jeudi 15 août 2013

Challenge United Kingdom #10: Orgueil et préjugés de Jane Austen.



Hello Livroscopians!

Quel plaisir de vous retrouver pour un nouvel article! Aujourd'hui, nous allons faire un petit saut dans le temps et l'espace pour découvrir ma dixième lecture dans le cadre du Challenge United Kingdom, Challenge avec lequel je me régale. Vous le savez, j'ai décidé de vous présenter (globalement!) des auteurs classiques dans ce Challenge, et je ne pouvais pas passer à côté de notre star du jour, Jane Austen! Encore de nos jours, elle jouit d'une très grande popularité auprès du public, et je trouvais normal de parler d'un de ses romans. Et pour faire dans l'originalité, j'ai choisi de lire Orgueil et Préjugés en VO! Bonne lecture à tous!

Who is Jane Austen?

Vous me connaissez, j'aime commencer mes articles par une petite présentation des auteurs! Aujourd'hui, nous allons donc parler de Jane Austen...
Jane Austen est une romancière anglaise, née dans le Hampshire (région située dans le Sud de l'Angleterre), en 1775. On sait globalement peu de choses de sa vie, si ce n'est qu'elle a vécu dans une famille bourgeoise, et surtout (point important, puisqu'il sera utilisé fréquemment dans ses romans) très unie. Elle grandit au milieu de ses nombreux frères et soeurs, et commence à écrire à l'adolescence. Si, à l'époque, les femmes auteurs sont assez mal considérées et que leurs romans sont souvent vus comme des petites distractions purement féminines, Jane est quand même soutenue par sa famille qui aime écouter ses histoires. Elle va même jusqu'à publier ses livres, qui rencontrent, comme Orgueil et Préjugés, un joli succès public! Ses titres les plus connus sont Sense and Sensibility, Pride and Prejudice, Emma... Elle meurt en 1817.
Aujourd'hui, Jane Austen est une auteure qui plait toujours autant au public, en raison de son grand sens de l'humour et de sa façon pleine d'ironie de dépeindre la société dans laquelle évolue ses personnages. Ses romans sont fréquemment adaptés au cinéma ou à la télévision.

Pride and Prejudice:



Résumé:
A Longbourn vit la famille Bennet: Monsieur Bennet, Madame Bennet, et leurs cinq filles (Jane, Elizabeth, Marie, Kitty et Lydia). Madame Bennet a une préoccupation, un objectif: arriver à marier ses filles, et qu'elles fassent (si possible) un beau mariage!
Lorsque Bingley, un jeune riche, s'installe dans la demeure voisine de Netherfield Park, elle voit en lui un premier espoir de concrétiser ses rêves. Avec lui, Bingley a emmené ses soeurs hypocrites, mais surtout Darcy, un homme qui va tout de suite taper dans l'oeil d'Elizabeth, non pas pour sa beauté et son charisme, mais bien pour sa grande froideur et son grand orgueil qui en surprend plus d'un! Alors que tout le monde assiste à la relation naissante entre Bingley et Jane, Elizabeth va apprendre beaucoup de choses sur Darcy qui ne joue pas en sa faveur... Mais où se situe la frontière entre vérité et préjugés?

Orgueil... Et préjugés!
Les titres de Jane Austen ne sont jamais choisi au hasard et sont très souvent des résumés ultra brefs et précis de ce que l'on va trouver dans le roman. Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice en anglais) n'échappe pas à cette règle.
L'orgueil, on s'en rend compte dès qu'il apparaît, c'est évidemment le personnage de Darcy. On le découvre, si je ne m'abuse, lors d'un bal. Son comportement se fait vite remarquer: il ignore tout le monde, sauf les gens qu'il connait, et encore, il daigne à peine leur adresser une parole, et surtout IL NE DANSE PAS (mais quel goujat!), et va même jusqu'à dire qu'Elizabeth n'est pas jolie (alors qu'elle l'entend - double goujat). Bref, il est loin d'être sympathique!



Ce comportement, doublé d'une sorte d'aura mystérieuse qui l'entoure, va pousser notre héroïne à se renseigner sur lui, d'où les préjugés: ben oui, c'est toujours le cas aujourd'hui, Elizabeth va beaucoup se faire d'idées sur Darcy, des idées basées sur ce comportement mais aussi sur ce qu'elle entend... Quitte à se forger une opinion faussée!

