec un petit chat (qui s'avèrera plus tard être une femelle), perdu et recueilli par un petit garçon, Yohei, et ses parents. Même si ils n'ont pas le droit d'avoir d'animal de compagnie dans leur appartement, ils décident de garder. S'enchaînent alors moments attendrissants et situations cocasses, comme le choix du nom (je vous laisse découvrir par vous-mêmes la signification de Chi), ou la première visite chez le vétérinaire... La bonne humeur est au rendez-vous dans ce premier tome!

Petit parallèle avec le Chien Gardien d'Etoiles:
Lorsque j'ai emprunté le premier tome de Chi à la bibliothèque, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à un autre manga que j'ai pu lire pour le Baby Challenge, à savoir le Chien Gardien d'Etoiles de Takashi Murakami. Je l'avais présenté il y a quelques mois sur le blog (vous pouvez retrouver mon avis juste ici, histoire de voir de quoi je parle), et comme ces deux livres partagent un sujet commun, à savoir une histoire racontée du point de vue d'un animal, j'ai eu envie de les comparer.

Commençons par les ressemblances. Au début, j'ai été assez frappée de voir que les deux livres partageaient un début similaire: que ce soit dans le Chien ou dans Chi, on se retrouve avec un petit animal, avec presque aucune réminiscence de ce qui s'est passé auparavant (histoire de partir à zéro), et qui est adopté par une famille. Les deux familles sont assez similaires (papa, maman, un enfant en bas âge), et commencent par être réticente à l'idée de garder un animal, avant de se laisser séduire. Dans les deux cas, le point de vue de l'animal est mis en avant, même si j'ai trouvé ça plus marquant dans le Chien Gardien d'Etoiles. On retrouve aussi des éléments d'intrigues du type apprentissage de la propreté, visite chez le vétérinaire... 



Mais là où leurs chemins se séparent, c'est dans le ton et la façon d'exploiter l'animal. Dans le Chien Gardien d'Etoiles, Takashi Murakami a choisi de traiter dans un seul volume de la vie entière du chien, nous faisant passer d'émotion en émotion au gré de ses aventures; il met aussi en avant la relation très forte entre le chien et son propriétaire. Le ton général est plutôt triste et dramatique, alors que Chi (du moins pour ce premier tome) part plutôt dans l'humour. Chi, c'est mignon et drôle, et Konami Kanata a choisi de montrer des tranches de la vie du chat et de mettre en avant le côté cocasse des événements dépeints. A voir si dans les volumes suivants l'histoire évolue!

Mon avis sur ce premier tome:
Voilà pas mal de temps qu'en me promenant sur les blogs ou dans les librairies spécialisées j'entendais parler de ce chaton trop mignon répondant au nom de Chi. Je voyais un peu partout des visuels de ce manga et j'étais assez curieuse de voir ce qu'il pouvait donner, sans non plus me décider à l'acheter. Pour le bien du Challenge, il fallait que je m'y mette, et j'ai pu emprunter le premier tome à la bibliothèque. Alors, qu'est-ce que ça donne? Et bien je suis assez mitigée par cette lecture.


Commençons par ce que j'ai aimé. En premier lieu, j'ai été plutôt séduite par le dessin de Konami Kanata: comme je m'y attendais, je me suis retrouvée face à un univers très mignon et doux, très fluide, et visuellement très agréable à découvrir. "Mignon" est vraiment le premier mot qui me vient en tête lorsque je pense à Chi, et j'ai pris grand plaisir à tourner les pages de ce manga, surtout en voyant que la couleur était au rendez-vous, ce qui est plutôt rare dans les mangas que je lis habituellement. A noter que j'ai trouvé les visages des personnages particulièrement expressifs, les rendant ainsi encore plus drôles: c'est surtout frappant pour Chi, qui a des mimiques mémorables!

En parlant de "drôle", j'ai en effet trouvé ce premier tome assez rafraichissant. Alors certes,  je ne me suis pas non plus roulée par terre de rire et je n'ai pas non plus tapé sur mes cuisses en riant comme jamais, mais Chi vide la tête, fait du bien, bref, ça fait passer un bon moment. Il y a quelques passages très sympathiques, comme les tentatives foireuses du père de se rendre chez le vétérinaire sans que personne ne remarque le chat, bref. J'ai lu ça avant mes examens, et honnêtement ça m'a fait du bien!

Mais alors qu'est-ce qui fait que ce livre n'est pas un coup de coeur? Et bien deux choses qui sont au final plutôt liées. Tout d'abord, j'ai trouvé Chi: Une Vie de Chat un peu trop léger à mon goût, dans le sens où ça se lit très, très vite (j'ai mis moins d'une heure, en prenant mon temps), et où j'ai eu l'impression de juste aligner des anecdotes plutôt qu'une intrigue suivie. Ce qui m'amène à mon deuxième point: le prix des tomes. En ce qui me concerne, j'ai pu trouver ce livre en bibliothèque, ce qui m'arrange car un tome coûte plus de 10 euros! Je trouve ça franchement cher, surtout lorsqu'on compare avec d'autres mangas (par exemple, le tome 1 de Fairy Tail coûte environ 7 euros pour 192 pages, alors que le tome 1 de Chi coûte 10,75 euros pour 162 pages). Peut-être est-ce en raison de l'utilisation de couleur, mais personnellement je n'ai pas été suffisamment conquise pour les acheter...

En bref, je pense que ce manga vous plaira et vous fera passer un bon moment si vous aimez ce genre d'histoire, et en particulier si vous êtes un fan de chats! En ce qui me concerne, je lirai peut-être la suite à l'occasion si je tombe dessus en bibliothèque, mais ce n'est pas non plus dans mes priorités. 

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cet article vous a plu, on se retrouve d'ici quelques jours pour les deux derniers articles du mois, qui porteront deux classiques de la littérature britannique. En attendant, n'hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis et remarques en commentaire, où je réponds toujours! Prenez soin de vous ;)

AnGee Ersatz*



6 commentaires:

  1. Croo mimi ! :)
    Je suis tentée de l'acheter mais aussi refroidie par le prix, je verrai en biblio pareil :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est mignon :) mais je comprends ton refroidissement, quand j'ai vu le prix j'ai un peu hallucinée!

      Supprimer
  2. Comme d'habitude un très bel article :)
    Je suis contente d'avoir lu ton avis, je m'y retrouve tout à fait: comme toi, ça a été un bon moment de lecture, j'ai beaucoup aimé, c'était rafraichissant...
    Pour le prix, je pense que la couleur joue beaucoup. J'avais été ravie de découvrir ce manga, mais comme toi, tout autant de ne pas l'avoir acheté :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D
      On partage le même avis là-dessus!

      Supprimer
  3. J'ai lu Chi ! Il est trop chou !!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, il est très mignon :)

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...