lundi 6 octobre 2014

Hello Halloween #3/Cycle Kirsten Dunst #1: Interview with the Vampire, de Neil Jordan.

Bannière par Psychic TV!


Bonjour à tous et à toutes!

Bienvenue sur le Livroscope! Je suis ravie de vous retrouver sur le blog pour un tout nouvel article avec lequel je poursuis le mois Halloween, mais avec lequel je vais aussi inaugurer le nouveau cycle cinéma du blog. Pour la troisième fois, j'ai décidé de développer mes connaissances cinématographiques à travers un cycle de sept films, et après Johnny Depp et Stanley Kubrick (je tiens tout de suite à préciser que les deux articles manquants au cycle Kubrick, sur Full Metal Jacket et Eyes Wide Shut, seront publiés en Novembre: je n'ai pas pu voir ces films en Septembre comme prévu, mais le tir serait corrigé le mois prochain!), j'ai choisi de parler cette fois d'une actrice dont j'avais envie de découvrir davantage le travail: Kirsten Dunst! Et pour commencer, nous allons nous pencher sur l'un de ses premiers films, Entretien avec un vampire, sorti en 1994! Bonne lecture à tous :)

Bannière réalisée Psychic TV.
Pourquoi Kirsten Dunst? Ce que je vous prépare avec ce cycle:
Avant d'entrer dans le vif du sujet, je tenais à vous expliquer un peu pourquoi j'ai décidé de me pencher sur Kirsten Dunst, et aussi de vous présenter les films à venir sur le blog!
Après avoir travaillé sur un acteur (Johnny Depp) et un réalisateur (Stanley Kubrick), j'ai eu envie de me pencher sur une figure féminine du cinéma. J'ai longuement hésité entre plusieurs réalisatrices et actrices que j'apprécie, comme Sofia Coppola ou Meryl Streep, puis je me suis décidée pour Kirsten Dunst, tout simplement parce que j'ai grandi avec beaucoup de ses films: petite, j'étais fan de la trilogie Spiderman, et à l'adolescence je l'ai adorée dans Marie-Antoinette. Néanmoins, il y a beaucoup de ses films que je n'ai pas vus, et il m'a donc semblé logique de m'y attaquer. 
En ce qui concerne le programme, une fois de plus vous pourrez retrouver sept articles (en comptant celui-ci). Au menu: Entretien avec un vampire, Virgin Suicides, la trilogie Spiderman, Rencontres à Elizabethtown, Marie-Antoinette, Melancholia, et The Two Faces of January! N'hésitez pas à me laisser en commentaire vos impressions sur ce planning!


Kirsten Dunst au moment du film:
Il est à présent temps de nous attaquer à notre vedette du jour, Kirsten Dunst! 



Née en 1982 dans le New Jersey d'un père allemand et d'une mère suédoise, elle est propulsée très tôt dans le monde des projecteurs: en effet, elle commence à trois ans à tourner dans des publicités ainsi qu'une carrière de mannequin, avant de faire quelques petits rôles au cinéma, dans des films comme New York Stories ou le Bûcher des Vanités
Mais c'est en 1994 que sa carrière explose grâce au rôle de Claudia dans Entretien avec un vampire, alors qu'elle n'a que 12 ans. Le film est un énorme succès en salles et de nombreuses critiques l'acclament. Le rôle de Claudia lance sa carrière pour de bon, l'actrice n'ayant pas cessé de tourner depuis. Elle fut également nominée pour un Golden Globe Award pour sa prestation, une vraie reconnaissance à un si jeune âge!  