La quête du "bon" mari:

L'un des grands thèmes du roman, c'est le mariage, thème que Jane Austen aime utiliser dans ses romans. Nous sommes amenés à le découvrir dès le début avec le personnage de Madame Bennet, qui ne trouvera pas le repos tant qu'elle n'aura pas marié ses cinq filles. Elle guette la moindre occasion, chaque minuscule progrès, et s'emporte facilement lorsque les choses ne vont pas comme elle l'espère: par exemple, Elizabeth est demandée en mariage par son cousin, monsieur Collins, mais elle refuse de l'épouser, ce qui va profondément choquer et agacer sa mère.
Madame Bennet est un personnage caricatural, très exagéré, et parfois (même souvent!) ridicule, en opposition à Elizabeth et son père, beaucoup moins angoissés par le mariage. Néanmoins, elle traduit une certaine inquiétude de l'époque, à savoir trouver le bon parti, un homme avec une bonne situation: avec cinq filles, cette inquiétude est fortement multipliée!
Dans le roman, toutes les tactiques sont bonnes pour mener au mariage: voyant que Jane a tapé dans l'oeil de Bingley, la mère l'envoie donc en visite à Netherfield Park, avec juste un cheval, dans l'espoir qu'il pleuve (comme ça Jane devra dormir là-bas). Bingo, c'est ce qui arrive: et la maladie de Jane, qui suit, est davantage une aubaine pour Madame Bennet qu'un drame!
Lydia, l'une des plus jeunes soeurs, utilise aussi un moyen que désapprouve fortement Elizabeth pour trouver un mari; les soeurs de Bingley sont prêtes à tout pour lui faire épouser une autre demoiselle... Bref, on ne s'ennuie pas!

Un roman de multiples fois adapté:
Orgueil et Préjugés a été adapté un grand nombre de fois. Voici certains trailers de quelques-unes des adaptations;







Mon avis:
Jane Austen est une auteure que j'ai découvert au lycée. A l'époque, j'essayais de lire de plus en plus de classiques anglais en VO, pour préparer mes études supérieures. J'ai donc lu plusieurs de ses romans, dont Sense and Sensibility, et globalement, même si je ne suis pas une grande fan, j'aime beaucoup Jane Austen. J'ai souvent eu envie de me mettre à Orgueil et Préjugés, mais à chaque fois, soit je le commençais et laissais tomber par manque de motivation, soit je n'avais pas le temps! Le Challenge United Kingdom, c'est pour moi l'occasion de lire et de présenter des auteurs "classiques", et Jane Austen en faisait forcément partie: il était donc temps pour moi de lire enfin Orgueil et Préjugés! Qu'en ai-je donc pensé?



Jane Austen nous propose une histoire simple, celle de la famille Bennet, plus particulièrement celle d'Elizabeth, une jeune femme au caractère franc et très marquée, et de sa rencontre (plutôt explosive) avec Darcy. Une histoire simple, mais efficace: les rebondissements sont nombreux; les sous-intrigues (Lydia et Kitty, la relation entre Bingley et Jane...) sont toujours bien dosées pour être intéressantes sans être envahissantes, et ont toujours un lien avec l'intrigue centrale. Je ne me suis pas ennuyée, et j'ai vraiment savourée le livre du début à la fin. C'est vraiment un roman parfait pour l'été (pour le reste de l'année aussi ^^).

Beaucoup de lecteurs de Jane Austen aiment ses personnages, des personnages très particuliers, typiques. Orgueil et Préjugés nous en présente un grand nombre (mais, à ma grande surprise, on sait vite qui est qui, et je ne me suis pas perdue avec "qui est qui?", "mais c'est qui lui?"), et j'ai adoré la façon dont ils sont dépeints et travaillés: Elizabeth est une héroïne loin d'être nunuche, au contraire, elle ne se laisse pas faire et j'ai beaucoup aimé sa façon d'être, ses réactions. Darcy fait rêver beaucoup de lectrices, et son évolution est bien présentée. Globalement, tous les personnages sont intéressants, et même les plus secondaires ont une substance. Là encore, un point que j'ai beaucoup aimé!

Mais ce que j'ai préféré, c'est le style de l'auteure! Jane Austen fait preuve d'une grande ironie, de sarcasmes, et nous présente une écriture vivante: elle est loin d'être tendre avec ses personnages, et n'hésite pas à le dire quand elle les trouve stupide, pas malins... Ses dialogues sont aussi très drôles, surtout lorsque Monsieur Bennet y participe, ses répliques sont juste magnifiques! Plusieurs fois j'ai rigolé devant une réflexion, ou un trait d'humour, et franchement, ça fait du bien!

