dimanche 11 octobre 2015

Hello Halloween #4: Qui part à la chasse... de Jérémy Bouquin.



Bonjour à tous et à toutes!

Je suis AnGee du Livroscope, et je vous souhaite la bienvenue sur mon blog! J'espère que vous allez bien et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! Comme on ne change pas qui gagne, nous revoilà partis à la découverte d'une nouvelle lecture pour le mois Halloween. Après un petit détour dans un monde parallèle où les soeurs Bennet tabassent des zombies, je vous propose de nous pencher sur la toute dernière publication des éditions Luciférines, leur premier roman: Qui part à la chasse... de Jérémy Bouquin, que j'ai eu la chance de recevoir en partenariat. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture! :)

Hello Halloween et les Luciférines:
Pour commencer ma chronique, je tenais à vous parler un peu du mois Hello Halloween et des Luciférines, qui vont nous accompagner au cours de cette chronique.
Le mois Hello Halloween est un mois à thème que j'ai décidé de faire depuis la création du blog, chaque année pour Halloween. Pendant tout le mois d'Octobre, vous pourrez découvrir des lectures et films autour de la peur, du frisson et des créatures surnaturelles! J'espère que ce planning vous plaira.
Pour ce qui est des Luciférines, il s'agit d'une maison d'éditions avec laquelle j'ai la chance de travailler depuis sa toute première publication. C'est une maison d'éditions de qualité, qui propose des publications originales qui changent un peu de ce qu'on trouve habituellement en librairie. Je suis donc ravie de pouvoir vous faire découvrir le premier roman des Luciférines!
Si vous souhaitez voir mes précédentes chroniques pour Halloween ou sur les livres des Luciférines, je vous laisse suivre les liens ci-dessous!


Jérémy Bouquin, c'est qui?
Il est temps de nous pencher sur notre auteur du jour, j'ai nommé Jérémy Bouquin! Si vous avez déjà lu mes précédentes chroniques sur les publications des Luciférines, ce nom vous dit peut-être quelque chose. En effet, on le retrouvait déjà dans le recueil Maisons Hantées, paru il y a quelques mois, avec la nouvelle 65 de la rue Bouscarat. Né en 1975, il écrit depuis longtemps et a publié déjà plusieurs nouvelles, polars et thrillers. Si vous savez envie de découvrir un peu plus son univers, je vous laisse vous rendre sur son site internet, où vous trouverez notamment ses diverses publications!

Qui part à la chasse...
Quatrième de couverture:
Maximilien Fortis est négociant. Sa spécialité? Un produit de luxe: la viande humaine. Quand un gros client lui passe commande pour un mets d'exception, une famille nourrie au bio, végétarienne et élevée en plein air, Fortis se trouve face à un véritable défi. Il s'agit d'une espèce bien protégée. Comment contourner les lois anti-cannibalisme pour dénicher les victimes idéales? Epaulé par un chasseur fou, il se lance dans une traque à hauts-risques. 
Entre slasher et roman noir, Jérémy Bouquin livre un texte incisif dans un monde dégénéré où personne n'est à l'abri d'un prédateur. 

Un personnage principal très singulier..
Dans ce roman qui fait un peu moins de 200 pages, nous découvrons un personnage principal pour le moins particulier. Ce "héros" (si tant est qu'on puisse l'appeler ainsi!), c'est Maximilien Fortis. Maximilien, qui nous parle à la première personne, se présente comme un homme à priori ordinaire: séparé de la mère de sa fille, il entretient avec la première des relations plus que conflictuelles, et la seconde a tendance à vite lui taper sur les nerfs. Mais là où Maximilien se révèle surprenant, c'est dans le métier qu'il entretient. Il gagne une sacrée fortune tous les mois, et ça grâce à son commerce de viande humaine. Il vend, cherche, négocie, tâte, palpe, goûte, pour proposer les produits de la meilleure qualité possible pour ses clients. 
Une profession assez unique et qui requiert des capacités très particulières: la discrétion, évidemment, pour ses clients; un bon réseau pour trouver la meilleure marchandise; et aussi la capacité à prendre de gros risques pour satisfaire les plus exigeants... 