Interview with the Vampire:
Quelques informations sur le film:



Pour commencer ce cycle, je vous propose un film qui correspond bien à l'ambiance d'Halloween: Entretien avec un vampire ou, en version originale, Interview with the Vampire, sorti en 1994. Il a été réalisé par Neil Jordan, qui a notamment travaillé sur la série The Borgias, et est basé sur le roman éponyme d'Anne Rice paru en 1976. Le tournage se déroula d'Octobre 1993 à Avril 1994 et fut réparti entre plusieurs lieux, notamment la Nouvelle-Orléans, Paris et Londres. Le budget du film fut de 60 millions de dollars, et fut un beau succès au box office, rapportant 105 millions aux Etats-Unis et 223 millions de dollars au niveau mondial. En ce qui concerne les critiques, elles vont de l'acclamation à la déception: le film fut nominé lors de plusieurs cérémonies de remises de prix, certaines très prestigieuses, et d'autres moins glorieuses, comme les célèbres Razzie Awards.
Au niveau du casting, on retrouve deux acteurs extrêmement populaires des années 90 dans les rôles principaux: Tom Cruise, alors au top de sa carrière, joue Lestat, et Brad Pitt (lui aussi au top à l'époque) interprète Louis. Kirsten Dunst complète le trio principal en jouant Claudia, et on retrouve également Antonio Banderas dans le rôle d'Armand, et Christian Slater dans celui du journaliste qui interroge Louis. 
Je vous laisse découvrir la bande-annonce du film!



Résumé:
Dans une chambre d'hôtel tout à fait banale de San Francisco, un jeune journaliste réalise l'interview la plus étrange de sa vie: celle de Louis, un vampire âgé d'environ 200 ans. Depuis sa transformation en vampire à la fin du 18ème siècle, le vampire a vécu énormément de choses. Il raconte au journaliste sa relation complexe avec son créateur, Lestat, son affection pour une enfant vampire répondant au nom de Claudia, ses questions existentielles et sa volonté de découvrir ses origines, une vie longue partagée entre la vieille Europe et le nouveau Monde...

Une adaptation du best-seller d'Anne Rice:



Comme je l'ai mentionné un peu plus haut, Interview with the Vampire est une adaptation du roman éponyme d'Anne Rice, publié au coeur des années 1970. Anne Rice est un nom très connu de la littérature en général et de la littérature vampirique en particulier. En effet, cette auteure née à la Nouvelle-Orléans en 1941 est célèbre pour ses nombreux romans autour de vampires, notamment la saga The Vampire Chronicles, comprenant des titres comme Interview with the Vampire, The Vampire Lestat, ou encore The Vampire Armand. Ses livres font souvent l'objet d'adaptations, et elle est considérée par beaucoup comme une influence majeure de la littérature vampirique. 
J'avais lu Entretien avec un vampire il y a environ un an, et globalement j'avais plutôt bien aimé ce livre, et en particulier l'image du vampire véhiculé dans ce livre. Anne Rice se détache de l'image classique du vampire comme monstre repoussant pour en faire une créature séduisante. On quitte également l'Europe, berceau des premiers vampires comme Dracula ou Carmilla, pour la Nouvelle-Orléans, univers bien différent.
Si vous vous intéressez à l'image du vampire dans Entretien avec un vampire, je vous conseille l'excellente vidéo de Elisa Hansen, aka The Maven of the Eventide, à ce sujet. La vidéo est en anglais et contient quelques spoilers si vous n'avez pas vu le film!

Lestat, Louis et Claudia: un trio très étrange...
Le film dure environ deux heures, et se focalise principalement sur trois personnages: Louis, le narrateur, Lestat et Claudia. Ce sont leurs relations en tant que trio mais aussi les uns avec les autres qui constituent l'un des moteurs du film. Penchons nous un peu sur ces différents personnages.



