jeudi 8 octobre 2015

Hello Halloween #3: Pride and Prejudice and Zombies de Seth Grahame-Smith et Jane Austen (Les filles de Mrs Bennet #2).



Bonjour à tous et à toutes!

Je vous souhaite la bienvenue sur le Livroscope! J'espère que vous allez bien, que vous passez une bonne semaine et que vous êtes prêts pour une nouvelle chronique! Aujourd'hui, on se retrouve une fois de plus pour notre programme spécial Halloween, avec au menu une lecture très particulière. Il s'agit d'un roman que j'ai lu pour le Challenge Les filles de Mrs Bennet, Challenge autour d'Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Ce roman n'est autre que la ré-écriture réalisée par Seth Grahame-Smith et qui s'intitule (je ne sais pas si vous êtes prêts pour ça) Pride and Prejudice and Zombies, autrement dit Orgueil et Préjugés et Zombies. En espérant que cette chronique vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture!

Hello Halloween et le Challenge Les filles de Mrs Bennet:
Pour démarrer cette chronique, je tenais à faire un petit point sur le programme Hello Halloween et sur le Challenge qui nous accompagnent aujourd'hui.
Vous l'aurez sûrement compris si vous êtes venus sur le blog depuis le début du mois: Halloween est une fois de plus à l'honneur sur le blog! Pour la quatrième année consécutive, j'ai décidé de vous proposer un mois à thème autour de cette fête que j'adore, et j'espère que le planning vous plaira!
Pour ce qui est du Challenge, il s'agit d'un Challenge crée par deedee1310 via Livraddict, autour du célèbre roman de Jane Austen Orgueil et Préjugés. Chaque mois pendant un an, les participants sont invités à suivre une petite consigne retrace l'histoire du roman. En ce qui me concerne, j'ai choisi ce mois ci de prendre un joker pour mon Halloween: une paralittérature sur Orgueil et Préjugés! Si vous souhaitez voir mes précédentes chroniques Halloween ou pour le Challenge Les filles de Mrs Bennet, je vous laisse suivre les liens ci-dessous!




Seth Grahame-Smith et Jane Austen: Qui c'est?
Bien que l'ajout de zombies soit l'idée de Seth Grahame-Smith, le roman est tout de même présenté sous deux noms: le sien, et celui de Jane Austen. Si cette alliance peut surprendre, elle s'explique très simplement: en effet, une grande partie du texte original a été conservée et sort donc directement de la plume de Jane Austen. Si vous connaissez donc Pride and Prejudice, vous retrouverez donc beaucoup Jane Austen dans ce roman! 
Seth Grahame-Smith, quant à lui, est un habitué des mélanges étranges: on le connait notamment pour son roman Abraham Lincoln, chasseur de vampires (oui, vraiment) qui a été adapté au cinéma en 2012. Pride and Prejudice and Zombies a cependant néanmoins été écrit avant. Smith a également travaillé en tant que scénariste, notamment sur Dark Shadows de Tim Burton. 
Si vous voulez en savoir plus sur Jane Austen, que j'ai déjà présentée à plusieurs reprises sur le Livroscope, je vous laisse suivre le lien ci-dessous!



Pride and Prejudice and Zombies:
Résumé:
Avez-vous déjà imaginé ce que donnerait l'univers du célèbre roman Pride and Préjudice si on ajoutait des zombies dedans? Non? Moi non plus, mais Seth Grahame-Smith a tout de même eu cette idée! Retrouvez donc les soeurs Bennet, Darcy, Collins et les autres dans un monde où les zombies hantent les chemins et contaminent les vivants par des morsures fatales. Ici, Elizabeth, Jane et leurs soeurs sont des pros du combat, entraînées à tuer avec toutes sortes d'armes qu'elles cachent dans les plis de leurs vêtements. Mais entre deux combats sanglants avec la mort, arriveront-elles à trouver l'amour, à mettre de côté leur orgueil et leurs préjugés? 

