jeudi 5 mars 2015

Les Dames en Noir #4: L'Inconnue de Blackheath, d'Anne Perry.




Bonjour à tous et à toutes!

Je vous souhaite la bienvenue sur le Livroscope en ce Jeudi! J'espère que vous passez une bonne semaine et que vous allez bien. Après le lancement du mois Shakespeare il y a quelques jours (et je tenais à vous remercier de l'accueil reçu par l'article: vous avez été très nombreux à visiter le blog ce jour-là, ça fait chaud au coeur!), je vous propose aujourd'hui de faire une petite incartade dans notre thématique pour parler d'une quatrième lecture pour le Challenge Les Dames en Noir, lancé par Zina via Livraddict. Quatrième lecture, quatrième auteure, et celle dont nous allons parler aujourd'hui n'est autre qu'Anne Perry! Je me suis plongée dans L'Inconnue de Blackheath que je vous laisse découvrir ci-dessous! En espérant que cet article vous plaise, je vous souhaite une bonne lecture :).  

Les Dames en Noir:
Pour rappel, vous pouvez retrouver mes précédentes chroniques en suivant le lien ci-dessous! Il y a déjà du Fred Vargas, du Karine Giébel et du Karen Young. Vous pouvez également suivre l'avancée du Challenge et des autres participants en allant faire un tour sur le topic Livraddict qui lui est consacré!


Anne Perry, c'est qui?
Commençons par le commencement, à savoir par une petite présentation de notre auteure du jour, la célèbre Anne Perry! Née en 1938 à Londres (et plus précisément à Blackheath), son enfance et son adolescence sont assez mouvementées, puisqu'elle voyage beaucoup en raison de sa mauvaise santé, avant de s'installer en Nouvelle-Zélande. A 15 ans, elle aide une amie à tuer la mère de celle-ci, et se retrouve en prison. A sa sortie, elle retourne au Royaume-Uni. C'est dans les années 70 qu'elle commence à écrire et se fait rapidement connaître grâce à ses très nombreux romans. Ses différentes séries sont devenues très célèbres, comme celle autour de Thomas et Charlotte Pitt, ou celle sur William Monk. Elle écrit également fréquemment des enquêtes policières se déroulant à Noël. Anne Perry situe la plupart de ses histoires à l'ère victorienne, et est aujourd'hui extrêmement connue. 




L'Inconnue de Blackheath:
Résumé:
1897. Thomas Pitt, inspecteur, travaille à la Special Branch, qui doit gérer les affaires délicates. On lui demande d'enquêter sur la disparition d'une servante qui travaille chez un certain Dudley Kynaston, un fonctionnaire très important. Le problème doit être géré le plus discrètement possible. Mais la situation prend un tour nouveau lorsque, dans une carrière pas très loin de la demeure des Kynaston, est retrouvé le cadavre d'une jeune femme défigurée, mais qui ressemble étrangement à la servante disparue. S'agit-il bien de la même personne? S'agit-il d'un crime passionnel? Que cache la famille Kynaston? Thomas Pitt a du pain sur la planche...

Un roman de la série Thomas et Charlotte Pitt:
Plus haut, j'ai mentionné le fait qu'Anne Perry a écrit de nombreuses séries. L'une des plus connue est celle autour des personnages de Thomas et Charlotte Pitt, série qu'elle démarre en 1979 et qui continue encore aujourd'hui. En effet, L'Inconnue de Blackheath est l'avant-dernier tome en date de cette série d'enquêtes (le tout dernier, The Angel Court Affair, sort en 2015). 
Avec une trentaine de tomes (et oui, c'est énorme!) à son actif, cette série a pour cadre le Londres Victorien de la fin du 19ème siècle, puisque les intrigues se concentrent entre 1880 et 1900. Comme son nom l'indique, on y retrouve deux protagonistes: Thomas Pitt et son épouse Charlotte. Thomas Pitt est enquêteur à la Special Branch. Il est d'origine plutôt modeste, tandis que son épouse a grandi dans un milieu bien plus aisée, avec sa soeur Emily. Ils se rencontrent dans le tout premier tome, The Cater Street Hangman, et s'aident l'un et l'autre dans les enquêtes mais aussi dans les aléas de la vie. 
Il est intéressant de noter aussi que l'autre grande série d'Anne Perry, évoluant autour du personnage de William Monk, se déroule aussi à l'ère victorienne mais un peu plus tôt, entre les années 1850 et 1860. 