Commençons par Louis, le narrateur, le fil rouge de cette histoire. Louis, avant de devenir un vampire, fut d'abord un propriétaire terrien à la Nouvelle-Orléans à la fin du 18ème siècle. Il fait visiblement partie de la bonne société, possède une belle demeure, une plantation et beaucoup d'esclaves. Néanmoins, le film s'ouvre alors que le jeune homme est en proie à une profonde souffrance suite au décès de sa femme. C'est alors qu'il rencontre Lestat, un vampire attiré par la détresse de Louis et qui décide de le transformer en vampire. Ils forment un duo très étrange: Lestat embrasse pleinement sa condition de vampire, n'hésite pas à tuer, se montre assez cruel. A l'inverse, Louis est plein de remords à l'idée de dévorer des humains, se pose beaucoup de questions sur le salut de son âme et son humanité. Lestat et Louis ont une relation basée sur la domination, la dépendance, le côté "créateur", et on peut également déceler une tension homosexuelle entre les deux.

Le vampire Claudia est créée par Lestat. Claudia était une petite fille dont la mère est morte de maladie, et qui vivait dans un taudis misérable. Lestat et Louis se retrouvent à jouer les pères pour cette petite, l'habillant, l'éduquant tant à son rôle de petite fille que de vampire. Comme avec Louis, Lestat cherche à montrer une sorte de domination sur la petite fille, tandis que Louis et Claudia entretiennent une relation pleine d'amour dès les premiers instants.
Le problème de Claudia, c'est que si son corps garde pour toujours la même apparence, celle d'une petite fille, son esprit évolue. Elle prend petit à petit conscience de la non-évolution de son corps, elle n'aura jamais les attributs des femmes, tout en devenant quelque part une femme elle-même, dans sa tête. C'est donc un rôle assez complexe à jouer pour Kirsten Dunst, qui doit faire évoluer son personnage de petite fille à femme. En grandissant, Claudia entretient une relation encore plus trouble avec Louis...

De la Nouvelle-Orléans à la vieille Europe:
L'autre point que je tenais à mentionner en parlant de ce film, c'est l'opposition frappante entre la Nouvelle-Orléans, où commence et termine l'histoire, et l'Europe. Comme on l'apprend dans le livre Vampires et Bayous de Morgane Caussarieu (dont je parlerai prochainement sur le blog), il est possible de distinguer deux lieux importants pour les vampires: la vieille Europe, dont sont originaires les vampires traditionnels comme Dracula et Carmilla, et les Etats-Unis, où émergent de nouvelles générations de vampires, particulièrement à la Nouvelle-Orléans. 

Tout d'abord, l'opposition entre les deux lieux apparait chez les personnages. Louis comme Lestat considèrent la Nouvelle-Orléans comme leur maison: Louis y a toujours vécu, et y revient, et même Lestat, qui pourtant est originaire d'Europe, semble s'y sentir mieux qu'ailleurs. A l'inverse, l'Europe est pour tous deux le pays des origines: on sait peu de choses de l'histoire de Lestat, mais on sait qu'il vient d'Europe et qu'il a vécu à Paris. Il connaissait le vampire Armand, et a ensuite migré aux Etats-Unis, dans une colonie française. Il reste ainsi quelque part toujours lié à ses origines. Pour Louis, un voyage vers l'Europe s'impose comme une évidence pour découvrir d'autres vampires et des réponses aux questions qu'il se pose sur les origines des vampires et sur l'humanité. Les vampires sont originaires d'Europe, et c'est donc une sorte de pèlerinage, de retour aux sources que Louis effectue.
L'autre différence entre l'Europe et la Nouvelle-Orléans se remarque dans les vampires eux-mêmes. Louis, Lestat et Claudia sont blonds, portent des vêtements voyants, vivent dans un certain luxe indéniable. Ils vivent les trois en petit comité. A l'inverse, Armand et ses vampires apparaissent comme différents, vêtus de noir, bruns, vivants dans une crypte sombre, et avec une attitude très manière, théâtrale, que l'on ne retrouve pas chez les autres: Lestat est beaucoup plus naturel dans son comportement que les vampires de Paris!
Enfin, cette opposition se retranscrit dans les décors et lieux eux-mêmes. La Nouvelle-Orléans apparait comme un lieu de luxure, avec des prostituées, du sexe, un lieu où la nature domine, avec des marécages purulents et dangereux. Paris apparait au contraire comme le raffinement incarné, avec les danses, les magasins et les toilettes soignées. Pourtant, on a tout de même la sensation que Paris est une ville mourante, alors que la Nouvelle-Orléans paraît pleine de vie...