Le roman de Jane Austen à la sauce zombie:
Vous l'aurez désormais compris (probablement parce que j'ai écrit le mot "zombies" au moins 1000 fois), le concept de ce roman est simple et plutôt inattendu: combiner l'univers classique et élégant de Jane Austen à celui beaucoup moins glamour des zombies. 
Depuis quelques années, les créatures surnaturelles du genre zombies, vampires, loups-garous et autres sont un véritable phénomène de mode. Le succès de la bit-lit et des séries comme Vampire Diaries, iZombie ou Teen Wolf le montre très clairement. Du coup, dans les librairies, on a vu apparaitre un peu partout des créatures de ce genre. Et on remarque une autre tendance: celle de s'inspirer de classiques de la littérature pour y introduire ces créatures.
Il y a par exemple la saga Alice in Zombieland (que je suis la seule, apparemment, à détester) qui s'inspire assez librement d'Alice in Wonderland. Il y a également plusieurs romans autour des Hauts de Hurlevent, comme Heathcliff: Vampire of Wuthering Heights, ou d'autres classiques.
Jane Austen, l'une des auteures les plus populaires de classiques, était donc une cible de choix pour ce genre de réécritures. La paralittérature autour de ses romans est d'ailleurs assez impressionnante: il existe de très nombreuses réécritures des livres de Jane Austen, et d'Orgueil et Préjugés en particulier. Je peux par exemple vous citer une de mes dernières lectures, Longbourn, qui reprend l'histoire du point de vue des domestiques. 
Et ne croyez pas que Pride and Prejudice and Zombies soit le seul roman mêlant Jane Austen avec des créatures surnaturelles. Non, il existe aussi (et j'ai du mal à croire que je suis vraiment en train d'écrire ceci) Sense and Sensibilité and Sea Monsters. Oui. Vraiment. 

Son adaptation au cinéma:
Pour terminer ma petite présentation de Pride and Prejudice and Zombies, je tenais à mentionner le fait qu'une adaptation du livre est actuellement en train d'être préparée. La sortie est prévue pour le début de l'année 2016 (apparement pour Février) et propose un casting assez chouette: Lily James pour jouer Elizabeth Bennet, Matt Smith (YEAH), Sam Riley, Charles Dance ou encore Lena Headey. Le film est réalisé par Burr Steers, qui a notamment réalisé 17 ans encore avec Zac Efron. 
Pour l'instant, il n'y pas encore de bande-annonce disponible, mais voici tout de même quelques photos promotionnelles qui montrent un peu de quoi le film aura l'air... 




Ce que j'ai pensé de ce livre:
Jane Austen et moi, c'est une longue histoire d'amour. C'est une auteure que j'aime beaucoup et ce depuis des années. J'aime aussi beaucoup les créatures surnaturelles, même si j'ai (et vous le savez si vous suivez le blog) une préférence pour les vampires. La perspective de lire un livre combinant les deux m'intriguait donc très fortement. J'avais déjà lu Abraham Lincoln, Chasseur de vampires de Seth Grahame-Smith, et si j'avais trouvé le livre très ennuyant, j'étais quand même assez excitée à l'idée de découvrir les soeurs Bennet explosant la tête de zombies avec des high kicks (oui, il m'en faut peu). 
Que dire donc de ma lecture de ce livre?

Très franchement, j'ai vraiment du mal à mettre des mots sur ce que j'ai pensé de ma lecture de Pride and Prejudice and Zombies. Si je n'ai pas aimé ce roman, je ne l'ai pas non plus détesté. En fait, c'est un peu un livre que je trouve dispensable. Je suis contente de l'avoir lu, mais je ne l'aurais pas lu, ça aurait été pareil, quoi. Et c'est difficile de parler d'un livre qu'on n'aime pas, mais qu'on ne déteste pas non plus.