Une disparition qui pose problème...
Le roman commence par une affaire qui semble, à première vue, assez simple à comprendre: une servante retrouve, devant la maison de ses employeurs, des mèches de cheveux ensanglantées qui semblent appartenir à l'une de ses collègues, qui a disparu soudainement. Très vite, la piste du passionnel se met en place lorsque l'on découvre que la jeune femme avait un amant: peut-être se sont-t'ils enfuis tous les deux? Peut-être que le couple a eu une dispute violente? 
Si, comme plusieurs personnages le soulignent à plusieurs reprises, il n'est pas rare qu'une servante prenne la poudre d'escampette sans crier gare, et que donc la disparition de cette demoiselle ne devrait pas susciter tant d'intérêt, elle reste néanmoins suspecte pour Thomas Pitt. Les collègues de la jeune femme s'inquiètent, et comme les Kynaston sont une famille connue et reconnue, il faut tout de même essayer de découvrir ce qui a pu lui arriver avant que la presse n'en fasse des choux gras. Mais l'inspecteur se heurte à la belle-soeur, veuve, de Dudley Kynaston, au mauvais caractère et qui fait tout pour lui mettre des bâtons dans les roues. 

... Et un meurtre qui n'arrange pas la situation:
Bref, ça n'allait déjà pas fort pour Thomas Pitt. Cependant, la situation empire encore un peu plus: on retrouve un cadavre de jeune femme pas très loin de là. Non seulement il s'agit d'un cadavre, mais en plus de ça le corps est dans un état assez terrifiant: un visage mutilé, un corps roué de coups, et le légiste découvre que la victime a été gardée enfermée dans un endroit froid pour préserver le corps de la décomposition. Un cas assez surprenant et qui pose beaucoup de problèmes: comment retrouver le lieu où la victime a été retenue? Comment être sûr de son identité? Qui a pu faire tout ça? A qui appartiennent les objets retrouvés avec elle? 

Ce que j'ai pensé du livre:
Anne Perry. Voilà un nom que je croise souvent dans les librairies ou sur les blogs. C'est un peu une référence en matière de romans policiers. En ce qui me concerne, j'avais déjà eu l'occasion de lire l'un de ses romans, il y a déjà un bon moment (un ou deux ans, je dirais), et... J'avais pas du tout aimé. Je m'étais profondément ennuyée et j'étais péniblement arrivée au bout. Je n'avais tellement pas aimé ce livre que j'en ai même oublié le titre et l'intrigue, comme si ma mémoire avait décidé de ne plus conserver de souvenir de cet ennuyeux moment de lecture. Mais comme je n'aime pas me faire un avis sur un auteur à partir d'un seul roman, je me suis dit qu'il fallait que je retente l'expérience Anne Perry. Alors, qu'est-ce que cette lecture de L'Inconnue de Blackheath a donné? Et bien ce livre me réconcilie avec Anne Perry et me donne envie de découvrir les autres romans de la saga Thomas et Charlotte Pitt. 

Tout d'abord, j'ai beaucoup apprécié l'intrigue. Dès les premières pages, l'auteure nous plonge avec succès dans une enquête palpitante, qui ne cesse d'aller de rebondissements en rebondissements et qui tient le lecteur en haleine du début à la fin. Chaque chapitre apporte son lot d'interrogations, et on suit avec plaisir Thomas Pitt dans ses péripéties pour tenter de découvrir la vérité. J'avais une petite idée sur l'explication de l'enquête, mais je n'avais qu'en partie la bonne réponse. Deux bons points donc: une intrigue palpitante et un résultat auquel je ne m'attendais pas complètement.