Je n'ai donc pas grand-chose à reprocher à ce roman, que j'ai beaucoup aimé, si ce n'est que la fin est assez prévisible, mais je pense que ça tient davantage du fait qu'il est très, très populaire et que du coup on connait tous plus ou moins la fin. Je le conseille donc à ceux qui veulent découvrir Jane Austen, ou passer un bon moment de lecture!

Il me reste donc cinq livres tout juste à lire pour le Challenge United Kingdom, et je peux déjà vous dire qu'en Septembre, on va s'attaquer à du gros lourd, avec un classique parmi les classiques, à savoir Macbeth de Shakespeare. Je ne pouvais pas passer à côté de lui dans un tel Challenge! En attendant, n'hésitez pas à me laisser vos avis sur ce roman, ou à me donner vos conseils de lecture! A très vite!

AnGee Ersatz*

12 commentaires:

  1. Un de mes livres doudous ! Un de mes préférés de tous les temps ;) !
    Je ne me lasse pas de le relire. Jane Austen a vraiment une très belle plume, les personnages sont tous très intéressants (même ceux qui agacent, comme Mme Bennet ou Mr Collins), et, évidemment, j'ai préféré Lizzie et Mr Darcy (sans blague !).
    Tout ça pour dire que c'est vraiment une excellente lecture <3 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Livres doudous, j'aime bien cette expression!

      Comme tu le dis, tous les personnages sont intéressants, et je pense que je le relirai aussi, parce que j'ai vraiment passé un excellent moment :D

      Supprimer
  2. J'ai lu ce livre il y a super longtemps, je sais que j'avais apprécié pas mal de point et notamment le personnage d'Elizabeth, par contre, j'avais détesté les passages avec la mère, je trouvais ça lourd et à la limite de l'ennuyeux tellement c'était accentué.
    J'en garde globalement un bon souvenir, mais sans plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que Madame Bennet est agaçante! Je suis contente de ne pas l'avoir comme mère x)

      Supprimer
  3. Ca avait été un coup de cœur pour moi! Mais en vo ça doit être un peu compliqué non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis en VO depuis que j'ai 15 ans, donc non, ça va ^^. Si ça t'intéresse, je prépare un article sur la VO avec des conseils pour bientôt!

      Supprimer
  4. Le style de Jane Austen est inimitable. Plein de mordant et d'ironie, il prête parfois à sourire et ses analyses sont toujours justes.
    Orgueil et Préjugés est le premier Austen que j'ai lu et j'avais beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Je me permets de vous laisser ce commentaire puisque j'ai vu que vous aviez fait une chronique sur une oeuvre de Jane Austen. Je pense que mon projet pourrait vous intéresser. Si ce n'est pas le cas, je vous prie de bien vouloir m'excuser de vous avoir déranger.

    Qui n'a jamais rêvé d'être Elisabeth Bennet ou encore Marianne Dashwood ? Cela vous ai maintenant possible avec Victorian Pleasure.

    Victorian Pleasure est un projet alliant le plaisir de la correspondance à l'enthousiasme et la créativité du rôle play en vous proposant d'incarner un personnages connu ou non du 19ème siècle.
    Vivez à travers vos échanges épistolaires (virtuels et/ou réels) la vie de votre personnage et menez le dans une épopée digne des romans Austeniens.

    Ce projet aura comme support : un site, un forum ainsi qu'une communauté facebook.

    Si ce projet vous intéresse, pourriez-vous remplir le formulaire suivant s'il vous plaît : https://docs.google.com/forms/d/1_bAChTFdF-4b_u_yD67NRt-vSOwEXRYCCa2EmFf1Qm8/viewform?c=0&w=1


    Par ailleurs, j'ai déjà un groupe facebook que vous pouvez rejoindre : https://www.facebook.com/groups/298485120354457/

    Merci d'avoir pris le temps de me lire.

    Si vous souhaitez plus d'informations à ce sujet, vous pouvez me contacter par ce mail : aaurord@gmail.com

    Bonne journée,

    Auror Dupin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Je ne veux pas "casser" votre projet, mais je ne trouve pas ça très poli de venir faire sa pub comme ça sur le site de quelqu'un d'autre.

      En plus de ça, Jane Austen ne fait pas partie de l'ère victorienne. Elle est décédée en 1817, la reine Victoria est née en 1819 et est devenue souveraine dans les années 1830. Rien à voir, donc...

      Supprimer
  6. Les classiques ne sont vraiment pas mon genre de prédilection, mais je dois avouer que celui-ci est un des meilleurs que j'ai pu lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est un classique "accessible", je trouve :)

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...