Mon principal problème avec ce livre, c'est que j'ai eu l'impression de lire quelque chose qui n'était pas abouti. Très franchement, le concept de départ, aussi improbable soit-il, me faisait quand même beaucoup rire, et le résultat aurait pu être explosif. Il y a quelques points positifs dans ce livre. Tout d'abord, l'histoire de départ est très bien respectée: on retrouve vraiment l'intrigue du roman de Jane Austen, ainsi que les personnages. A ce niveau là, pas de mauvaises surprises donc. Pour ce qui est de l'aspect "zombies", Seth Grahame-Smith a ajouté quelques scènes d'action (par exemple quand Elizabeth va retrouver Jane chez les Bingley) qui sont assez sympathiques. 

Là où ça coince en revanche, c'est que je trouve que Seth Grahame-Smith ne s'est vraiment pas foulé pour écrire ce roman. Une énorme partie du texte est tout simplement reprise du roman de Jane Austen, et Smith s'est contenté de modifier quelques phrases ici ou là ou de rajouter quelques scènes d'action. Au début, ça surprend et c'est rigolo, mais quand j'ai réalisé que ça n'irait pas plus loin que ces quelques modifications, j'ai été un peu déçue. 

Pour moi, ce livre capitalise sur la popularité toujours vivace d'Orgueil et Préjugés, et ne propose pas quelque chose de vraiment poussé et d'original. Il y a beaucoup de zones d'ombre, par exemple: d'où sortent les zombies? Quelles sont les causes? Comment ça se passe dans le reste du pays? Du monde? J'aurais aussi aimé avoir plus de détails sur l'entrainement des soeurs Bennet, car à part quelques mentions ici et là, on n'a pas vraiment d'informations. 

En bref, ce livre part d'une idée de départ décalée qui aurait pu donner un résultat vraiment hilarant. Malheureusement, le rendu fait un peu service minimum, et j'ai l'impression d'avoir dépensé de l'argent pour pas grand chose. Il y a bien plus réussi dans le domaine de la paralittérature de Pride and Prejudice, donc à moins que d'être un fan obsessionnel de Jane Austen, passez votre chemin.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous plait, n'hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire, j'y réponds toujours avec plaisir. On se retrouve très vite sur le blog, en attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup! :)

AnGee. 

12 commentaires:

  1. Aïe, c'est dommage que le potentiel ait été ainsi gâché car il est vrai que le postulat de départ, complètement décalé, aurait pu donner quelque chose d'assez jubilatoire...
    Je passe donc mon chemin !!!
    Merci pour cette chronique intéressante, d'autant que c'est toujours difficile de donner son avis sur un livre que l'on a ni aimé ni détesté !

    RépondreSupprimer
  2. Jane Austen et des zombies ça semble impossible. Ce livre m'intrigue beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha oui, c'est un mélange très étrange!

      Supprimer
  3. Un livre que j'ai lu, parce que j'adore Jane Austen, les Austenneries, et les histoires fantastiques. J'en suis ressortie un peu avec la même impression que toi... Si seulement ça avait été un peu plus approfondie, et ça aurait pu être vraiment très sympa !!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu le comic qui s'est inspiré de ce roman et que dire, pauvre Jane ! :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha, j'aimerais trouver le comics pour mon copain ^^

      Supprimer
  5. Je ne sais pas si je vais te rassurer mais j'ai également détesté Alice in Zombieland. A la sortie du livre que tu présentes, le titre m'avait fait bien marré, mais j'avais tout de même douté du résultat final... Avec ton avis j'ai bien fait de passer à côté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah merci! ça me rassure de voir que je ne suis pas toute seule ^^

      Supprimer
  6. Un livre que je ne lirais sans doute jamais! Déjà que le concept de base me donne le frisson, si en plus l'auteur ne sait pas foulé du côté de la réécriture,...non merci! Je n'irai pas voir non plus le film! :/

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...