... Pour un roman qui l'est tout autant!
Depuis leur première publication, les Luciférines ont pris le parti de proposer des choses différentes et originales par rapport à ce qu'on retrouve habituellement en librairies. Jusqu'à présent, nous avons pu découvrir plusieurs recueils de nouvelles ainsi qu'un essai, qui ont été pour moi quasiment tous des coups de coeur. 
Pour le premier roman publié par les Luciférines, on peut le dire, on a le droit à quelque chose d'assez unique: une histoire de négociant en chair humaine... Près de 180 pages qui filent à toute allure, racontant l'histoire délirante et délurée. Un roman qui correspond tout à fait à l'esprit des Luciférines: décalé.

Ce que j'ai pensé du livre:
Publier un roman pour la première fois, qu'on soit l'auteur ou l'éditeur, est un moment très particulier, à la fois excitant et effrayant. Les Luciférines ajoutent une nouvelle corde à leur arc, après avoir publié un essai et plusieurs recueils de nouvelles. Vous le savez, il est extrêmement rare que je fasse des partenariats en dehors de ceux proposés par Babelio ou Livraddict, et les Luciférines sont vraiment l'une des seules exceptions que je fais, car je suis très attachée à leur originalité et à la qualité de leurs publications. J'étais donc très curieuse de voir ce que pouvait donner Qui part à la chasse. Et je dois le dire, ce roman a été une lecture pour le moins surprenante, mais excellente!

Commençons par l'intrigue. Jérémy Bouquin, que j'aimais déjà beaucoup dans Maisons Hantées, nous propose une histoire complètement barrée. Dès les premiers instants, il nous met la tête directement dans l'action, et nous ne la ressortons pas avant la toute fin. J'ai énormément apprécié l'intrigue, très intense, très rythmée: on ne s'ennuie pas un seul instant, la tension ne fait que monter, et ça n'arrête pas! J'ai lu le livre assez rapidement parce que je n'arrivais pas à le reposer, tant j'étais prise dans l'intrigue. Gros point positif à ce sujet, donc.

Ensuite, j'ai énormément apprécié le style de Jérémy Bouquin. Grâce aux Luciférines, j'ai déjà pu découvrir des auteurs excellents (Morgane Caussarieu en tête) et des talents prometteurs, et j'ai été séduite par la plume de Jérémy Bouquin. Un style grinçant, efficace, percutant, qui correspond tout à fait à l'histoire qu'il nous raconte. Un plaisir à lire! 



Pour ce qui est des personnages, nous nous focalisons principalement sur Maximilien. Déjà, j'ai apprécié le fait d'utiliser la première personne, qui permet d'avoir vraiment une immersion totale dans l'intrigue. Ensuite, c'est à la fois un personnage assez répugnant à suivre, mais tout de même (paradoxalement) assez attachant, un peu charismatique, grâce à son bagou assez impressionnant. 

Enfin, pour terminer, je tenais à mentionner le fait que certains passages sont un peu trash et glauques, donc si vous êtes sensibles ou jeunes passez votre chemin! En revanche, si ce genre d'atmosphère vous plait, foncez, Qui part à la chasse risque de vous plaire!

En bref, Qui part à la chasse a été une lecture assez foudroyante, décalée, originale et extrêmement rythmée. J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, et je le recommande vivement aux amateurs du genre! :)

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire. On se retrouve très vite pour une nouvelle chronique, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup! :)

AnGee.

2 commentaires:

  1. Coucou AnGee,
    une fois de plus, très chouette chronique. J'ai aimé lire ton point de vue sur Qui part à la chasse, point de vue qui rejoint totalement le mien ^_^
    Une lecture que j'ai adorée et qui, comme pour toi, a été difficile à poser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de voir que tu l'as aimé aussi :)

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...