Ensuite, je me suis vite attachée aux personnages. Je ne connaissais pas du tout cette série auparavant, et j'avais peur d'être un peu perdue en commençant par le dernier tome (AnGee, la logique incarnée). Cependant ce ne fut pas du tout le cas: même si certains détails m'échappent, je ne me suis pas sentie perdue, et j'ai beaucoup aimé nos héros. Les personnages féminins sont ceux que je préfère: Charlotte et sa soeur Emily, en particulier, sont très intéressantes, et je trouve leurs interactions sympathiques, elles ont une relation forte et touchante. Charlotte et Thomas aussi, forment un couple complémentaire et dynamique. Même les personnages secondaires sont plutôt bien travaillés! 




Vous me connaissez maintenant, j'adore l'Ere Victorienne, c'est vraiment la période historique qui me passionne le plus. Ce fut donc un vrai plaisir de lire un roman policier se déroulant à cette époque, d'autant plus qu'on retrouve de nombreux éléments de cette époque: la place de la femme, la vie des domestiques, la politique... C'est plutôt bien travaillé dans l'ensemble, même si certains détails me chiffonnent un peu (étudiant en ce moment les méthodes policières et scientifiques de l'époque, je trouve que l'autopsie de la victime se rapproche davantage d'un épisode des Experts que d'une autopsie médico-légale de l'époque) mais rien de grave.

Pour terminer, j'ai aussi passé un bon moment avec la plume d'Anne Perry. Elle a un style fluide, agréable, propose de belles descriptions et sait créer son suspens. Il y a toutefois quelques longueurs, même s'il n'y a rien de bien dramatique. 

Au final, L'Inconnue de Blackheath a été une lecture agréable dans l'ensemble. Ce roman me donne vraiment envie de découvrir davantage une auteure que pourtant je n'aimais pas après une première lecture, et je pense donc trouver d'autres titres de la série Charlotte et Thomas Pitt!

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui! J'espère que cette chronique vous a plu, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire! On se retrouve d'ici quelques jours pour un nouvel article qui sera de nouveau consacré à William Shakespeare (on parlera du livre Will In The World de Stephen Greenblatt). En attendant prenez soin de vous et lisez beaucoup :)

AnGee Ersatz*



7 commentaires:

  1. J'avais aussi croisé le nom d'Anne Perry souvent mais n'y avait pas prêté une réelle attention avant de découvrir que son adolescence "mouvementée" avait inspiré un de mes films préféré, Créatures Célestes.
    Bon... Depuis, je dois toujours essayer de lui donner une chance. Je crois avoir le premier tome de sa série qui se passe pendant la révolution française dans ma PAL. Mais le polar historique n'est pas ce qui m'emballe le plus en général. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai entendu parler de ce film, je vais le regarder! :) Personnellement j'aime bien ce genre de livres, mais tout dépend de la période et de l'intrigue...

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu des romans d'Anne Perry mais j'aimerai beaucoup commencer la série Pitt.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ça je connais ! Je viens de finir les 2 premiers tomes de la saga des Pitt et j'ai eu un coup de coeur ! Bon, contrairement à toi, je n'ai pas commencé par la fin ;)
    J'ai déjà lu une autre saga de Perry, Les Reavley ! ça se déroule durant la Première Guerre Mondiale ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est bon à savoir, j'ai très envie de les lire maintenant! :) Mais ma bibliothèque n'a que les derniers xD

      Supprimer
  4. j'aime beaucoup Anne Perry ! J'ai commencé à lire le tome 8 des aventures de Pitt et j'ai les deux premiers tomes dans ma PAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh :) contente de voir que ça te plait!

      Supprimer

Si vous avez aimé...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...