samedi 3 août 2013

Masse Critique BD de Babelio: Adventure Time, tome 1.



Hello à tous!

Je suis ravie de vous retrouver pour un nouveau mois sur le Livroscope! Pour ce mois d'Août, j'ai décidé de vous concocter un petit programme qui, j'espère, va vous plaire. On va commencer tout de suite avec une lecture effectuée dans le cadre du Masse Critique (oui, je sais que c'est LA critique, mais dire la Masse Critique, ça m'angoisse) de Babelio qui, cette fois, est consacré à la BD. J'ai donc postulé pour plusieurs titres, et j'ai été sélectionnée pour celui que j'espérais vraiment recevoir, à savoir Adventure Time, tome 1! Je remercie donc Babelio et Urban Comics de me faire confiance, et je vous souhaite une très bonne lecture de cet article ;).


Adventure Time, c'est quoi?



Commençons par parler un petit peu du concept. Adventure Time, kessecé? A la base, c'est une série créée en 2010 par Pendleton Ward, et diffusée sur la chaîne Cartoon Network, connue pour ses excellentes séries comme les Super Nanas, ou le Laboratoire de Dexter.







Adventure Time raconte les aventures de Finn, l'humain, et de Jake le chien, deux super copains qui vivent dans le royaume de Ooo (oui, de Ooo) en compagnie de tout un tas de personnages loufoques et improbables, comme la princesse Chewing-Gum, ou Gunter le pingouin.

Les épisodes de la série produisent énormément de memes et de gifs rigolos qui circulent un peu partout sur internet. Bref, un univers coloré et original, qui a finalement été adapté en comics chez Urban Comics, avec un premier tome, sorti en Mai 2013, dont je vais vous parler aujourd'hui.




Adventure Time, tome 1.
Les auteurs:
Plusieurs auteurs ont collaboré à l'écriture de ce premier tome d'Adventure Time en comics. Pour l'histoire principale (dont je vous parlerai ensuite), c'est Ryan North, connu aussi pour Dinosaur Comics, qui s'est chargé du scénario. Les dessins ont été réalisés par Shelli Paroline et Braden Lamb. Pour les autres histoires, on trouve également Aaron Renier (The Unsinkable Walker Bean), Lucy Knisley ou encore Michael DeForge.

La structure:



Dans ce livre, on trouve pleeeein de choses! J'en ai vraiment été surprise, d'ailleurs!
Tout d'abord, le lecteur peut découvrir une histoire inédite (un plus pour les fans: on a pas forcément envie de lire quelque chose que l'on a déjà vu en épisode, en fin c'est mon cas), intitulée la Menace du Roi Liche. Elle prend un peu plus de la moitié du volume.
Le reste est composé de plusieurs éléments: d'abord d'une partie consacrée à des histoires courtes et rigolotes autour de l'univers d'Adventure Time, au nombre de six. Le tout fait une trentaine de pages. Pour finir, le lecteur aura le plaisir d'admirer une vraie galerie de couvertures et dessins événementiels d'Adventure Time: si certains peuvent trouver cela superflu, d'autres y verront un petit côté Artbook assez sympathique.

La menace du roi Liche:
Parlons de l'histoire principale de ce tome, la Menace du Roi Liche!
Dans le royaume de Ooo, tout va pour le mieux: Finn et Jake s'entendent comme larrons en foire, et s'entraînent avec BMO, un petit appareil éléctronique rigolo, et la princesse Chewing-Gum à l'art de la bagarre "à brûle pour poing", qui consiste en fait à se battre en balançant des répliques cinglantes à son adversaire. Bref, tout va bien mais une menace plane...



Le Roi Liche, un affreux méchant au physique patibulaire, est bien décidé à détruire le Royaume de Ooo, et pour cela, il utilise un sac sans fond dans lequel il engloutit tout ce qui se trouve sur son passage! Jake et Finn se retrouvent avalés, mais déterminés à sauver le Royaume de Ooo: pour cela, ils peuvent compter sur l'aide de la Princesse Désert, de la Princesse Chewing-Gum, mais aussi de leur ennemi le Roi des Glaces, tous unis pour vaincre ce personnage redoutable!