Mon avis sur ce film:
Lorsque l'on aime et/ou s'intéresse aux vampires et qu'on se penche sur les productions cinématographiques autour de ces créatures, on peut dire qu'on a du pain sur la planche! Il existe un nombre incroyable de films autour des vampires, de la romance au film d'action, du chef d'oeuvre au nanar absolu. Et la vague vampire ne semble pas prête de se terminer! Parmi toutes les références du cinéma vampirique, certaines sont considérées comme incontournables et cultes, comme Entretien avec un vampire, un film que j'ai tout simplement adoré!

Commençons par l'histoire. Je la connaissais d'avance, ayant lu le roman avant de voir le film, mais je l'aime beaucoup. On ne perd pas de temps et on entre directement dans le vif du sujet, et une fois dans le film on en sort plus: il se passe énormément de choses, je ne me suis pas ennuyée un seul instant, c'est rythmé et assez intense. J'ai trouvé le côté narratif (avec Louis qui raconte son histoire) bien dosé et réussi, alors que c'était ce qui m'inquiétait le plus. Bon point pour le final, bien réussi aussi!

En ce qui concerne les personnages, j'ai été vraiment conquise! Lestat, Louis et Claudia forment un trio unique, les relations qu'ils entretiennent les uns avec les autres sont particulièrement intéressantes et contribuent à la qualité du film. Le casting y est pour beaucoup, et pourtant ce n'était pas forcément gagné: je ne suis pas très fan de Tom Cruise ni de Brad Pitt, et j'ai un peu du mal avec les enfants acteurs. Au final, ils font tous de l'excellent travail, tout comme les seconds rôles. Brad Pitt rend bien la tristesse de Louis, et Kirsten Dunst propose une performance intense et que je trouve impressionnante pour quelqu'un de si jeune! Une mention spéciale pour Tom Cruise, incroyable en Lestat: c'est LE personnage du film, selon moi, avec un charisme dévorant et une classe folle. Tom Cruise est bluffant, réellement, et Entretien avec un vampire vaut le coup rien que pour lui! Ma seule petite déception: le personnage d'Armand, que je ne voyais pas ainsi, même si Antonio Banderas est convaincant.

Le film développe de nombreuses thématiques variées, et respecte dans son ensemble le roman. On retrouve les ambiguïtés sur la sexualité des personnages, les questions existentielles de Louis, la quête des origines... Ce qui me plait beaucoup, c'est que contrairement à beaucoup d'oeuvres vampiriques actuelles et même plus anciennes, l'histoire est vue ici sous l'angle non pas des humains qui côtoient les vampires, mais des vampires eux-mêmes! Un aspect que je trouve intéressant.

Au niveau "technique", les décors, les costumes, ainsi que la musique sont vraiment superbes et très soignés! C'est un film agréable à regarder.

Pour conclure, Interview with the Vampire est un film que j'ai adoré et que je re-regarderai avec plaisir. Avec ce film, je démarre en beauté le cycle Kirsten Dunst! 

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, ainsi qu'à me donner votre avis si vous avez vu le film, ou lu le livre! On se retrouve d'ici quelques jours pour une nouvelle chronique, en attendant prenez soin de vous!

AnGee Ersatz*



4 commentaires:

  1. J'aime bien Kirsten Dunst..même si ce n'est pas mon actrice préférée, je me rend compte que j'ai vu de nombreux films avec elle : Marie Antoinette, Virgin Suicides, Jumanji et notamment Entretien avec un vampire que j'ai comme toi beaucoup aimé !!
    Superbe chronique !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment, j'espère que la suite te plaira :D

      Supprimer
  2. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article :)
    Je note pour mon fils, quand il aura l'âge requis ;)

    RépondreSupprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...