Mon avis sur ce livre:
Avant de découvrir le comics, je connaissais déjà un peu l'univers d'Adventure Time, son côté coloré et mignon de paquets de fraises tagada, mais aussi son humour décalé. J'étais donc très impatiente de lire la version papier, pour voir si mon avis allait être le même.

Et la réponse est oui mesdames messieurs! Adventure Time est une vraie bouffée d'air frais qui fait énormément de bien. Je l'ai lu entre Germinal et Nord et Sud, deux livres plutôt costauds (révolte ouvrière, maman malade, tristesse, sale ambiance quoi), et ça m'a fait beaucoup de bien!

Tout d'abord, d'un point de vue purement graphique, je trouve les dessins juste excellents: tout est rond, coloré, rigolo, mais extrêmement travaillé. Il y a plein de petits détails qui apportent de la dimension à travail des dessinateurs, bref, c'est vraiment un plaisir de regarder ces pages. J'ai beaucoup aimé le fait de découvrir l'univers travaillé par des dessinateurs aux styles assez différents, dans la partie composée de plusieurs petites histoires: chacun apporte sa touche tout en respectant le côté décalé de la création de  Pendleton Ward.

Le côté décalé se trouve déjà dans l'intrigue des différentes histoires: on le voit déjà avec la Menace du roi Liche, et son histoire improbable de roi en mode vengeance qui engloutit toute une planète dans son sac, mais c'est le cas aussi dans les autres histoires, comme Mon Cidre, ma montagne, où la Trompe, une sorte de petit éléphant vert, se demande pourquoi les gens ne veulent plus boire de son cidre; ou dans Party Pat où le lecteur découvre un ourson roi de la fête (oui, un ourson roi de la fête). Bref, les amateurs d'aventures loufoques se régaleront ici!

Les personnages sont aussi fantastiques. Pour ceux qui ne connaissent pas la série, vous pourrez découvrir la Princesse Chewing-Gum, Marceline la reine des vampires qui joue de la guitare, le Roi des Glaces (qui veut à tout prix épouser une princesse, donc les enlève) et son sidekick Gunter le pingouin... Des personnages inattendus, loufoques, en adéquation totale avec l'univers.

Enfin, j'ai particulièrement apprécié le fait que le volume contienne autant de choses: une grande histoire inédite (par rapport à la série), plusieurs mini-aventures, une belle partie consacrée à des couvertes et dessins pour des événements comme le Comicon qui nous permet une nouvelle fois de découvrir le travail des différents dessinateurs. A la fin, on peut même découvrir sur une double page comment le comics a été conçu de l'écriture au dessin final. Pour moi, c'est vraiment un point important: ce côté "découverte des coulisses" est quelque chose que j'apprécie, je trouve ça fantastique de partager avec le lecteur la conception du livre qu'il vient de lire!

Ce tome est définitivement l'un de mes coups de coeur de l'été, il m'a fait penser par son côté absurde et original à Scott Pilgrim, une de mes séries préférées. Je le conseille donc aux fans de la série, mais aussi à ceux qui cherchent un bon comics pour décompresser cet été. De mon côté, j'attends de pied ferme la suite qui devrait sortir cet automne!

On se retrouve très vite pour une nouvelle chronique, en attendant n'hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire, ou vos suggestions! Prenez soin de vous!

AnGee Ersatz*


4 commentaires:

  1. Décidément, il faut que j'arrête de venir ici : tu me donne à chaque fois envie de m'acheter le livre dont tu parles :D !
    Tentation, tentation... ;)

    (au fait, j'ai organisé un concours pour gagner le tome 2 de Kate Daniels, si ca t'intéresse !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha, tentation ^^

      Oh, merci de la nouvelle, je vais aller voir ça alors!

      Supprimer
  2. Ohlalalala, ça me donne plus qu'envie ! La comparaison avec Scott Pilgrim m'achève (une de mes séries préférés aussi !).

    Merci pour ton avis, j'avais hâte de savoir si ce tome 1 valait le coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je pense que ça devrait te plaire alors :)

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...